C'était au temps où Aubagne s'ouvrait


hervedirosa tram

Une pleine page parue dans le quotidien "Le Monde" daté du 15 novembre et intitulée: "Di Rosa, un musée à lui tout seul", m'a inspiré quelques réflexions teintées de nostalgie. Artiste, archiviste, sociologue, ethnologue et activiste, Hervé Di Rosa est un créateur reconnu, apprécié pour son talent, son œuvre protéiforme et son ouverture d'esprit.

C'est un voyageur égaré, passé par l'Afrique du Sud et Cuba, Addis-Abeba et Seville, le Bénin et la Floride. Hervé Di Rosa a toujours lancé des "projets ouverts aux autres" ayant trop souffert par le passé de l'idée conventionnelle de l'artiste. En un mot, il est dérangeant, "bousculant", basculant, iconoclaste. Aubagne, grâce à son travail sur l'habillage extérieur du tramway, si fréquenté qu'il avive les regrets de l'amputation de son tracé, a pu profiter pleinement de l'énergie de cet artiste international qui a eu la délicatesse d'intégrer réellement les jeunes Aubagnais, non pas dans une coquille vide tel que le conseil municipal des jeunes, mais dans ce projet interactif et participatif. 

C'était le temps où la jeunesse préoccupait l'équipe municipale, une jeunesse prise en considération par des services publics accueillants, compétents et conciliants.

Aujourd'hui, la Culture pour tous est menacée au profit d'un élitisme larvé qui s'installe sournoisement dans son offre, ses tarifs et ses coupures budgétaires ciblées. En pratiquant ainsi, Gérard Gazay - toujours volontairement clivant - met en péril la cohésion sociale, le vivre-ensemble, le partage, l'écoute, la Fraternité et les échanges multiculturels.

Aubagne, même en Provence, ne se résume pas aux santons, aux fifres et à Marcel Pagnol que nous apprécions tous à sa juste valeur. C'est une ville ouverte aux autres horizons, aux autres influences - notamment méditerranéennes (pardon Mme Mélin) -, aux autres courants de pensée, aux formes artistiques diverses et enrichissantes que proposent des artistes tel qu'Hervé Di Rosa.

Investir dans la Culture pour le plus grand nombre est une priorité pour notre jeunesse et, qui sait, cela pourrait dessiller les yeux et les neurones de certains conservateurs sclérosés adeptes du tout-sécuritaire et de la vigilance zélée.

 

Andre Danchesi

 

Revoir le reportage "Hervé Di Rosa habillera le tramway d'Aubagne avec ses "René" par Lamia Coulibaly sur @Culturebox publié le 18 mai 2012.


Hervé Di Rosa à Aubagne

LE RAMI DES MAMIES

  • Le temps des fausses nouvelles +

    Le temps des fausses nouvelles Ah la télévision ! Les chaînes en continu, nos Mamies n'y coupent pas. Quelquefois certaines ont du mal à s'en détacher. Lire la suite
  • Les mamies : Royales +

    Les mamies : Royales Les Mamies, après un épisode dans le monde actuel et la politique éclair des tweets, ont le sentiment de faire Lire la suite
  • Les mamies branchées ! ... enfin presque +

    Les mamies branchées ! ... enfin presque Nous sommes persuadés, que comme nous, vous êtes impressionnés par cette pratique qui se répand parmi les dirigeants de ce Lire la suite
  • Les mamies dans les nuages +

    Les mamies dans les nuages Elles ne comprennent plus rien nos braves Mamies. Tout d'un coup, c'est l'effervescence autour de l'arrêt du projet de Val Lire la suite
  • les Mamies: priorités et causes nationales +

    les Mamies: priorités et causes nationales Avec leurs regards bien à elles, nos Mamies, dissertent sur les différentes priorités que Macron et son gouvernement mettent en Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Le plancher de Joachim +

    Le plancher de Joachim L'histoire de ce livre[1] commence par une visite touristique, de celles que nous accomplissons de temps en temps et qui rythment les Lire la suite
  • Astérix et la Transitalique +

    Astérix et la Transitalique Ils n'ont pas besoin de nous pour vendre des exemplaires mais il me semblait intéressant d'aborder la sortie de ce Lire la suite
  • Corruption et politique : rien de nouveau ? +

    Corruption et politique : rien de nouveau ? Dans ce livre, l'auteur revient sur un enjeu majeur de notre démocratie : la corruption des politiques. Son raisonnement s'appuie sur Lire la suite
  • Sur la télévision +

    Sur la télévision   Lorsqu'on lit Pierre Bourdieu aujourd'hui, on peut avoir la désagréable impression qu'il enfonce des portes ouvertes, qu'il résume dans Lire la suite
  • Les vieux fourneaux tome IV +

    Les vieux fourneaux tome IV   Une série qui devient culte dans le monde de la bande dessinée francophone. Une bande de vieux, sans doute Lire la suite
  • 1
  • 2

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Le service urbanisme d'Aubagne passe dans les mains de Gaudin +

    Le conseil municipal du 28 juin doit aborder toutes une série de délibérations financières, mais pas seulement. Il doit examiner aussi le transfert d'un certain nombre de services de la ville d'Aubagne vers la métropole marseillaise. Lire la suite
  • V2V : un collectif actif et motivé ! +

    Après sa création en date du 5 mai dernier à Roquevaire, rassemblant plus de 150 personnes, ce collectif (V2V - Collectif Voie de Valdonne) s’est rassemblé à 3 reprises afin de s’organiser et mettre en place les actions à mener afin de montrer à la Métropole de Gaudin-Gazay qu’ici la voie Lire la suite
  • Gazay refuse le multiplexe à Aubagne +

    En rejetant l'aménagement des Gargues (rappelons que les autorités environnementales avaient classé le projet dans les priorités pour le label "écoquartier"), le maire d'Aubagne a aussi rejeté la construction d'un complexe cinématographique à Aubagne. Lire la suite
  • Aubagne : des caméras factices ? +

    Dans un article précédent, Mèfi vous avait relaté les raisons d'une panne internet à La Pérussonne qui nous avait fait découvrir, qu'en fait, faute de budget, la caméra qui trône au-dessus de l'école ne fonctionne pas. Notre cellule d'investigation a poursuivi son enquête et nous avons découvert que ce n'était Lire la suite
  • Les services financiers de la ville en attestent : Mèfi a raison ! +

    Le 28 juin aura lieu la prochaine réunion du conseil municipal d'Aubagne qui doit adopter son "budget supplémentaire". C'est l'occasion de lire les documents officiels sur l'état financier de la municipalité. Lire la suite
  • Étude pagnolesque +

    La Provence du 14 juin, nous propose un article ayant pour titre Retour sur 50 ans d'histoire de la zone des Paluds. Petit coup de pub pour le livre (qui paraitra en fin d'année) de Gilbert Orsi, président honoraire de la Zone des Paluds à Aubagne. Et il la connait Lire la suite
  • Panne d'internet à la Perussonne : la faute à Gazay ? +

    Mèfi! fait encore du GazayBashing penseront certains. Auxquels nous répondrons : la panne d'internet à La Perussonne, très localisée somme toute, n'est pas la faute du maire d'Aubagne... quoique... Lire la suite
  • 1