Audacieux : une œuvre de Walter Bunkerkiosk en coeur de ville


 

Très sincèrement le bâtiment de l'Espace des libertés signé des architectes Mathieu Poitevin et Pascal Reynaud fait pâle figure avec, à proximité et dans le même alignement urbain, l'oeuvre non encore titrée de l'artiste plasticien allemand Walter Bunkerkiosk (voir notre photo) qui est venu dans la semaine poser le dernier gravat sur son œuvre.

Lors d'une brève rencontre en mairie nous avons pu approcher l'artiste. Il découvrait pour l'occasion notre apéritif local, le pastis Janot, qui l'a d'ailleurs inspiré car, a-t-il dit, « il n'est pas inenvisageable que j'imagine une immense bouteille avec l'étiquette de votre montagne le « Barlaban » (nous ne lui en voudrons pas pour l'erreur de prononciation) qui viendra, telle une mirabelle sur le gâteau, se poser au somment de mon œuvre ».

Nous lui avons demandé quelle avait été son approche dans la conception de son travail qui devait, quand même, vivre au coeur d'une ville provençale, ville du sud, identifiée tout d'abord par un climat : le ciel bleu, le soleil, la méditerranée, la lumière, mais aussi plus localement par une tradition artisanale puis industrielle avec les anciennes usines de céramique, liée à la terre, à l'argile…

Visiblement plus captivé par son verre de pastis il nous a quand même confié que tout cela n'était pas vraiment à la base de sa réflexion. Que la demande du maire de la ville : « Monsieur Geyser » (nous continuerons à ne pas lui en vouloir pour la prononciation).

- Monsieur Gazay avons-nous poliment rectifié.
- Oui Monsieur « Gayyzé » a-t-il repris.

Monsieur Gazay donc lui aurait demandé d'imaginer une œuvre qui aille plus loin encore dans l'audace que le rocher blanc et le minéral, sources d'inspiration de l'Espace des libertés un peu plus loin.

- J'ai senti chez cet homme là une volonté féroce... J'aime, voyez vous ! Comme la force que l'on met dans ses bras pour rompre une branche de bois sec qui veut vous résister. Je n'ai pas bien compris d'ailleurs quelles étaient ses motivations mais j'ai bien senti l'envie de bris, de rupture, voyez-vous ! Comme un rideau qui tombe et qui claque sur le plancher de la scène. Et je dois dire que je suis assez sensible à cet acharnement des choses, voyez-vous !... Je suis donc allé me promener plusieurs jours de suite dans votre centre ville, nous a-t-il dit, et, ce qui m'a frappé (en détournant un instant son regard du verre de pastis et apparemment saisi par un trouble non dissimulé) c'est le vide, le sentiment de solitude, l'abscon de la présence humaine. Pour un créateur vous comprendrez combien cela interpelle au moment de poser le premier geste !

Je me suis rapproché ensuite de L'espace des Libertés. J'ai bien vu ce que mes confrères Poitevin et Reynaud ont voulu dire avec leurs lignes, leur matière, leur couleur brute. L'enveloppe de leur acte. Mais ils sont encore trop dans un discours, une sorte de pédagogie (« pädagogie » a-t-il répété dans sa langue) Ils veulent s'adresser à l'intelligence. Inviter les gens à élever le regard, voyez vous ! Mais je crois, en ce qui me concerne, qu'aujourd'hui nous devons assumer le vide, l'éloignement, la disparition, la ruine… J'ai ainsi essayé de lire l'âme (« seele » a-t-il de nouveau traduit dans sa langue) de votre maire, d'interpréter sa volonté, voyez vous !….

En se servant un autre pastis il a conclu en soupirant: « Klein welt verloren ».

Nous allons essayer de trouver la traduction, Walter n'était plus en état de nous la donner.

