L'art de distiller du poison


A la lecture d'un journal local le Samedi 6 Janvier 2018, un article signé du correspondant Aubagnais m'a mis mal à l'aise.

Intitulé "J'aime mon kiosquier", je m'attendais à un interview vantant les actions et les mérites de ce commerçant. Au final, mon ressenti était tout autre : c'était de la propagande commerciale pour le journal en question, manipulation politique sournoise avec un arrière-goût revanchard, passé de mode, même chez nos édiles actuels (quoique).

L'interviewé expliquait les difficultés de son travail dans un quartier venant d'être transformé. Il n'en fallait pas plus pour que le "reporter" exploite une triste piste pour la mise en responsabilité - sur le même plan-  de la conjoncture économique, des nouveaux logements, du parking créé par l'arrivée du Tramway. Un amalgame particulièrement douteux !

Sans vouloir nier l'intérêt individuel privé, la balance avec un intérêt général touchant des centaines de personnes par jour qui bénéficient de ces structures, cela ne fait pas le poids.

D'autant, et je le souhaite vivement, que ces difficultés ne peuvent être qu'éphémères - à moins que nos élus locaux n'arrivent pas à relever l'emploi et le commerce.

Le Tramway et les habitations apporteront tôt ou tard un réel flux de clients ; quant au parking, ce n'est qu'une question de volonté de la Mairie pour remédier à d'éventuels dysfonctionnements !

Mais cet appel n'a même pas été évoqué (?) dans cet article que je qualifierai de toxique.

Gilles Lejeune

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR