Destruction du Petit Monde de Pagnol : la faute aux handicapés !


Gazay et son équipe ont décidé de raser le kiosque à musique de l'Esplanade De Gaulle et de déplacer les scènes des films de Pagnol reproduites avec des santons qui faisaient de cet espace le lieu le plus fréquenté d'Aubagne. Devant le nombre et la diversité de celles et ceux qui protestent, l'AJJ de mars tente une manipulation de communication assez remarquable.

Pour la destruction du bâtiment qui s'accompagne du déplacement des santons dans un autre lieu, on a trouvé le mot de "déconstruction". Cela met plus de douceur et moins de brutalité dans la décision de raser un lieu patrimonial aubagnais. Surtout quand on se targue à longueur de discours d'être champion toute catégorie de la préservation de l'Histoire d'Aubagne.

Mais l'arnaque n'est pas là, elle est dans la tentative de laisser croire à des lectrices et des lecteurs naïfs que tout avait été annoncé et prévu de longue date, et même validé par tou.te.s les élu.e.s.

En communication, on ne détruit pas on déconstruit

Alors qu'aucun document antérieur, ni les documents de campagne du candidat Gazay, ni aucun des documents d'orientations budgétaires depuis 5 exercices, ni les budgets, ni les programmes d'investissement annuels, ni dans l'interview du maire à La Provence, ni aux vœux, nulle part il a été fait état de la destruction du bâtiment, on nous affirme que la motivation se trouve dans "l'impossibilité de le rendre accessible aux personnes à mobilité réduite". Ce qui est totalement faux.

Mieux que ça, on nous indique que "son transfert s'inscrit, en effet, dans le cadre de la mise en œuvre de l'Agenda d'Accessibilité Programmée du Pays d'Aubagne et de l'Etoile" qui, nous dit-on, "a été voté à l'unanimité".

Les élus pourront chercher il n'y a aucun des documents votés qui y fasse référence. La ville a même transmis à la préfecture une demande de dérogation à la règle de l'accessibilité pour cet espace là. Quelle belle manipulation médiatique pour laisser croire à une décision contrainte et concertée alors qu'elle a été décidée dans le secret du bureau du maire à quelques-uns. Et surtout pour garder le silence le plus longtemps possible pour éviter toutes manifestations d'hostilité.

Une belle manipulation médiatique

Mais revenons sur le fond. Quelle est la demande réelle des gens raisonnables et vraiment attachés au patrimoine aubagnais, comme les Amis du Vieil Aubagne par exemple ?

Ils auraient souhaité que le lieu de transfert des scènes de Pagnol reste en centre ville, proche de leur site d'implantation historique.

N'aurait-on pas pu prévoir un espace dans l'ancien bâtiment de la CAF ? Le Petit Monde de Marcel Pagnol aux côtés de "la plus grande crèche du monde", cela aurait été incongru ? Il aurait certainement été possible de trouver un scénographe capable de faire cohabiter les deux sans rogner sur les espaces de l'une ou de l'autre.

L'Espace des Libertés ne pouvait-il pas accueillir cette présence de Pagnol permanente, dans une des salles, voire, sans doute mieux, dans sa galerie ?

Les Aubagnaises et les Aubagnais savent que l'exportation des scènes de Pagnol aux Ateliers Thérèse Neveu (qui ont été vidés de TOUT le personnel de l'argile) va faire perdre des milliers de visiteurs, avec toutes les conséquences sur l'activité commerciale du centre.

Rien de tout cela n'a été pensé, examiné, débattu. La décision, la sentence, a été prise sur les seuls critères d'économies budgétaires.

Une décision sur les seuls critères d'économies budgétaires

La deuxième sollicitation est de conserver un espace architectural qui respecte le patrimoine d'Aubagne en le modernisant et en le mettant aux normes, en imaginant un nouveau kiosque à musique.

Pour respecter la mémoire et l'histoire encore fraîche de milliers d'Aubagnais encore vivants, celles de leurs enfants et de leurs petits enfants, mais aussi celles des Berni, Grimaud, Amy et de bien d'autres qui ont dans un passé très récent raconté le Petit Monde à des milliers de touristes émerveillés par leurs récits.

Les élus d'opposition ont demandé au maire de surseoir à la destruction pour débattre publiquement de tout cela. Cela n'aurait-il pas mérité une réponse ?

