Le Grand Micro de bois : la Poésie en finale


micro de bois

Pendant que les esprits étaient tournés vers la finale de la coupe du monde de football, à Aubagne la poésie vivante se mettait, elle, dans la course pour un autre trophée : le Grand Micro de Bois... et sa sixième édition. 

De la Ratepenade au Bloc Party du Pin vert

Animée par Ypnova, Gilbois... et leur joyeuse équipe, cette rencontre s'est déroulée jeudi, vendredi et samedi dans différents lieux de la ville ou extérieurs à la ville. Un choix de lieux qui a permis, comme le rappelle un des animateurs, de tester des « Atmosphères » et une formule de festival se donnant l'objectif de faire entendre la poésie -Vivante- dans des lieux et sous des formes différentes les unes des autres. 

De l'Espace des Libertés, au jardin du lavoir du Pin vert en mode « Bloc Party » jusqu'à ce lieu improbable au coeur de la guarrigue du côté de Lascours : la Ratepenade ; ce furent autant d'occasions d'entendre le verbe, la rime, les mots , les paroles en vers et autres flots de sons et de musiques, offerts aux publics présents selon des propositions aussi variées que les Scènes ouvertes, les Slams impromptues , les Concerts, les Bœufs musicaux et poétiques… et bien sûr, pour les aficionados,  les traditionnels tournois d'équipes arbitrés par le public qui note chacune des propositions de textes dits, en brandissant un panneau portant une notation de 1 à 10 -Décimales acceptées

Le Hang et l'équipe pirate

Aussi libres que le choix des thèmes et des mots qui courent sur les feuillets tenus dans la main devant le micro,  les noms que se donnent ces poètes du quotidien sont, au passage, en harmonie avec une autre expression dans le slam : l'-Equipe pirate- groupes de slameurs éphémères aux intrusions tolérées et attendues dans chaque séquence du concours : Temenik le slameur 100 % vieux port,  Clotilde la journ'artiste, Nino de Nantes, Rine K, Emma de la mer, Camille Case ou encore les Maquisards de la poésie, originaires d'Amiens qui eux, entre deux ateliers d'écriture dans les écoles, slament au Samarobriva, un bar au bord de la somme.

Le Hang et ses pulsations, présent sur les scènes, a fait résonner avec encore plus de saveur tous ces noms et guirlandes de mots, aux délicates sonorités, et des textes souvent d'un singulier engagement.

Les hollandaises volantes en finale

Côté officiel, si on peut parler ainsi, ce sont quatre équipes qui concouraient :  Nantes, Amiens, Valence et bien sûr Aubagne.

Aubagne et Amiens sont arrivés en finale mais à la Ratepenade les attendaient une drôle d'équipe pirate, locale et féminine: Les Hollandaises volantes.

Le public a décrété qu'elles n'avaient pas fait dans la langue de bois ni volé la victoire. Il leur a décerné le Micro. Le sixième Grand Micro de bois sculpté par Ypnova.

Samedi, la poésie a gagné la finale... et la ville ; c'est exceptionnel aujourd'hui pour le noter.

Jean-Luc Dimitri

Bloc Party : une sorte de fête musicale au pied des immeubles aux Etats Unis.

 

LE RAMI DES MAMIES

  • Les mamies: décrochage +

    Les mamies: décrochage Une de nos mamies a pu partir en vacances. C'est peu me direz vous, une sur cinq. Mais elle, elle Lire la suite
  • Les Mamies : feinte, tir et but +

    Les Mamies : feinte, tir et but Moment d'extase en ce mois de juillet, on oublie tout le reste. La France est championne du monde. De football, Lire la suite
  • Les Mamies et le racisme +

    Les Mamies et le racisme Certaines Mamies découvrent leur jeu et sont des plus étonnées. Le regard sur leurs cartes est la conséquence des idées Lire la suite
  • Le temps des fausses nouvelles +

