Départementales 2015 : une gauche à réinventer à Aubagne et en France

Trois enseignements de ce second tour des départementales 2015 pour le canton d’Aubagne – La Penne – Roquevaire : une droite élue mais pas majoritaire ; localement la Gauche Rassemblée n’a pas su faire oublier la politique du gouvernement et un FN qui continue à servir de réservoir électoral à la droite.

Lire la suite...

Second tour : un vote très ouvert... jusqu'à 18 h

Après la pluie du premier tour, c'est un mistral tempétueux qui accompagne les électeurs jusqu'au bureau de vote. Les 44.500 électeurs du nouveau canton (Aubagne - La Penne - Roquevaire)  sont appelés à désigner le binôme (une femme et un homme) de Conseillers départementaux qui les représenteront au sein du Conseil général pour les six prochaines années. Le vote est ouvert jusqu'à ce soir 18 h.

A midi la participation s'établissait ainsi : Aubagne : 23,63%, Roquevaire 26%.
En léger recul par rapport à dimanche dernier à la même heure. Sans doute un effet du changement d'heure. Il semblait qu'à 13 h le décalage était déjà comblé.

Ce soir, comme pour le premier tour la rédac se mobilise pour vous tenir au courant des tendances et des premiers résultats. Pour ne rien rater, connectez vous sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter.

A ce soir !

FSM à Tunis : dernier épisode

Du 24 au 28 mars se tient à Tunis le 12e Forum Social Mondial (FSM). Ce rendez-vous des altermondialistes est né à Porto-Alegre au Brésil en 2001. Au fil des éditions, il est devenu le lieu incontournable de rencontre de ceux (ONG, syndicats, mouvements citoyens, partis politiques) qui contestent la mondialisation ultra-libérale. Plus de 1000 organisations venues de 150 pays participent à l'édition 2015 qui se tient à Tunis quelques jours après le terrible attentat islamiste contre le Musée du Bardo qui a fait 21 morts.
Antoine Ronchin qui participe au FSM livrera au quotidien sa chronique aux lecteurs de Mèfi! Retrouvez ici les épisodes précédents.

Lire la suite...

Dimanche, nous élirons des conseillers départementaux et personne d'autre...

Partout dans la ville, les candidat(e)s au second tour des élections départementales multiplient les rencontres avec les habitants d'Aubagne, Roquevaire et la Penne-sur-Huveaune. Chacune et chacun à sa manière. Ainsi, les candidat(e)s de « Rassembler la gauche pour un Département solidaire » – toujours accompagnés de dizaines de militant(e)s, peut-on remarquer chaque soir – grimpent les marches des escaliers des immeubles des quartiers populaires, une à une, parfois deux à deux, et retour à une vitesse plus raisonnable pour le cœur...

Lire la suite...

Gérard Gazay utilise l'image de la Commissaire pour quelques voix de plus

Décidément, Gérard Gazay a du mal à utiliser Facebook, après avoir félicité un cambrioleur et encouragé ses adversaires aux élections départementales, le voilà qui met la Commissaire d’Aubagne dans la posture bien délicate du faire valoir électoral.

Lire la suite...

Pagnol 2015 : on continue ?

Les restrictions budgétaires annoncées pour le budget 2015 ne sont pas sans conséquence sur les festivités prévues pour le 120e anniversaire de la naissance de Marcel Pagnol.

En effet, le budget de l'association MP2015 est de 585 000 €, dont 100 000 € de mécénat, 13 500€ de dons, 80 000 € du conseil régional, 60 000 du conseil général... tout cela est très aléatoire.

Mais déjà, les prévisions des diverses initiatives affichées laissent prévoir un dépassement conséquent. On commence, déjà, à examiner la possibilités d'effacer du calendrier un certains nombre de manifestations (les promenades urbaines, la folle journée de Pagnol, le grand prix de la topazette...).

Il est vrai que tout n'est pas gratuit. La conférence de presse du 22 janvier a dépassé les 5 000 € dont plus de la moitié pour les frais des invités.

Floryse Grimaud ne s'enthousiasme pas pour rien, sa présence revient à 60 000 € : 5 000 € par mois, pour combien d'heures de travail ? A ce tarif, on ne doit avoir aucun mal à devenir supporter de MP2015 . C'est aussi le cas de Nicolas Pagnol qui encaisse plus de 50 000 € de droits pour le 120e anniversaire de son grand père. On comprend son attachement à ces festivités.

Allez, puisque plus rien n'est gratuit à Aubagne, il n'y avait qu'à demander un euro à chacun des 50 000 visiteurs vus par Gazay (et par lui seul) le 28 février pour régler une partie du déficit.

Antoine Monticellu

Le personnel de l'agglo prêt à l'action !

 

Depuis quelques semaines déjà, les discussions enflaient, dans les diverses rencontres du personnel de l'agglo, sur leur devenir en lien avec la perspective de la Métropole.

