Regards sur "Grains de sel 2018"

 
Une citoyenne d'Aubagne qui vient chaque année depuis 30 ans visiter le Festival du livre à Agora puis le Festival du livre et de la parole d'enfant en centre ville, nous raconte son "Grains de sel" de cette année.

"Grains de sel 2018 est le parfait reflet de l'univers où la matière vient par ci par là combler le vide. Les spectacles - pourtant bien choisis... merci l'équipe du théâtre ! - sont loin de faire le plein même dans la grande salle du Comedia. 
 
Le salon 2018 est une maison inachevée... Je volerai cette réplique du spectacle de cet après-midi : "il y a le salon mais il manque au moins la cuisine et les chambres". Des livres dans un seul espace clos qui attendent qu'on les feuillette.
 
On va me répondre que les gens sont restés chez eux de "peur" d'être bloqués par le mouvement social du jour...
 
J'en déduis alors que les Aubagnais étaient dans la rue parce qu'ils étaient très peu nombreux dans les allées de l'Espace des Libertés (le compteur tenu par la jeune fille à la sortie de l'EDL affiche un chiffre inférieur à 1300 à 16h30 cet après-midi).
 
Je cherche encore dans quel quartier d'Aubagne la révolte citoyenne s'est faite entendre.
Une chose est sûre, elle n'était pas au centre ville... Les gilets jaunes auraient peut être aidé la population à trouver l'entrée du salon invisible de l'extérieur.
 
L'Espace des Libertés organisé en librairie n'est pas tombé aujourd'hui grâce aux agents du service public qui essaient tant bien que mal de le maintenir en vie même si les organes vitaux qu'étaient les ateliers et les animations proposées aux enfants sont morts.
 
Et pour finir je pointerai du doigt le conseil départemental. Quelle belle idée que de faire bénéficier chaque collégien de la carte collégien de Provence, porte monnaie électronique de 150€ pour les loisirs, la culture et le soutien scolaire.
 
Mais au salon du livre à Aubagne, le conseil départemental a juste oublié de fournir le lecteur de carte à la caisse... Et ça fait mal au cœur de voir les collégiens aller reposer les quelques livres intéressants qu'ils avaient choisi !
 
Un Grain de sel 2018 qui tente de survivre. Jusqu'à quand ?"
 
Une visiteuse de Grains de sel