MJC : suite mais pas encore fin


gazay ma tuer

Gazay a choisi l'autre organe municipal, La Provence, pour annoncer son arrêt de mort à la MJC.

L'association, véritable institution aubagnaise, ses adhérents, son comité de soutien ont appris la nouvelle dans les colonnes du seul journal ayant grâce aux yeux de l'exécuteur des hautes œuvres du territoire aubagnais. On le connaissait menteur, on ne savait pas encore qu'en plus il était lâche.

Cela faisait pourtant trés longtemps que le conseil d'administration de la MJC lui demandait à quelle sauce il allait être mangé. Après maints atermoiements, l'édile, caché derrière du papier, a rendu son verdict : le pouce est dirigé vers le bas.

Aura-t-il le dernier mot ? Ce n'est pas encore sûr. Il a déjà reculé. Ce fut le cas pour l'Espace des Solidarités Ambroise Croizat. C'est aussi le cas pour les rails dans Aubagne. il cède là à la présidente Barthélémy qui elle non plus n'est plus à une giration près. Aubagne pays des girouettes en Provence !

Le comité de soutien de la MJC appelle à la résistance 

Tout d'abord il donne rendez-vous lundi 12 décembre à 18h, à la MJC : "on a besoin de tous les soutiens de la MJC !".

Et puis le conseil municipal du 13 décembre devra rassembler le plus de monde possible, comme ce fut le cas lors d'un mémorable conseil à Agora où les élus de droite n'en menaient pas large face aux revendications des agents du service public du territoire aubagnais qui refusaient la privatisation de la cuisine centrale. Il faudra, à cette occasion, faire preuve de plus de hargne que lors du dernier conseil au Bras d'Or où Gazay s'était joué du ton poli des représentants de la MJC.

Pour cette occasion, munissez-vous d'une épingle à nourrice, le logo de la MJC sera distribué à tous les soutien pour être épinglé sur leur poitrine, là où le cœur bat.

Le combat, non violent bien sûr, continue !

Benoit Jancet

LE RAMI DES MAMIES

  • Le temps des fausses nouvelles +

    Le temps des fausses nouvelles Ah la télévision ! Les chaînes en continu, nos Mamies n'y coupent pas. Quelquefois certaines ont du mal à s'en détacher. Lire la suite
  • Les mamies : Royales +

    Les mamies : Royales Les Mamies, après un épisode dans le monde actuel et la politique éclair des tweets, ont le sentiment de faire Lire la suite
  • Les mamies branchées ! ... enfin presque +

    Les mamies branchées ! ... enfin presque Nous sommes persuadés, que comme nous, vous êtes impressionnés par cette pratique qui se répand parmi les dirigeants de ce Lire la suite
  • Les mamies dans les nuages +

    Les mamies dans les nuages Elles ne comprennent plus rien nos braves Mamies. Tout d'un coup, c'est l'effervescence autour de l'arrêt du projet de Val Lire la suite
  • les Mamies: priorités et causes nationales +

    les Mamies: priorités et causes nationales Avec leurs regards bien à elles, nos Mamies, dissertent sur les différentes priorités que Macron et son gouvernement mettent en Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Le plancher de Joachim +

    Le plancher de Joachim L'histoire de ce livre[1] commence par une visite touristique, de celles que nous accomplissons de temps en temps et qui rythment les Lire la suite
  • Astérix et la Transitalique +

    Astérix et la Transitalique Ils n'ont pas besoin de nous pour vendre des exemplaires mais il me semblait intéressant d'aborder la sortie de ce Lire la suite
  • Corruption et politique : rien de nouveau ? +

    Corruption et politique : rien de nouveau ? Dans ce livre, l'auteur revient sur un enjeu majeur de notre démocratie : la corruption des politiques. Son raisonnement s'appuie sur Lire la suite
  • Sur la télévision +

    Sur la télévision   Lorsqu'on lit Pierre Bourdieu aujourd'hui, on peut avoir la désagréable impression qu'il enfonce des portes ouvertes, qu'il résume dans Lire la suite
  • Les vieux fourneaux tome IV +

    Les vieux fourneaux tome IV   Une série qui devient culte dans le monde de la bande dessinée francophone. Une bande de vieux, sans doute Lire la suite
  • 1
  • 2

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les services financiers de la ville en attestent : Mèfi a raison ! +

    Le 28 juin aura lieu la prochaine réunion du conseil municipal d'Aubagne qui doit adopter son "budget supplémentaire". C'est l'occasion de lire les documents officiels sur l'état financier de la municipalité. Lire la suite
  • Étude pagnolesque +

    La Provence du 14 juin, nous propose un article ayant pour titre Retour sur 50 ans d'histoire de la zone des Paluds. Petit coup de pub pour le livre (qui paraitra en fin d'année) de Gilbert Orsi, président honoraire de la Zone des Paluds à Aubagne. Et il la connait Lire la suite
  • Panne d'internet à la Perussonne : la faute à Gazay ? +

    Mèfi! fait encore du GazayBashing penseront certains. Auxquels nous répondrons : la panne d'internet à La Perussonne, très localisée somme toute, n'est pas la faute du maire d'Aubagne... quoique... Lire la suite
  • Ecole de céramique : le conseil régional confirme +

      Après notre article sur l'école de céramique implantée à Aubagne depuis 1989, le conseil régional s'est fendu d'un communiqué qui confirme les nuages noirs qui s'accumulent sur la structure. Lire la suite
  • La Marseillaise a les boules +

    Cette année, le Mondial La Marseillaise à Pétanque aura lieu du 1er au 5 juillet. Après les épreuves difficiles que vient de traverser ce quotidien et la décision du Tribunal de Commerce d'approuver le plan de poursuite de l'activité, plus que jamais c'est une nouvelle occasion pour toutes et tous Lire la suite
  • Une métropole plus proches des habitants +

    Le maire de Martigues, vendredi 8 juin, aux Arcenaulx à Marseille a présenté 10 propositions d'urgence pour sortir la métropole de Marseille de la crise. Lire la suite
  • Trois visages +

    Jafar Panahi en est le symbole, le combat pour la liberté en Iran passe aussi par la caméra à l’épaule. Après Taxi Téhéran, Jafar Panahi, toujours assigné en résidence dans son pays, nous entraine avec Trois Visages dans un excellent road movie parcourant les archaïques régions turcophones de son pays. Lire la suite
  • 1