Jeudi 26 mars, la FSU a du improviser une AG du personnel pour en parler collectivement. Les agents, toutes catégories confondues, se plaignent de leur direction administrative et politique. Ils font observer que plus rien ne leur est communiqué, mais que surtout aucune action concrète n'est envisagée. Depuis que la loi prévoit que ni son statut, ni son salaire ne seraient touchés, le nouveau DGS semble se désintéresser de la question. Quant à la Présidente, elle continue à condamner la Métropole dans les mots, tout en s'y glissant avec bonheur à l'intérieur dans les faits.

Le personnel attend des actions précises et efficaces pour défendre leurs statuts, leur localisation, leurs rémunérations, leurs primes, leurs conditions de travail, etc,etc.

On peut compter sur eux pour ne pas se laisser faire et pour engager toutes les initiatives nécessaires à cela.

                                                            Antoine Monticellu

 

Les Gargues : un projet qui a du plomb dans l'aile

Gérard Gazay, malgré ses discours électoraux, a bien décidé de réaliser le projet des Gargues porté par Auchan. Mais rien n'est facile. Une première réunion de travail a eu lieu, à Aix, entre le Maire d'Aubagne, la Présidente de l'agglo, les directions administratives de la ville et de l'Agglo, les représentants d'Immauchan et la société Pérenne, en charge du dossier depuis plusieurs années.

Lire la suite...

Recherchez sur Mèfi!

LE COIN DU LOL

  • Dernier bilan avant liquidation +

    Dernier bilan avant liquidation
  • Gazay le Hun +

    Gazay le Hun
  • Pas de crédit pour Gazay +

    Pas de crédit pour Gazay
  • Gazay on Facebook +

    Gazay on Facebook
  • 2020 : les vœux de Gazay +

    2020 : les vœux de Gazay
  • 1
  • 2

LE RAMI DES MAMIES

  • Sujet scabreux pour les Mamies +

    Sujet scabreux pour les Mamies Nos mamies, une fois n'est pas coutume, s'intéressent à l'art photographique. Il faut dire que l'actualité est particulièrement prolifique dans Lire la suite
  • Les Mamies se font du cinéma +

    Les Mamies se font du cinéma Et si la solution venait des salle obscures. Nos mamies qui suivent l'actualité de près ont entendu cette information selon Lire la suite
  • Les Mamies ne sont pas dupes +

    Les Mamies ne sont pas dupes L'automne est là, les feuilles tombent, surtout les feuilles d'impôt. Mais nos Mamies ne réagissent pas toutes de la même Lire la suite
  • Les Mamies et le 24 septembre +

    Les Mamies et le 24 septembre Fin septembre, il va y avoir beaucoup de choses. De là à mettre en péril la partie quotidienne de rami Lire la suite
  • Les calculettes des Mamies s'affolent +

    Les calculettes des Mamies s'affolent Ronde de milliards d'un côté, grignotage pour ne pas dire plus sur les plus démunis comme les chômeurs ou les Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Mèfi ! sur Facebook

CHRONIQUES CINÉ

  • 1917 +

    1917   Film à grand spectacle et gros budget. Sam Mendès ( Spectre, Skyfall ) est un habitué du genre. Pendant deux heures, nous allons suivre l’épopée hors du commun de deux jeunes soldats chargés d’aller informer le commandant d’un régiment anglais du risque d’anéantissement de son unité, s’il part à l’attaque. Les Lire la suite
  • 1

GUIDE DUCHEMIN

  • Le Napollon, un restaurant à connaître +

    Le Napollon, un restaurant à connaître "Le hasard fait bien les choses" dit-on. Pas sûr que cela soit toujours vrai. Mais le hasard qui nous a conduit au restaurant situé sur le bord de la RN 96 à Napollon et qui s'appelle "Le Napollon" a réussi son coup. Lire la suite
  • 1

TRIBUNE

  • Contre-édito du maire (avril 2019) +

    Contre-édito du maire (avril 2019) Le maire et son adjoint Giovanni-en-Provence font le point sur l'édito du mois d'avril. - T'as vu ? J'ai réussi à l'endormir l'autre rigolo de Mèfi avec ses contre-éditos bidons ! En Mars, y a rien eu ! - Faut dire, Monsieur le maire, qu'il n'y a pas que lui que vous réussissez à endormir Lire la suite
  • 1

Réflexion[S]

Gazay sacrifie la jeunesse : le personnel communal s'y oppose

Suite à la décision de Gazay et de sa majorité (avec l'adjoint à la jeunesse ?), de déplacer le Point Information Jeunesse dans des locaux exigus, les syndicats CGT et FSU des Territoriaux s'interrogent sur le sens réel de ce transfert.... Lire la suite...

600 logements à Camp-Major / La Deydière ?

Gérard Gazay a l’habitude de dire : « Aubagne est une petite ville où on se connait tous ». C’est en partie vrai même si l’Aubagne qu’il connait le mieux c’est le « Aubagne Carré Hermés » comme cela s’est confirmé au vu du... Lire la suite...

Plus de 60 000 habitants à Aubagne ?

L'INSEE vient de publier les chiffres de la population qui entreront en vigueur au 1er janvier 2020. En France, la progression du nombre d'habitants en un an est de 0,4%. Aubagne voit sa population municipale passer de 45 290 au 1er janvier 2019 à... Lire la suite...