Reggae : La compil de Jahnett Tafari est là


La mix tape de Jahnett Tafari, street album enregistré à Aubagne et Marseille circule sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines. 13 titres pleins de sourire, de générosité, de paix servis par une voix splendide.

Jahnett Tafari, souvenez-vous, est ce jeune musicien d'Afrique du sud qui a promené ses dreads dans les rues, les écoles, la MJC d'Aubagne et sur la scène de la fête de la Paix ces dernières années. Les Kabba roots l'ont rencontré en 2011 par l'intermédiaire de musiciens marseillais avec qui il avait enregistré. Puis deux années de suite il s'est installé en résidence à Aubagne. Dans les écoles il est venu raconter sa culture, lui le zoulou qui chante en faisant claquer sa langue et interprète la danse des mineurs en frappant ses bottes de caoutchouc. On ne peut oublier ses dreads ramassés en hauteur dans une écharpe et ce large sourire dont il ne se sépare jamais. Jahnett est l'humanité même. Dans son pays, au Cap, il milite au sein de l'association "fathers do care", jouant le rôle de papa auprès d'orphelins des townships. Lorsque Scali des Kabba l'a rencontré, le courant est passé immédiatement : "Il parle le même langage que nous, mixité sociale et culturelle. On travaille dans le même esprit qu'avec nos amis jamaïcains en favorisant les temps de partage autour de la la musique" explique le reggaeman aubagnais.

Alors l'idée d'enregistrer un disque pour faire mieux connaître l'artiste d'Afrique du Sud s'est imposée.

La mixtape, est une sorte d'outil promotionnel. C'est pour lui une première étape avant l'album. Composé de 13 titres dont les textes ont pour la plupart été écrit par Jahnett, à l'exception de deux écrits pas Scali, ce disque est très inspiré Reggae mais souhaite mettre en avant la voix de Jahnett. Car cet artiste a vraiment une voix qu'il a travaillé au sein des groupes de gospel ou à travers les chants tribaux. L'introduction est d'ailleurs le refrain qu'il reprenait dans les écoles pour présenter sa culture. Une contine chantée avec les clicks très symboliques, sorte d'hommage à ses origines. On y retrouve aussi les réinterprétation de nombreuses reprises. "Tout a été fait ici, précise Scali, dans le studio de la MJC ou encore dans des homestudios de Marseille, nous avons eu carte blanche". Les Kabba ont produit les 10 premiers titres. Les 3 derniers l'ont été par DubAcom. Tous sont des appels au respect et à l'amour des enfants, à la paix. La KMG family, comme la nomme Jahnett est au centre de ce travail. Jahnett Tafari est ravi du résultat, c'est pour lui l'occasion de voir son travail compilé.

Côté auditeurs, les premiers retours sont positifs et laissent à penser que le disque va rapidement manquer*. En attendant le retour de Jahnett Tafari pour de nouveaux titres, les Kabba Massa Gana ne projettent pas de dormir tranquille au cabanon. Leur programme est bien rempli. A commencer par la poursuite du programme "Raconte moi ta culture" même sans les amis de Jamaïque ou d'Afrique du Sud mais toujours avec la même envie d'abattre frontières et préjugés. Les bénévoles de Kabba ont entrepris une correspondance postale entre deux écoles de Jamaïque et de Marseille. Le 13 février prochain ils seront aux Docks des Sud pour la 2ème édition de United for Jamaïca. Histoire de poursuivre le travail engagé du côté de Kingston avec Putus Ruts et ses frères. Puis le 30 mai prochain on devrait les retrouver pour l'Urban Pin Vert, et les ateliers de pratique musicale et artistique avec les résidents de la Gauthière. Une manière encore une fois de parler mixité et de sensibiliser à la danse et aux percussions handi. C'est certain, la voix de Jahnett accompagnera la journée.

 Hélène Délouvine

*On peut se le procurer via les Kabba en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou en écoute sur le soundcloud Jahnett Tafari.

