La musique donne rendez-vous au Cinéma à Aubagne


Depuis 19 ans, le Festival International du Film d’Aubagne arrive avec le printemps pour titiller nos oreilles et nos yeux et nous donner d’intenses émotions. Entre rencontres professionnelles, concerts, diffusions de courts et longs métrages, rencontres de personnalités de renom, la programmation offre à rêver et ouvre grand les esprits des spec’acteurs de tous âges.

Le tapis rouge

À la veille de son 20e anniversaire, le FIFA 2018 promet déjà un plateau relevé avec des personnalités du cinéma de tout premier plan. Jugez-en vous-même : Oscars, Césars et Palme d’or à Cannes seront encore une fois sur le tapis rouge, mais d’Aubagne cette fois.

À commencer par le talentueux Mr. Yared, qui cumule Oscar, César et Golden Globe pour ne citer que ces récompenses. Il sera à Aubagne pour parler de son expérience de compositeur autour du Talentueux Mr. Ripley, film dont il a signé la musique et qui lui a permis de recevoir un Golden Globe en 1997. Il y aura même un piano dans la salle et nous pourrons sans doute y entendre courir les doigts de Gabriel Yared.

Vous l’aurez compris, la musique est au cœur de ce festival et les compositeurs y sont nombreux. Certains ont fait leurs premières armes à Aubagne. C’est le cas d’Éric Neveux qui repassera par là pour nous présentez Zombilénium dont il a composé la bande originale et nominé aux Césars cette année dans la catégorie meilleur film d’animation. Il a composé pour Parice Chéreau, François Ozon, Nicole Garcia.

Les invités du FIFA sont nombreux, mais la présence de Laurent Cantet, Palme d’or à Cannes pour Entre les murs, vient assurer que le festival aubagnais n’est pas dans le bling bling. Outre les attaches fortes de Laurent Cantet avec le Département Satis sis à Aubagne car il y a fait ses premières armes, on connaît son attachement aux causes justes et fortes de la même manière qu’un Robin Campillo venu déjà 2 fois sur les festivals, et avec lequel il n’a cessé de collaborer.

Des rencontres professionnelles

Un autre oscarisé revient à Aubagne, cette fois pour diriger la master class, point d’orgue du FIFA.

Depuis Shakespeare in love de John Madden pour lequel il reçoit cet Oscar, il a signé un nombre impressionnant de bandes originales : Billy Elliot, Capitaine Corelli, Deux frères de Jean-Jacques Annaud. Il est aussi l’auteur des musiques de Polisse et Mon Roi de Maïwen.

Ce grand monsieur de la musique pour le cinéma a su rester simple et il sera à Aubagne à partir du 14 mars pour diriger la master class. Il est, comme toutes les personnalités qui viennent sur le FIFA, persuadé de la nécessité de la transmission. Son travail et celui des 10 jeunes compositeurs en résidence durant ces 10 jours, donnera lieu au traditionnel ciné concert de clôture qui reste une des grands moments d’émotion du festival.

Cette master class se déroule dans les locaux du Département Satis de l’Université Aix-Marseille partenaire historique du FIFA. Les étudiants sont d’ailleurs partie prenante de la manifestation et vous pourrez voir leur travail tout au long de la semaine au travers du journal quotidien que vous retrouverez sur www.aubagne-filmfest2018.com à partir du 20 mars. Une autre façon de tout savoir sur le festival.

Pour tous les âges

La transmission est au cœur de la programmation. Et la formation à l’image est devenue de toute première importance dans notre société où l’information audiovisuelle accapare nos cerveaux plusieurs heures par jour. 

Apprendre à décrypter les images, se former aux métiers de l’audiovisuel, comprendre les rouages de la composition et de la réalisation, autant de propositions qui permettent aux jeunes de tous âges de participer à une manifestation pas simplement en spectateur.

La musique bien sûr

Tous les soirs, c’est concert à l’Espace des Libertés, le si bien nommé pour ce festival. Lieu de vie et d’accueil du FIFA pendant une semaine, c’est l’endroit idéal pour rencontrer tous ceux qui viennent souvent de fort loin pour parfaire leur expérience ou transmettre la leur. 

Lieu festif par excellence, vous pourrez aussi bien y prendre le petit déjeuner avec les professionnels du cinéma que venir y faire la fête lors de soirées souvent endiablées.

Ce sera le cas vendredi 23 avec un concert en partenariat avec le Label Chinese Man Records qui propose un plateau électro, hip hop, jungle et autre cumbia fusion… avec la présence notable du vainqueur du Grand Beatbox Battle 2017 : Saro. 

Et si votre instrument vous démange, ne ratez pas la jam session de jeudi 22. Le La La Band vous attend pour jouer et chanter les films autour des chansons qui ont marqué le cinéma. 

On ne s’étonnera donc pas que le principal partenaire du Festival soit la Sacem qui a bien compris qu’à Aubagne, il n’était plus question de petit festival mais d’un grand festival européen unique en son genre qui a su rester à échelle humaine et ouvrir grand son cœur à tous les amoureux de la musique et du cinéma.

