Aubagne : peut-on réparer le monument aux morts ?


 

Depuis trois ou quatre ans, le monument aux morts sur le cours Foch à Aubagne a été détérioré. La main de La Victoire ailée est cassée.

On aurait pu espérer que pour le centenaire du 11 Novembre, la ville se décide, enfin, à le faire réparer. Ce monument, inauguré le 11 novembre 1922, après la décision de l'ériger au conseil municipal du 8 décembre 1918 présidé par Joseph Lafond, est en pierre de Maubec et en marbre de Carrare.

L'architecte des Bâtiments de France est donc très exigeant sur la qualité de la restauration. Le montant des travaux est estimé à 4 000€. Sans doute trop cher pour la politique austéritaire de Gérard Gazay (la dèèèèèèète !).

Pourtant, quand on regarde le budget 2018, on s'aperçoit que la ligne "frais de missions" des élus a augmenté de 6 000€ depuis 2013.

En fait avec un petit effort sur les dépenses "de bouche", on aurait pu trouver les moyens d'avoir un monument aux morts restauré pour le centenaire du 11 novembre. 

Peut-être pour le 8 décembre à l'occasion de l'anniversaire de la séance du conseil municipal qui a décidé sa création ?

Antoine Monticellu