Aubagne : un Noël réussi


Aubagne : un Noël réussi

Cette année la ville avait placé le mois de décembre et les festivités de la période calendale sous le thème "Noël en Lumières". Il reste encore quelques jours avant le 25 décembre, mais d'ores et déjà, on peut dire que cela a été une belle réussite.

Les illuminations, variées, étendues autour de l'essentiel des points commerciaux de la commune, de très bonne qualité, ont donné à Aubagne une chaleur conviviale qui sied bien à notre ville-village.

Guirlandes étincelantes dans les arbres et dans les rues du vieil Aubagne, Père Noël illuminé, pagode scintillante, du Charrel au Pin Vert, de l'Esplanade De Gaulle à Central Parc, tout respirait les féeries des fêtes de fin d'année.

Un moment d'apothéose, "La Grande Parade du Père Noël", une déambulation d'artistes costumés, en 7 tableaux tous plus beaux les uns que les autres, a été un moment magique qui a fait briller les yeux des enfants et des parents présents.

On peut y rajouter, bien sûr, toutes les activités qui ont marqué notre ville depuis près d'une décennie ou plus : la patinoire, la maison du père Noël, la photographie gratuite, le marché au santon et à la céramique, la foire à la gastronomie, la fête foraine, les fanfares et musiques de rue, la crèche vivante, le Gros Souper, etc...

Bravo à toutes les équipes et tous les services qui ont permis ce succès. Bravo aussi à l'équipe municipale qui a su leur donner les moyens de cette réussite.

Dommage que la Biennale des Santonniers le premier week-end de décembre n'ait pas su être à la hauteur. Son échec, trop révélateur de l'état dans lequel on laisse l'ensemble de la filière argile, porte ombrage aux efforts réalisés pour ce dernier mois de 2018.

Dommage aussi d'avoir à attendre 5 ans et d'être à un an des prochaines municipales pour avoir droit à un Noël digne de ce nom.

Dommage aussi d'avoir eu à subir, au nom des économies budgétaires, tous les déserts festifs tout au long de l'année (un Carnaval de village, une journée "Il était une fois Aubagne" rabougrie, des festivités d'été au rabais, un assassinat du festival du livre jeunesse...) pour bénéficier, enfin, d'un Noël digne d'Aubagne.

Pourrait-on, enfin, s'appuyer sur ce moment de réussite et de bonheur pour les Aubagnaises et les Aubagnais, pour conclure que les temps festifs et culturels, que les Arts de la rue et les autres, sont des éléments essentiels pour la dynamique d'une ville et pour le développement économique des activités commerciales.

Mais bien plus que cela, qu'ils sont au coeur du vivre ensemble, qu'ils rendent la vie aux espaces publics, qu'ils combattent la délinquance bien plus efficacement que des caméras de vidéo-surveillance.

Mais bien plus que cela encore, qu'ils sont au coeur de moments de bonheur qui n'ont pas de prix. Et quand ils s'accompagnent d'une gratuité qui permet à tous de partager ce bonheur, c'est un vrai projet de société où l'humain est au centre des politiques publiques. 

Quand on décide que les critères financiers sont premiers et que l'objectif essentiel voire unique c'est de réduire "la dèèèèèèèteueuh" pour satisfaire les banques et les grands de ce monde, il ne s'agit pas du même projet.

Que la trêve des confiseurs nous permettent à tous d'y réfléchir. En attendant "Joyeux Noël et bon bout d'an".

Antoine Monticellu

 

 

LE RAMI DES MAMIES

  • Les Mamies ne sont pas dupes +

    Les Mamies ne sont pas dupes L'automne est là, les feuilles tombent, surtout les feuilles d'impôt. Mais nos Mamies ne réagissent pas toutes de la même Lire la suite
  • Les Mamies et le 24 septembre +

    Les Mamies et le 24 septembre Fin septembre, il va y avoir beaucoup de choses. De là à mettre en péril la partie quotidienne de rami Lire la suite
  • Les calculettes des Mamies s'affolent +

