MPM partout, Aubagne nulle part

La nouvelle municipalité continue d’embaucher à tour de bras. Eux qui pourtant s’érigeaient en parangon de bonne gestion et en champions de la réduction du nombre de fonctionnaires. Une constante se dégage de cette politique de recrutement : les Aubagnais seront les derniers servis.

Lire la suite...

Dyarbakir, si près, si loin

La grande ville kurde de Turquie est dans l’actualité, 11 manifestants y ont trouvé la mort il y a quelques jours, qui protestaient contre l’inertie des autorités turques face aux assauts de l’armée islamique du salut contre Kobané, autre ville kurde, en Syrie cette fois, dont le monde entier peut voir, en direct, le martyre filmé des collines de l’autre côté de la frontière.

Dyarbakir, c’est la ville dont le maire est venu à Aubagne il y a 7 ans, pour adhérer à l’association Mayors for Peace et tenter de donner à la capitale des Kurdes en Turquie une visibilité internationale en s’affirmant ville de paix, malgré les décennies de conflit que connait ce peuple éclaté entre 4 des états les plus instables du monde (Irak, Iran, Syrie, Turquie).

Cette première rencontre avec les Kurdes allait être suivie d’autres moments, tout aussi forts, à l’occasion des dernières fêtes de la Paix. L’association Arcadie, attachée aux causes des peuples sans états, comme les Sahraouis, les Palestiniens, ou les Kurdes, les a régulièrement invités à Aubagne. On se souviendra, en 2011, de la venue de cette délégation de femmes kurdes, venues échanger avec des femmes aubagnaises autour de leur histoire, leur combat, leurs espoirs respectifs. L’une d’elles, Fidan Dogan, a été assassinée à Paris, deux ans plus tard, avec deux autres militantes de cette cause éternelle*.

On se souviendra enfin de la magie des flûtes kurdes, plurimillénaires, dans le soir tiède d’un mois de septembre, nous rappelant qu’un peu de nous même vit dans ce berceau de civilisations qu’est la région du Tigre et de l’Euphrate.

Mickaël Gerek

 

Légende de la photo : 2011, Fidan Dogan et des femmes aubagnaises.

*prévu au Traité de Sèvres en 1920 après le démantèlement de l’Empire Ottoman, l’Etat Kurde réunissant son peuple n’a jusqu’à aujourd’hui, pas encore vu le jour.

De l'étude de faisabilité de la voie de Valdonne

 

Après l'annonce de l'arrêt du projet Tram, Madame Barthélémy fait valider en conseil communautaire, le 30 septembre, la nouvelle orientation « VAL TRAM » du projet voie de Valdonne alors qu'une étude de faisabilité lancée au mois de juillet (pour faire que les rames de Tram soient utilisées sur la voie de Valdonne) ne sera terminée que pour la fin de l'année.

Lire la suite...

L'arc-en-ciel entre les gouttes !

Samedi matin, élus et citoyens s'étaient donné rendez-vous pour alerter les habitants du quartier des Défensions sur les projets que leur a concoctés la majorité UMP/UDI de l'Agglo. Outre l'hypothétique Val-Tram et le trajet prévu pour les Bus à Haut Niveau de Service, les rencontres se sont rapidement tournées vers des thèmes plus vastes comme l'intérêt général, les services publics, l'avenir d'Aubagne. L'arc-en-ciel y était largement représenté : au-delà des élus de l'opposition aubagnaise (Daniel Fontaine, Magali Giovannangeli, Denis Grandjean, Stéphanie Harkane, Gérard Rampal), il y avait aussi de nombreux citoyens (pour beaucoup engagés depuis le début dans le projet de tramway) qui avaient tenu à venir rencontrer la population sur ce sujet.

Un succès auquel la publicité faite par la Provence dans son édition du jour même n'était sans doute pas étrangère.

Tram : les subventions remises en cause

Suite aux questions d'Antoine Di Ciaccio, M. Alain Vidalès, secrétaire d'Etat aux transports, dans un courrier daté du 1er septembre 2014, vient de répondre sur les subventions de l'Etat (13,76 millions d'euros !) pour le tram. Il confirme que ce qui a été versé ne sera pas remis en cause, mais par contre, compte tenu que l'Agglo "modifie de façon substantielle l'objet de la subvention... les montants de l'aide de l'Etat, et partant du solde de la subvention initialement prévue, devraient donc être réévaluées en conséquences". 

Il en sera de même, sans aucun doute, de la subvention du Conseil Général (15 millions) et du Conseil Régional (7 millions). Une décision qui va donc coûter très cher au territoire, et dire qu'on nous avait annoncer 50 millions d'économie. Vous comprenez pourquoi, "on" fait des audits alarmistes : les politiques d'austérité arrivent !

"Aubagne perd de son identité, ça fait mal"

« Vivre Aubagne Autrement » est le nom de la jeune association que préside Frédéric Serves. Le contexte national et le virage droitier qui n'a pas épargné Aubagne l'ont décidé avec quelques amis à retrousser les manches pour préserver une qualité de vie que beaucoup nous enviaient.

Lire la suite...

Stop aux horodateurs !