Benoit Jancet

 

Informations - billetterie 

www.aubagne-filmfest2018.com

 

LE RAMI DES MAMIES

  • Les mamies : toujours et encore les élections municipales +

    Les mamies : toujours et encore les élections municipales   Oui, après le temps des sondages, les différents protagonistes pour les prochaines élections municipales pointent le bout de leur Lire la suite
  • Les Mamies, on paye ou on paye pas ? +

    Les Mamies, on paye ou on paye pas ?   On en parle de partout et de plus en plus, la Métropole, le Sénat, n'en jetez plus la cour Lire la suite
  • Les élections municipales arrivent : les mamies sondées +

    Les élections municipales arrivent : les mamies sondées Eh oui mes amis, une de nos Mamies a été contactée pour répondre à quelques questions concernant les futures élections Lire la suite
  • les Mamies et le ripolinage +

    les Mamies et le ripolinage Ce qu'il se passe dans les médias turlupine bien plus qu'il ne faudrait nos Mamies. Pourtant ce n'est pas les Lire la suite
  • Les Mamies déboussolées de la zapette +

    Les Mamies déboussolées de la zapette Les gilets jaunes ont remplacé les feux de l'amour. On les voit sur toutes les chaînes d'infos. Pour se tenir Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Les vieux fourneaux : ils reviennent +

    Les vieux fourneaux : ils reviennent Pour notre plus grands bonheur, cette bande de mamies et papis loufoques mais terriblement rebelles, reviennent avec ce tome 5 Lire la suite
  • Into The Wild de Jon Krakauer +

    Into The Wild de Jon Krakauer Chris MacCandless est un jeune étudiant qui, au lendemain de l'obtention de son diplôme, prend la route pour trouver, à Lire la suite
  • De l'inconvénient d'être né de Cioran +

    De l'inconvénient d'être né de Cioran    Emil Cioran dit Cioran est un philosophe né en Roumanie mais qui a vécu en France dès 1937. Dès lors il Lire la suite
  • Zéro de Conduite de Michel Onfray +

    Zéro de Conduite de Michel Onfray     Michel Onfray n'est pas connu pour dire les choses avec tact. Son ton monocorde fait presque tout passer Lire la suite
  • Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson +

    Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson     Sylvain Tesson est communément présenté comme un écrivain aventurier, qui est "atteint" de cette passion extravagante de monter Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Articles récents

  • Gazay : le temps de semer l'illusion est revenu +

    Tout Aubagne le sait maintenant, deux oracles sondagiers successifs ont annoncé la défaite de Gazay aux prochaines élections municipales. Depuis, branle-bas de combat en mairie. Le maire se précipite dès qu'il aperçoit plus de deux personnes pour serrer des mains. Le directeur des services techniques et son adjoint courent dans Lire la suite
  • On vient de découvrir à quoi servent les caméras +

    Mardi 17 juillet 2019. Retenez bien cette date, elle est en passe de devenir historique pour Aubagne. Un véritable tournant pour la politique municipale. Grâce au Centre de Supervision Urbaine (un nom ronflant pour dire "les caméras de vidéo-surveillance"), la "Brigade Propreté Incivilités" (la BPI pour les professionnels) vient d'arrêter Lire la suite
  • Et la plainte ? +

    Après la condamnation de la ville d'Aubagne par la Cour d'Appel de Paris en janvier 2018 face à la banque RBS, concernant les emprunts toxiques, Gazay, dans une lettre enflammée adressée aux Aubagnais·es en juin 2018, écrivait : "en intentant une action pénale auprès du Procureur de la République, je souhaite Lire la suite
  • Les dogmes libéraux pour Aubagne ? +

    La Cour des Comptes et les Chambres Régionales des Comptes sont des juridictions financières. La Cour des Comptes en est l'institution financière supérieure et chaque CRC est présidée par un conseiller maître ou un conseiller référendaire à la Cour des Comptes. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Maurice Marsiglia, militant associatif +

    Maurice Marsiglia : militant associatif « Je participe à toutes les initiatives de défense des services publics. J'ai souvenir de la chaîne humaine initiée par l'ancienne municipalité pour obtenir un équipement essentiel pour le développement de l'hôpital. Aujourd'hui, l'hôpital est gravement menacé dans ses missions par M. Gazay et la majorité actuelle Lire la suite
  • Rencontre Aubagne La Commune - CGT Territoriaux +

    Avant les départs en vacances, des représentants d'Aubagne La Commune et des syndicats CGT (cadres et agents) du personnel communal se sont rencontrés pour faire un état des lieux, en particulier, sur les attentes des uns et des autres. A l'issue de cette réunion, un communiqué nous a été transmis. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec David Jame, cadre de la fonction publique territoriale +

    David Jame, cadre de la fonction publique territoriale Je soutiens « Aubagne la Commune » parce que cette initiative citoyenne constitue le socle et la dynamique qui doivent permettre à notre ville de redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : une ville solidaire, ouverte, créative et ambitieuse. Lire la suite
  • 1