Aubagne : un Noël réussi

Aubagne : un Noël réussi

Cette année la ville avait placé le mois de décembre et les festivités de la période calendale sous le thème "Noël en Lumières". Il reste encore quelques jours avant le 25 décembre, mais d'ores et déjà, on peut dire que cela a été une belle réussite.

Les illuminations, variées, étendues autour de l'essentiel des points commerciaux de la commune, de très bonne qualité, ont donné à Aubagne une chaleur conviviale qui sied bien à notre ville-village.

Guirlandes étincelantes dans les arbres et dans les rues du vieil Aubagne, Père Noël illuminé, pagode scintillante, du Charrel au Pin Vert, de l'Esplanade De Gaulle à Central Parc, tout respirait les féeries des fêtes de fin d'année.

Un moment d'apothéose, "La Grande Parade du Père Noël", une déambulation d'artistes costumés, en 7 tableaux tous plus beaux les uns que les autres, a été un moment magique qui a fait briller les yeux des enfants et des parents présents.

On peut y rajouter, bien sûr, toutes les activités qui ont marqué notre ville depuis près d'une décennie ou plus : la patinoire, la maison du père Noël, la photographie gratuite, le marché au santon et à la céramique, la foire à la gastronomie, la fête foraine, les fanfares et musiques de rue, la crèche vivante, le Gros Souper, etc...

Bravo à toutes les équipes et tous les services qui ont permis ce succès. Bravo aussi à l'équipe municipale qui a su leur donner les moyens de cette réussite.

Dommage que la Biennale des Santonniers le premier week-end de décembre n'ait pas su être à la hauteur. Son échec, trop révélateur de l'état dans lequel on laisse l'ensemble de la filière argile, porte ombrage aux efforts réalisés pour ce dernier mois de 2018.

Dommage aussi d'avoir à attendre 5 ans et d'être à un an des prochaines municipales pour avoir droit à un Noël digne de ce nom.

Dommage aussi d'avoir eu à subir, au nom des économies budgétaires, tous les déserts festifs tout au long de l'année (un Carnaval de village, une journée "Il était une fois Aubagne" rabougrie, des festivités d'été au rabais, un assassinat du festival du livre jeunesse...) pour bénéficier, enfin, d'un Noël digne d'Aubagne.

Pourrait-on, enfin, s'appuyer sur ce moment de réussite et de bonheur pour les Aubagnaises et les Aubagnais, pour conclure que les temps festifs et culturels, que les Arts de la rue et les autres, sont des éléments essentiels pour la dynamique d'une ville et pour le développement économique des activités commerciales.

Mais bien plus que cela, qu'ils sont au coeur du vivre ensemble, qu'ils rendent la vie aux espaces publics, qu'ils combattent la délinquance bien plus efficacement que des caméras de vidéo-surveillance.

Mais bien plus que cela encore, qu'ils sont au coeur de moments de bonheur qui n'ont pas de prix. Et quand ils s'accompagnent d'une gratuité qui permet à tous de partager ce bonheur, c'est un vrai projet de société où l'humain est au centre des politiques publiques. 

Quand on décide que les critères financiers sont premiers et que l'objectif essentiel voire unique c'est de réduire "la dèèèèèèèteueuh" pour satisfaire les banques et les grands de ce monde, il ne s'agit pas du même projet.

Que la trêve des confiseurs nous permettent à tous d'y réfléchir. En attendant "Joyeux Noël et bon bout d'an".

Antoine Monticellu

 

 

LE COIN DU LOL

  • Masques chaussettes +

    Masques chaussettes
  • bas les masques +

    bas les masques
  • Artistes +

    Artistes
  • Municipales 2020 premier tour +

    Municipales 2020 premier tour
  • Simple Item 11 +

    Simple Item 11
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

LE RAMI DES MAMIES

  • Sujet scabreux pour les Mamies +

    Sujet scabreux pour les Mamies Nos mamies, une fois n'est pas coutume, s'intéressent à l'art photographique. Il faut dire que l'actualité est particulièrement prolifique dans Lire la suite
  • Les Mamies se font du cinéma +

    Les Mamies se font du cinéma Et si la solution venait des salle obscures. Nos mamies qui suivent l'actualité de près ont entendu cette information selon Lire la suite
  • Les Mamies ne sont pas dupes +

    Les Mamies ne sont pas dupes L'automne est là, les feuilles tombent, surtout les feuilles d'impôt. Mais nos Mamies ne réagissent pas toutes de la même Lire la suite
  • Les Mamies et le 24 septembre +

    Les Mamies et le 24 septembre Fin septembre, il va y avoir beaucoup de choses. De là à mettre en péril la partie quotidienne de rami Lire la suite
  • Les calculettes des Mamies s'affolent +

    Les calculettes des Mamies s'affolent Ronde de milliards d'un côté, grignotage pour ne pas dire plus sur les plus démunis comme les chômeurs ou les Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Articles récents

  • Bilan Gazay : Aubagne sur le podium des villes sales +

    Il suffit de se balader en centre-ville, dans les quartiers ou en zone industrielle, Aubagne est devenue une ville où la propreté fait défaut : pas de doute le modèle c’est Marseille - Le dispositif inventé par Gazay, la Frap, est inefficace... - Les mauvaises relations avec la métropole conduisent à un ramassage Lire la suite
  • Bilan Gazay : Aubagne a perdu sa place +

    Avec Gazay, Aubagne est devenue la 6ème ville du département, désormais dépassée par Salon-de-Provence. Lire la suite
  • Bilan Gazay : on liquide le service public +

    Avec Gazay, nous avons vécu la destruction du Service Public en direct. Privatisation de la Cuisine Centrale, fermeture de la piscine du Bras d’Or et de la MJC, diminution des effectifs, interventions grandissantes des entreprises privées en tant que prestataire de la ville dans tous les domaines, diminution drastique des moyens Lire la suite
  • Bilan Gazay : du béton partout +

    Il disait vouloir garder son âme à Aubagne mais il a montré son vrai visage rapidement. Du bêton partout, sous toutes ses formes. Entre 2014 et 2020 ce sont plus de 600 permis de construire individuels qui ont été instruits (facile à savoir quand on suit l’affichage réglementaire )… Plus de 50 Lire la suite
  • Entretien avec Magali Giovannangeli : quelles seront vos premières mesures en tant que Maire +

    Tous les mardis et vendredis, Magali Giovannangeli, tête de liste de "Rassemblé-e-s pour Aubagne" répond aux questions de Mèfi. Premier entretien : quelles seront les premières mesures lorsque elle sera maire d'Aubagne. Lire la suite
  • Bilan Gazay : priorité Marseille +

    Pas de doute le système Gaudin/Vassal s’est installé à Aubagne. Lire la suite
  • Aubagne : les cadres de la ville s'enfuient +

    Depuis plusieurs semaines, les cadres de la ville savent que c'est fini pour Gazay et son équipe. Depuis le 15 mars, la principale préoccupation des plus "proches", c'est de trouver un terrain d'atterrissage dans une autre institution. Lire la suite
  • 1