Un vendredi soir sur la terre


 

Une analyse réflexive, partielle... partiale, de la soirée conférence et intelligence que l'Appel des Cent, Pouce la Paix ! et le Cercle de l'Harmonie ont organisé à Aubagne. Jean-François Bernardini nous a fait partager sa pensée après un passage marquant dans la journée par le Lycée Joliot-Curie. Nous étions très nombreux à Agora ce vendredi 9 décembre pour savourer ce moment de respiration.

« Non-violence », ça commence par « non » !

Savoir dire non, c’est une urgence.

Non au simplisme bestial d’une violence complètement inscrite dans notre vie et dans la société et ça commence dès l’enfance et l’adolescence. Cela prend corps au collège et au lycée à l’instar de l’état du monde.

Non à l’acceptation des violences individuelles et collectives.

Non au raccourci assassin qui ravage la planète et n’a jamais fait progresser l’humanité : légitimer la violence pour répondre à une violence reçue, qu’elle soit individuelle ou collective. Ainsi, viennent à notre esprit les spirales de guerre qui ne résolvent rien et ne laissent derrière elles que dégradations, tristesse, mort, et désolation. Œil pour œil, dent pour dent ? Chacun-e peut trouver un exemple de la stérilité de ce qu’on peut qualifier de vengeance plutôt que de justice rendue…

Non à ce système qui rime avec les puissants de ce monde tout marchand.

Non à ceux qui commercialisent armes, caméras de vidéosurveillance, marché juteusement honteux et raillent, méprisent celles et ceux qui le refusent ou simplement le subissent. A quel moment sommes-nous les plus dignes ? Lorsqu’on a écrasé son ennemi ou lorsqu’on a tenu avec ses arguments et son intelligence sans violence mais avec courage ?

 

Et si on disait OUI ?

Oui au pari du progrès de l’humanité, sa capacité de penser plutôt que de réagir bestialement.

Oui aux dons mutuels, à la générosité et à la BIENVEILLANCE.

Oui aux armes d'instruction massive.

Oui à la complexité du désamorçage des grenades et des bombes matérielles ou spirituelles sans revoir à la baisse les exigences du respect et des droits.

Oui à la parole qui redonne vie au bien, à la solidarité, à l’égalité, à la fraternité, à la parité et à la liberté.

C’est un combat, une lutte ! Des mots guerriers qu’il nous faut intégrer dans ce qu’il faut bien appeler un rapport de force pour l’instant en la défaveur des non violents.

C'est juste une question d'avenir !

Et oui au courage de cette pugnacité.

Mais qu’on soit d’accord ou pas avec ce postulat, c’est par les mots que nous faisons la différence avec l’instinct animal, la raison du plus fort, et la domination, érigés en système qu’on peut qualifier et nommer capitalisme, libéralisme ou autrement selon d’où l’on vient et qui l’on est.

L’éducation est au cœur de l’alternative à la violence et c’est par là qu’a décidé de commencer Jean-François Bernardini qui sillonne la France dans les établissements scolaires.

Il est bien inspiré car on a besoin de voir (et de son île, il le voit !) à quel point l’impasse et les problèmes  sont les maîtres mots, ignorant lamentablement la recherche de solutions.

Et l’on sait aussi que rien ne sera possible sans espoir.

Or l’espoir ne surgit qu’à partir du moment où l’on décide de ne plus accepter l’inacceptable,  de créer les conditions d’une envie, celle de retrouver le chemin de notre essentiel : l’émancipation.

De la Corse à la Lybie, d’Aubagne à Soweto, de Quito à Columbine, d'Alger au Vietnam…

Alors, on essaie ?

