Mercredis du documentaire : Un paese di Calabria de Shu Aiello et Catherine Catella


Paese di Calabria

C'est un rendez-vous maintenant bien implanté à la Médiathèque Marcel Pagnol, les Mercredis du documentaire ont fait salle comble ce mercredi. On y diffusait Un paese di Calabria, suivi d'un débat émouvant et riche.

A Riace, au sud de la Calabre, un bateau transportant 200 Kurdes s'échoue sur la plage. Les villageois restés après l'exode rural, leur viennent en aide. Et ces immigrés vont permettre au village de renaître : réhabilitation des maisons abandonnées, relance des commerces et sauver leur école. 

C'est la preuve qu'il est possible de faire autre chose que de laisser les migrants à la mer. Une bouffée d'espoir... enfin jusqu'à l'arrivée de la politique de Salvini, le ministre de l'intérieur italien. Le maire de Riace, Domenico Lucano, a été arrêté en octobre dernier. Il est aujourd'hui interdit de séjour dans sa commune, accusé d'avoir favorisé l'immigration clandestine.

La présence de la réalisatrice Catherine Catella a permis un beau débat où se mêlaient dans le public des migrants et leurs accompagnateurs. S'il n'a pas été facile pour tous de suivre ce débat, il n'en reste pas moins que l'intiative est à louer tant elle est porteuse de facteurs d'intégration et de vivre ensemble.

Et pourtant l'organisation de tels événements est difficile. Les crédits promis et budgetés ne sont pas au rendez-vous. Par exemple pour les acquisitions de livres, le montant voté de 60 000€ ne sera en fait que de 20 000 € pour 2019. Ce qui ne correspond en rien aux conventions signées avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles. Le service public de la Médiathèque s'était mobilisé en 2018 devant ces mensonges à répétition. Il faut croire que Gazay est encore plus sourd que Macron.

Le 27 mars, il y aura une séances de rattrapage pour les nombreux sprectateurs qui n'ont pas pu avoir de place. Réservez vite, ça risque d'être encore plein.

Benoir Jancet