 

Robin des Aires

LE RAMI DES MAMIES

  • Les Mamies : feinte, tir et but +

    Les Mamies : feinte, tir et but Moment d'extase en ce mois de juillet, on oublie tout le reste. La France est championne du monde. De football, Lire la suite
  • Les Mamies et le racisme +

    Les Mamies et le racisme Certaines Mamies découvrent leur jeu et sont des plus étonnées. Le regard sur leurs cartes est la conséquence des idées Lire la suite
  • Le temps des fausses nouvelles +

    Le temps des fausses nouvelles Ah la télévision ! Les chaînes en continu, nos Mamies n'y coupent pas. Quelquefois certaines ont du mal à s'en détacher. Lire la suite
  • Les mamies : Royales +

    Les mamies : Royales Les Mamies, après un épisode dans le monde actuel et la politique éclair des tweets, ont le sentiment de faire Lire la suite
  • Les mamies branchées ! ... enfin presque +

    Les mamies branchées ! ... enfin presque Nous sommes persuadés, que comme nous, vous êtes impressionnés par cette pratique qui se répand parmi les dirigeants de ce Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • De l'inconvénient d'être né de Cioran +

    De l'inconvénient d'être né de Cioran    Emil Cioran dit Cioran est un philosophe né en Roumanie mais qui a vécu en France dès 1937. Dès lors il Lire la suite
  • Zéro de Conduite de Michel Onfray +

    Zéro de Conduite de Michel Onfray     Michel Onfray n'est pas connu pour dire les choses avec tact. Son ton monocorde fait presque tout passer Lire la suite
  • Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson +

    Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson     Sylvain Tesson est communément présenté comme un écrivain aventurier, qui est "atteint" de cette passion extravagante de monter Lire la suite
  • Le plancher de Joachim +

    Le plancher de Joachim L'histoire de ce livre[1] commence par une visite touristique, de celles que nous accomplissons de temps en temps et qui rythment les Lire la suite
  • Astérix et la Transitalique +

    Astérix et la Transitalique Ils n'ont pas besoin de nous pour vendre des exemplaires mais il me semblait intéressant d'aborder la sortie de ce Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Festimôme : en avant pour la 17ème édition ! +

    A partir de jeudi et jusqu’à samedi, Festimôme, festival international du cirque et des arts de la rue, offrira au jeune public, mais au moins jeune aussi, un nouvel « aller simple pour l’imaginaire ». Pour cette 17ème édition, l'association organisatrice Art'Euro et Teresa Tigrato, la directrice et programmatrice du festival, ont Lire la suite
  • Le Grand Micro de bois : la Poésie en finale +

    Pendant que les esprits étaient tournés vers la finale de la coupe du monde de football, à Aubagne la poésie vivante se mettait, elle, dans la course pour un autre trophée : le Grand Micro de Bois... et sa sixième édition.  Lire la suite
  • Député européen : ça paye ! +

    L'association "Transparency International Europe" vient de publier une étude sur les activités annexes des députés européens. Lire la suite
  • 120 000€ pour un voyage à New York +

    La Commission Permanente du conseil départemental dont Martine Vassal (LR) est présidente et Gazay vice-président, a voté dans sa séance du 29 juin dernier une dépense de 120 000€ pour les dépenses d'une délégation qui doit se rendre à New York du 29 octobre au 2 novembre 2018. Lire la suite
  • Les tutos bricolage de Gérard Gazay +

      Le 5 juillet à 18h a été postée sur la page facebook d'Aubagne une vidéo qui laisse pantois. A vous de juger !La ville communique sur la réfection de voirie place de l'horloge avec des commentaires à la sauce Brut (média vidéo) qui expliquent comment on applique le bitume Lire la suite
  • Sardinade Républicaine le 13 juillet +

    Le Cercle de l'Harmonie organise sa première "Sardinade Républicaine" le Vendredi 13 juillet à 19 heures. Pour 6€ vous aurez droit à un repas et à un concert avec le Quartet de la Plaine (jazz, funk, reggae, ska, salsa, ...). Entrée gratuite pour les adhérents et 1€ pour les non adhérents. Lire la suite
  • Gazay va-t-il laisser bétonner un poumon vert du Centre Ville ? +

    A l'angle du chemin de Riquet et de la rue du lieutenant Flandi, à 200 mètres de la rue de la République, en face de la médiathèque, la société immobilière Kaufman et Broad a décidé de construire 4 bâtiments. La ville affirme que le permis n'est pas encore délivré. Les Lire la suite
  • 1