Joseph Lèsperd

 

 

LE RAMI DES MAMIES

  • Le temps des fausses nouvelles +

    Le temps des fausses nouvelles Ah la télévision ! Les chaînes en continu, nos Mamies n'y coupent pas. Quelquefois certaines ont du mal à s'en détacher. Lire la suite
  • Les mamies : Royales +

    Les mamies : Royales Les Mamies, après un épisode dans le monde actuel et la politique éclair des tweets, ont le sentiment de faire Lire la suite
  • Les mamies branchées ! ... enfin presque +

    Les mamies branchées ! ... enfin presque Nous sommes persuadés, que comme nous, vous êtes impressionnés par cette pratique qui se répand parmi les dirigeants de ce Lire la suite
  • Les mamies dans les nuages +

    Les mamies dans les nuages Elles ne comprennent plus rien nos braves Mamies. Tout d'un coup, c'est l'effervescence autour de l'arrêt du projet de Val Lire la suite
  • les Mamies: priorités et causes nationales +

    les Mamies: priorités et causes nationales Avec leurs regards bien à elles, nos Mamies, dissertent sur les différentes priorités que Macron et son gouvernement mettent en Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Le plancher de Joachim +

    Le plancher de Joachim L'histoire de ce livre[1] commence par une visite touristique, de celles que nous accomplissons de temps en temps et qui rythment les Lire la suite
  • Astérix et la Transitalique +

    Astérix et la Transitalique Ils n'ont pas besoin de nous pour vendre des exemplaires mais il me semblait intéressant d'aborder la sortie de ce Lire la suite
  • Corruption et politique : rien de nouveau ? +

    Corruption et politique : rien de nouveau ? Dans ce livre, l'auteur revient sur un enjeu majeur de notre démocratie : la corruption des politiques. Son raisonnement s'appuie sur Lire la suite
  • Sur la télévision +

    Sur la télévision   Lorsqu'on lit Pierre Bourdieu aujourd'hui, on peut avoir la désagréable impression qu'il enfonce des portes ouvertes, qu'il résume dans Lire la suite
  • Les vieux fourneaux tome IV +

    Les vieux fourneaux tome IV   Une série qui devient culte dans le monde de la bande dessinée francophone. Une bande de vieux, sans doute Lire la suite
  • 1
  • 2

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Gazay refuse le multiplexe à Aubagne +

    En rejetant l'aménagement des Gargues (rappelons que les autorités environnementales avaient classé le projet dans les priorités pour le label "écoquartier"), le maire d'Aubagne a aussi rejeté la construction d'un complexe cinématographique à Aubagne. Lire la suite
  • Aubagne : des caméras factices ? +

    Dans un article précédent, Mèfi vous avait relaté les raisons d'une panne internet à La Pérussonne qui nous avait fait découvrir, qu'en fait, faute de budget, la caméra qui trône au-dessus de l'école ne fonctionne pas. Notre cellule d'investigation a poursuivi son enquête et nous avons découvert que ce n'était Lire la suite
  • Les services financiers de la ville en attestent : Mèfi a raison ! +

    Le 28 juin aura lieu la prochaine réunion du conseil municipal d'Aubagne qui doit adopter son "budget supplémentaire". C'est l'occasion de lire les documents officiels sur l'état financier de la municipalité. Lire la suite
  • Étude pagnolesque +

    La Provence du 14 juin, nous propose un article ayant pour titre Retour sur 50 ans d'histoire de la zone des Paluds. Petit coup de pub pour le livre (qui paraitra en fin d'année) de Gilbert Orsi, président honoraire de la Zone des Paluds à Aubagne. Et il la connait Lire la suite
  • Panne d'internet à la Perussonne : la faute à Gazay ? +

    Mèfi! fait encore du GazayBashing penseront certains. Auxquels nous répondrons : la panne d'internet à La Perussonne, très localisée somme toute, n'est pas la faute du maire d'Aubagne... quoique... Lire la suite
  • Ecole de céramique : le conseil régional confirme +

      Après notre article sur l'école de céramique implantée à Aubagne depuis 1989, le conseil régional s'est fendu d'un communiqué qui confirme les nuages noirs qui s'accumulent sur la structure. Lire la suite
  • La Marseillaise a les boules +

    Cette année, le Mondial La Marseillaise à Pétanque aura lieu du 1er au 5 juillet. Après les épreuves difficiles que vient de traverser ce quotidien et la décision du Tribunal de Commerce d'approuver le plan de poursuite de l'activité, plus que jamais c'est une nouvelle occasion pour toutes et tous Lire la suite
  • 1