 

Magali Giovannangeli 

LE RAMI DES MAMIES

  • Le temps des fausses nouvelles +

    Le temps des fausses nouvelles Ah la télévision ! Les chaînes en continu, nos Mamies n'y coupent pas. Quelquefois certaines ont du mal à s'en détacher. Lire la suite
  • Les mamies : Royales +

    Les mamies : Royales Les Mamies, après un épisode dans le monde actuel et la politique éclair des tweets, ont le sentiment de faire Lire la suite
  • Les mamies branchées ! ... enfin presque +

    Les mamies branchées ! ... enfin presque Nous sommes persuadés, que comme nous, vous êtes impressionnés par cette pratique qui se répand parmi les dirigeants de ce Lire la suite
  • Les mamies dans les nuages +

    Les mamies dans les nuages Elles ne comprennent plus rien nos braves Mamies. Tout d'un coup, c'est l'effervescence autour de l'arrêt du projet de Val Lire la suite
  • les Mamies: priorités et causes nationales +

    les Mamies: priorités et causes nationales Avec leurs regards bien à elles, nos Mamies, dissertent sur les différentes priorités que Macron et son gouvernement mettent en Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Le plancher de Joachim +

    Le plancher de Joachim L'histoire de ce livre[1] commence par une visite touristique, de celles que nous accomplissons de temps en temps et qui rythment les Lire la suite
  • Astérix et la Transitalique +

    Astérix et la Transitalique Ils n'ont pas besoin de nous pour vendre des exemplaires mais il me semblait intéressant d'aborder la sortie de ce Lire la suite
  • Corruption et politique : rien de nouveau ? +

    Corruption et politique : rien de nouveau ? Dans ce livre, l'auteur revient sur un enjeu majeur de notre démocratie : la corruption des politiques. Son raisonnement s'appuie sur Lire la suite
  • Sur la télévision +

    Sur la télévision   Lorsqu'on lit Pierre Bourdieu aujourd'hui, on peut avoir la désagréable impression qu'il enfonce des portes ouvertes, qu'il résume dans Lire la suite
  • Les vieux fourneaux tome IV +

    Les vieux fourneaux tome IV   Une série qui devient culte dans le monde de la bande dessinée francophone. Une bande de vieux, sans doute Lire la suite
  • 1
  • 2

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les services financiers de la ville en attestent : Mèfi a raison ! +

    Le 28 juin aura lieu la prochaine réunion du conseil municipal d'Aubagne qui doit adopter son "budget supplémentaire". C'est l'occasion de lire les documents officiels sur l'état financier de la municipalité. Lire la suite
  • Étude pagnolesque +

    La Provence du 14 juin, nous propose un article ayant pour titre Retour sur 50 ans d'histoire de la zone des Paluds. Petit coup de pub pour le livre (qui paraitra en fin d'année) de Gilbert Orsi, président honoraire de la Zone des Paluds à Aubagne. Et il la connait Lire la suite
  • Panne d'internet à la Perussonne : la faute à Gazay ? +

    Mèfi! fait encore du GazayBashing penseront certains. Auxquels nous répondrons : la panne d'internet à La Perussonne, très localisée somme toute, n'est pas la faute du maire d'Aubagne... quoique... Lire la suite
  • Ecole de céramique : le conseil régional confirme +

      Après notre article sur l'école de céramique implantée à Aubagne depuis 1989, le conseil régional s'est fendu d'un communiqué qui confirme les nuages noirs qui s'accumulent sur la structure. Lire la suite
  • La Marseillaise a les boules +

    Cette année, le Mondial La Marseillaise à Pétanque aura lieu du 1er au 5 juillet. Après les épreuves difficiles que vient de traverser ce quotidien et la décision du Tribunal de Commerce d'approuver le plan de poursuite de l'activité, plus que jamais c'est une nouvelle occasion pour toutes et tous Lire la suite
  • Une métropole plus proches des habitants +

    Le maire de Martigues, vendredi 8 juin, aux Arcenaulx à Marseille a présenté 10 propositions d'urgence pour sortir la métropole de Marseille de la crise. Lire la suite
  • Trois visages +

    Jafar Panahi en est le symbole, le combat pour la liberté en Iran passe aussi par la caméra à l’épaule. Après Taxi Téhéran, Jafar Panahi, toujours assigné en résidence dans son pays, nous entraine avec Trois Visages dans un excellent road movie parcourant les archaïques régions turcophones de son pays. Lire la suite
  • 1