    Les calculettes des Mamies s'affolent Ronde de milliards d'un côté, grignotage pour ne pas dire plus sur les plus démunis comme les chômeurs ou les Lire la suite
  • Les mamies : toujours et encore les élections municipales +

    Les mamies : toujours et encore les élections municipales   Oui, après le temps des sondages, les différents protagonistes pour les prochaines élections municipales pointent le bout de leur Lire la suite
  • Les Mamies, on paye ou on paye pas ? +

    Les Mamies, on paye ou on paye pas ?   On en parle de partout et de plus en plus, la Métropole, le Sénat, n'en jetez plus la cour Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Les vieux fourneaux : ils reviennent +

    Les vieux fourneaux : ils reviennent Pour notre plus grands bonheur, cette bande de mamies et papis loufoques mais terriblement rebelles, reviennent avec ce tome 5 Lire la suite
  • Into The Wild de Jon Krakauer +

    Into The Wild de Jon Krakauer Chris MacCandless est un jeune étudiant qui, au lendemain de l'obtention de son diplôme, prend la route pour trouver, à Lire la suite
  • De l'inconvénient d'être né de Cioran +

    De l'inconvénient d'être né de Cioran    Emil Cioran dit Cioran est un philosophe né en Roumanie mais qui a vécu en France dès 1937. Dès lors il Lire la suite
  • Zéro de Conduite de Michel Onfray +

    Zéro de Conduite de Michel Onfray     Michel Onfray n'est pas connu pour dire les choses avec tact. Son ton monocorde fait presque tout passer Lire la suite
  • Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson +

    Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson     Sylvain Tesson est communément présenté comme un écrivain aventurier, qui est "atteint" de cette passion extravagante de monter Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Articles récents

  • Loto de soutien à l'Appel des Cent +

    Le samedi 26 octobre à 14h30, l'Appel des Cent vous donne rendez-vous au Cercle de l'Harmonie pour son loto. Lire la suite
  • Changer la donne à Aubagne ! +

    La Rédaction de Mèfi  vous donne à lire in extenso le communiqué de presse d'Aubagne La Commune suite à la défection de la mouvance Denis Grandjean lors de la réunion du 21 octobre. Lire la suite
  • Le rassemblement des forces progressistes avance et Grandjean s'en va de nouveau +

    S'il fallait résumer la réunion de travail de ce lundi 21 octobre des forces politiques de gauche, progressistes et écologistes, on pourrait le faire en mettant l'accent sur une volonté de rassemblement qui n'a jamais été exprimée avec autant de force. De plus en plus de citoyens, d'associations et d'organisations Lire la suite
  • On a nettoyé l'Huveaune... et après ? +

    Cette semaine encore, Mèfi se fait l'écho des propositions de Jean Reynaud. Garder l'Huveaune propre doit devenir une priorité du Syndicat de l'Huveaune et des propriétaires des rives de notre fleuve. Les élus ont un rôle primordial à jouer. Lire la suite
  • Grandjean désigné tête de liste par son groupe +

    Jeudi 17 octobre, une assemblée des militants d'Europe Ecologie - Les Verts, des groupes d'Aubagne Est et Aubagne Charrel de La France Insoumise (le groupe Aubagne Centre s'en étant écarté, les groupes Tourtelle, Aubagne Garlaban et AIIA ayant fait le choix d'Aubagne La Commune) devait désigner leur tête de liste pour Lire la suite
  • L'AFC étrillée, l'OM occupe la 4ème place +

    En Ligue 1, le QSG expulse deux joueurs de l'équipe adverse et triomphe à Nice (1 à 4). Malgré ou à cause de Garcia, Lyon, sur son terrain, ne peut faire que match nul face à Dijon (0 à 0). Reims bat Montpellier (1 à 0), Toulouse fait de même Lire la suite
  • Des communistes aubagnais pour l'union +

    Une lettre pétition signée par plus de 30 communistes de la section d'Aubagne du Parti Communiste Français a été envoyée au secrétaire fédéral pour s'inquiéter d'une élection municipale à Aubagne avec la présence de plusieurs listes de gauche. Lire la suite
  • 1