    Le temps des fausses nouvelles Ah la télévision ! Les chaînes en continu, nos Mamies n'y coupent pas. Quelquefois certaines ont du mal à s'en détacher. Lire la suite
  • Les mamies : Royales +

    Les mamies : Royales Les Mamies, après un épisode dans le monde actuel et la politique éclair des tweets, ont le sentiment de faire Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Into The Wild de Jon Krakauer +

    Into The Wild de Jon Krakauer Chris MacCandless est un jeune étudiant qui, au lendemain de l'obtention de son diplôme, prend la route pour trouver, à Lire la suite
  • De l'inconvénient d'être né de Cioran +

    De l'inconvénient d'être né de Cioran    Emil Cioran dit Cioran est un philosophe né en Roumanie mais qui a vécu en France dès 1937. Dès lors il Lire la suite
  • Zéro de Conduite de Michel Onfray +

    Zéro de Conduite de Michel Onfray     Michel Onfray n'est pas connu pour dire les choses avec tact. Son ton monocorde fait presque tout passer Lire la suite
  • Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson +

    Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson     Sylvain Tesson est communément présenté comme un écrivain aventurier, qui est "atteint" de cette passion extravagante de monter Lire la suite
  • Le plancher de Joachim +

    Le plancher de Joachim L'histoire de ce livre[1] commence par une visite touristique, de celles que nous accomplissons de temps en temps et qui rythment les Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Voie de Valdonne : rencontre en préfecture +

    Les représentants du collectif "Voie de Valdonne" (V2V) donnaient une conférence de presse lundi 13 août pour rendre compte de la réunion tenue en préfecture le 7 août dernier avec Madame Charbonneau, secrétaire générale depuis avril 2018. La Provence et Mèfi étaient là. Lire la suite
  • Après la pluie et la grêle à Aubagne +

    Le jeudi 9 août dernier, de violentes précipitations se sont abattues sur Aubagne en tout début d'après midi. Une impressionnante pluie de grêlons a occasionné de nombreux dégâts. En moins de deux heures, 64 mm d'eau par m² (autant que pour 15 jours du mois d'avril) tombaient sur Aubagne. Lire la suite
  • Gazay : le choix de déserter le centre ville +

    Les soirées d'animation de l'été sur Voltaire, Foch ou Rau ont été quasiment supprimées par la ville. L'activité autour des restaurants, bars, salon de thé et la dynamique de centre ville en général en souffrent profondément. Lire la suite
  • La vitrine de la céramique et du santon +

    Le 21 juillet, le maire d'Aubagne et la présidente du territoire ont inauguré la 50ème foire à la céramique et au santon, sur le cours Foch, à Aubagne. Il y a huit artisans de moins que l'an dernier. Pourtant, le site de la ville qui utilise beaucoup le "copier-coller" n'a Lire la suite
  • Rencontre avec le Préfet : le collectif Voie de Valdonne précise +

    Suite à notre article "Le Préfet reçoit le collectif Voie de Valdonne", les porte-parole du collectif ont souhaité apporter un certain nombre de précisions sur le but de cette rencontre, précisions que nous publions bien volontiers ci-dessous. Nous joignons aussi à leur demande le courrier qu'ils ont adressé au Préfet Lire la suite
  • Mépris du personnel communal : de pire en pire +

    Le 13 juillet, une réunion du Comité Technique de la ville a eu lieu. Il a marqué une nouvelle étape dans le mépris affiché par Gazay et sa "haute" administration pour les agents communaux. Les Comités Techniques des collectivités, composés d'élus et de représentants élus du personnel, sont des instances Lire la suite
  • Re-dynamisation du Centre-Ville +

    La redynamisation du centre ville aubagnais c'est un peu comme le monstre du Loch Ness. On en parle beaucoup mais nous arrivons tout juste à en voir le bout de la queue. Mais nos yeux sont-ils bien fiables ? Lire la suite
  • 1