Music&cinema, Makala en ouverture de la 19e édition


fifa makala

Lundi 19 à 20h, c'est l'ouverture du 19e Festival International du Film d'Aubagne. Outre la présentation du festival et de ses prestigieux invités, ce sera l'occasion de voir un film étonnant et émouvant sur la vie d'un charbonnier au Congo.

Geneviève Venne, cette Québécoise qui, après avoir découvert le festival comme stagiaire voilà plus de 10 ans, en est devenue la présentatrice attitrée. Et les liens sont fort depuis avec la Belle Province. Elle aura donc la tâche de présenter cette édition 2018 avant le lancement du film d'ouverture : Makala.

Une programmation audacieuse puisque projeter un documentaire en ouverture n'est pas sans risque. Mais le film est merveilleux. Si le début est un peu lent et le propos peu lisible, au bout de 10 minutes on comprend les intentions du réalisateur, Emmanuel Gras, et le quotidien de ce charbonnier congolais nous prend au tripes.

Gaspard Claus, le créateur de la musique originale sera là pour nous présenter son travail de composition et nous expliquera, sans doute, que si ce film a remporté le Grand prix de la Semaine de la critique à Cannes, Aubagne n'y est pas étranger. Car c'est lors du Festival International du Film d'Aubagne que les principaux protagonistes de Makala se sont rencontrés.

Ils sont donc "repassés par là" pour redonner au festival ce qu'ils y avaient pris : la richesse des rencontres qui fait naître parfois des aventures hors du commun.

Makala présente le lent périple du jeune Kabwita, qui, de son village congolais, se rend jusqu’en ville pour vendre le charbon du baobab gigantesque qu’il a lui-même abattu. Poussant son vélo surchargé, il s’y rend avec la volonté tenace d’offrir un avenir meilleur à ses proches.

Surtout ne ratez pas ce film.

Benoit Jancet

 

Billeterie sur http://festival2018.aubagne-filmfest.fr/fr/accueil-fr/tickets

Plus d'info sur le festival : http://festival2018.aubagne-filmfest.fr/fr/