L'association "Vivre Aubagne Autrement" a lancé une pétition pour obtenir de la mairie la gratuité du stationnement à l'entrée d'Aubagne en face du boulodrome. Depuis plusieurs semaines des horodateurs ont vu le jour à cet endroit où un grand nombre de personnes venaient stationner pour se rendre à leur travail en train ou en navette mais aussi pour flâner dans les rues d'Aubagne. Sans parler des résidents du centre ville qui se retrouvent à devoir stationner très loin de leur domicile.  Pour signer cette pétition en ligne qui sera adressée au maire cliquez sur ce lien

70 000€ de plus pour l'OTI

Lors du dernier conseil communautaire, une délibération proposait de rajouter, encore, 70.000 € à l'office du tourisme intercommunal. A cette occasion Antoine Di Ciaccio a rappelé à la présidente qu'il avait interpelé le contrôle de légalité pour s'assurer qu'elle ne faisait pas du "détournement de compétences" pour que l'Agglo finance des initiatives propres à la ville d'Aubagne.
Le préfet lui avait répondu qu'il y serait très attentif. Il soulignait que cette fois encore, pour Noël comme pour "Grains de sel", il serait vigilant.
Barthélémy financerait-elle Gazay ? 
 

Antoine Monticellu

Recherchez sur Mèfi!

GUIDE DUCHEMIN

  • Le Napollon, un restaurant à connaître +

    Le Napollon, un restaurant à connaître "Le hasard fait bien les choses" dit-on. Pas sûr que cela soit toujours vrai. Mais le hasard qui nous a conduit au restaurant situé sur le bord de la RN 96 à Napollon et qui s'appelle "Le Napollon" a réussi son coup. Lire la suite
  • 1

CHRONIQUES CINÉ

  • Sorry, we missed you +

    Sorry, we missed you Il y a trois ans, Ken Loach affirmait que Moi, Daniel Blake serait son dernier film. Mais comment ce réalisateur militant pouvait il rester silencieux devant les ravages causés par un libéralisme débridé ? Avec Sorry, we missed you, c’est l’ubérisation de la société qui est mise en cause. Ricky, le père d’une famille Lire la suite
  • 1

LE RAMI DES MAMIES

  • Les Mamies ne sont pas dupes +

    Les Mamies ne sont pas dupes L'automne est là, les feuilles tombent, surtout les feuilles d'impôt. Mais nos Mamies ne réagissent pas toutes de la même Lire la suite
  • Les Mamies et le 24 septembre +

    Les Mamies et le 24 septembre Fin septembre, il va y avoir beaucoup de choses. De là à mettre en péril la partie quotidienne de rami Lire la suite
  • Les calculettes des Mamies s'affolent +

    Les calculettes des Mamies s'affolent Ronde de milliards d'un côté, grignotage pour ne pas dire plus sur les plus démunis comme les chômeurs ou les Lire la suite
  • Les mamies : toujours et encore les élections municipales +

    Les mamies : toujours et encore les élections municipales   Oui, après le temps des sondages, les différents protagonistes pour les prochaines élections municipales pointent le bout de leur Lire la suite
  • Les Mamies, on paye ou on paye pas ? +

    Les Mamies, on paye ou on paye pas ?   On en parle de partout et de plus en plus, la Métropole, le Sénat, n'en jetez plus la cour Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Mèfi ! sur Facebook

TRIBUNE

  • Contre-édito du maire (avril 2019) +

    Contre-édito du maire (avril 2019) Le maire et son adjoint Giovanni-en-Provence font le point sur l'édito du mois d'avril. - T'as vu ? J'ai réussi à l'endormir l'autre rigolo de Mèfi avec ses contre-éditos bidons ! En Mars, y a rien eu ! - Faut dire, Monsieur le maire, qu'il n'y a pas que lui que vous réussissez à endormir Lire la suite
  • 1

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Les vieux fourneaux : ils reviennent +

    Les vieux fourneaux : ils reviennent Pour notre plus grands bonheur, cette bande de mamies et papis loufoques mais terriblement rebelles, reviennent avec ce tome 5 Lire la suite
  • Into The Wild de Jon Krakauer +

    Into The Wild de Jon Krakauer Chris MacCandless est un jeune étudiant qui, au lendemain de l'obtention de son diplôme, prend la route pour trouver, à Lire la suite
  • De l'inconvénient d'être né de Cioran +

    De l'inconvénient d'être né de Cioran    Emil Cioran dit Cioran est un philosophe né en Roumanie mais qui a vécu en France dès 1937. Dès lors il Lire la suite
  • Zéro de Conduite de Michel Onfray +

    Zéro de Conduite de Michel Onfray     Michel Onfray n'est pas connu pour dire les choses avec tact. Son ton monocorde fait presque tout passer Lire la suite
  • Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson +

    Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson     Sylvain Tesson est communément présenté comme un écrivain aventurier, qui est "atteint" de cette passion extravagante de monter Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Réflexion[S]

Pour une vision globale des transports

  Les transports, c'est bien souvent le début d'une journée de travail et bien souvent la fin d'une journée de travail. Les transports, c'est un outil de lien social. C'est donc un élément essentiel à améliorer sans cesse pour... Lire la suite...

Les transports à Aubagne : le scandale continue

Une concertation préalable sur le Chronobus a lieu actuellement sur le territoire d’Aubagne. De quoi parle-t-on ? Lire la suite...

Le Collectif Voie de Valdonne (V2V) mobilise

Le Collectif Voie de Valdonne avait invité les médias locaux (La Provence, La Marseillaise et Mèfi) à une nouvelle conférence de presse pour faire un point sur le dossier Valtram ou Train/Tram. Incontestablement cette association est... Lire la suite...