 

 

LE RAMI DES MAMIES

  • Les Mamies ne sont pas dupes +

    Les Mamies ne sont pas dupes L'automne est là, les feuilles tombent, surtout les feuilles d'impôt. Mais nos Mamies ne réagissent pas toutes de la même Lire la suite
  • Les Mamies et le 24 septembre +

    Les Mamies et le 24 septembre Fin septembre, il va y avoir beaucoup de choses. De là à mettre en péril la partie quotidienne de rami Lire la suite
  • Les calculettes des Mamies s'affolent +

    Les calculettes des Mamies s'affolent Ronde de milliards d'un côté, grignotage pour ne pas dire plus sur les plus démunis comme les chômeurs ou les Lire la suite
  • Les mamies : toujours et encore les élections municipales +

    Les mamies : toujours et encore les élections municipales   Oui, après le temps des sondages, les différents protagonistes pour les prochaines élections municipales pointent le bout de leur Lire la suite
  • Les Mamies, on paye ou on paye pas ? +

    Les Mamies, on paye ou on paye pas ?   On en parle de partout et de plus en plus, la Métropole, le Sénat, n'en jetez plus la cour Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Les vieux fourneaux : ils reviennent +

    Les vieux fourneaux : ils reviennent Pour notre plus grands bonheur, cette bande de mamies et papis loufoques mais terriblement rebelles, reviennent avec ce tome 5 Lire la suite
  • Into The Wild de Jon Krakauer +

    Into The Wild de Jon Krakauer Chris MacCandless est un jeune étudiant qui, au lendemain de l'obtention de son diplôme, prend la route pour trouver, à Lire la suite
  • De l'inconvénient d'être né de Cioran +

    De l'inconvénient d'être né de Cioran    Emil Cioran dit Cioran est un philosophe né en Roumanie mais qui a vécu en France dès 1937. Dès lors il Lire la suite
  • Zéro de Conduite de Michel Onfray +

    Zéro de Conduite de Michel Onfray     Michel Onfray n'est pas connu pour dire les choses avec tact. Son ton monocorde fait presque tout passer Lire la suite
  • Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson +

    Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson     Sylvain Tesson est communément présenté comme un écrivain aventurier, qui est "atteint" de cette passion extravagante de monter Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Articles récents

  • Audace écologique et proximité : le rôle indispensable du service public territorial +

    J'ai connu un service public territorial où la majorité des agents étaient motivés, engagés au service de la population. Chacun connaissait le fondement du service public, sa mission et son rôle. Depuis 2014, le personnel a été en grande partie renouvelé par du personnel contractuel n'ayant aucune notion de service Lire la suite
  • Conseil municipal : on aiguise les couteaux +

    Nous avons assisté au premier conseil municipal de campagne électorale, et ce en plusieurs occasions, nous y reviendrons dans ce compte-rendu. En commençant par une présence importante des élu-e-s et notamment par le retour de Mme Mélin que nous n'avions pas vue depuis quelques temps. Lire la suite
  • L'Humain d'abord +

    Pour Aubagne et ses habitant·e·s la liste des sujets à améliorer est vaste. La prochaine mandature devra être à la hauteur des enjeux de demain. Lire la suite
  • Municipales : que vont faire les gilets jaunes d'Aubagne ? +

    Mercredi 13 novembre, les gilets jaunes d'Aubagne qui depuis un an se retrouvent au péage de Pont de l'Etoile s'étaient donné rendez-vous pour réfléchir aux conditions et à la forme de leur présence pour les futures élections municipales à Aubagne. Lire la suite
  • La Provence en campagne +

    Mercredi 13 novembre, la réunion du conseil municipal avait à son ordre du jour le vote du Rapport d'Orientations Budgétaires 2020. A 4 mois des élections municipales, c'était bien sûr pour les divers groupes d'élus l'occasion de rentrer en campagne. Dans son compte rendu du 14 novembre, La Provence en Lire la suite
  • Des cantines bio à Aubagne +

    La nourriture de nos bambins est un sujet très en vogue partout en France. Certaines municipalités ont tenté le 100 % bio pour le plus grand bonheur des familles et des enfants. Les médias en font leur cheval de bataille, alors pourquoi pas à Aubagne ? Lire la suite
  • Le Napollon, un restaurant à connaître +

    "Le hasard fait bien les choses" dit-on. Pas sûr que cela soit toujours vrai. Mais le hasard qui nous a conduit au restaurant situé sur le bord de la RN 96 à Napollon et qui s'appelle "Le Napollon" a réussi son coup. Lire la suite
  • 1