Plus de 60 000 habitants à Aubagne ?

L'INSEE vient de publier les chiffres de la population qui entreront en vigueur au 1er janvier 2020. En France, la progression du nombre d'habitants en un an est de 0,4%. Aubagne voit sa population municipale passer de 45 290 au 1er janvier 2019 à 46 209 en janvier 2020, soit une augmentation de plus de 2% en un an. Cinq fois plus rapide que la croissance nationale : énorme !

Un chiffre qui fait exploser tous les compteurs. A ce rythme, dans 5 ans, Aubagne dépassera les 51 000 habitants. Dix ans plus tard, nous serons largement au-dessus des 60 000.

Notre ville-village sera devenu un grand quartier de l'est de Marseille. Mais cela risque d'être encore pire, si on en croit toutes les constructions que la municipalité annonce. Les dernières en date sur des espaces verts du centre ville, terrain Berlioux et Square Henri Barbusse.

Dans un article qui s'intitulait "Et si on tentait la croissance zéro ?"(voir ici ), un de nos rédacteurs écrivait "il faut stopper tous les plans d'urbanisme permissifs et stopper toutes nouvelles constructions". N'est-il pas temps de réfléchir aux moyens nécessaires pour qu'Aubagne ne dépasse jamais les 50 000 habitants ?

Dans tous les cas, il est urgent d'arrêter la signature de Gazay au bas des permis de construire, il faut arrêter les bétonnières qui tournent à plein régime dans tous les quartiers en faisant disparaître les espaces verts les uns après les autres, il faut mettre dehors les promoteurs immobiliers et les géants du béton qui sont devenus les véritables "patrons" d'Aubagne.

En mars, les élections municipales nous en donnent l'occasion, ne nous en privons pas : Gazay dehors !

Antoine Monticellu

Recherchez sur Mèfi!

LE COIN DU LOL

  • 2020 : les vœux de Gazay +

    2020 : les vœux de Gazay
  • Exemplarité des élus +

    Exemplarité des élus
  • Gazay allergique aux espaces verts +

    Gazay allergique aux espaces verts
  • Inutilité publique +

    Inutilité publique
  • PAPA GAZAY +

    PAPA GAZAY
  • 1

CHRONIQUES CINÉ

  • Les Misérables +

    Les Misérables Ladj Ly, le réalisateur est un enfant de Montfermeil, cité des Bosquets. C’est là qu’il situe la totalité de l’action de son film. On va accompagner trois policiers de la B.A.C, deux d’entre eux sont des « vieux de la vieille », le troisième découvre. Dans la cité, tout le monde se Lire la suite
  • 1

Mèfi ! sur Facebook

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Bipolarité, Mon Amie… +

    Bipolarité, Mon Amie… Philippe Baratier entretient une belle complicité avec sa maladie : la bipolarité. Il a appris, en vingt ans, à la découvrir Lire la suite
  • Les vieux fourneaux : ils reviennent +

    Les vieux fourneaux : ils reviennent Pour notre plus grands bonheur, cette bande de mamies et papis loufoques mais terriblement rebelles, reviennent avec ce tome 5 Lire la suite
  • Into The Wild de Jon Krakauer +

    Into The Wild de Jon Krakauer Chris MacCandless est un jeune étudiant qui, au lendemain de l'obtention de son diplôme, prend la route pour trouver, à Lire la suite
  • De l'inconvénient d'être né de Cioran +

    De l'inconvénient d'être né de Cioran    Emil Cioran dit Cioran est un philosophe né en Roumanie mais qui a vécu en France dès 1937. Dès lors il Lire la suite
  • Zéro de Conduite de Michel Onfray +

    Zéro de Conduite de Michel Onfray     Michel Onfray n'est pas connu pour dire les choses avec tact. Son ton monocorde fait presque tout passer Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

LE RAMI DES MAMIES

  • Les Mamies se font du cinéma +

    Les Mamies se font du cinéma Et si la solution venait des salle obscures. Nos mamies qui suivent l'actualité de près ont entendu cette information selon Lire la suite
  • Les Mamies ne sont pas dupes +

    Les Mamies ne sont pas dupes L'automne est là, les feuilles tombent, surtout les feuilles d'impôt. Mais nos Mamies ne réagissent pas toutes de la même Lire la suite
  • Les Mamies et le 24 septembre +

    Les Mamies et le 24 septembre Fin septembre, il va y avoir beaucoup de choses. De là à mettre en péril la partie quotidienne de rami Lire la suite
  • Les calculettes des Mamies s'affolent +

    Les calculettes des Mamies s'affolent Ronde de milliards d'un côté, grignotage pour ne pas dire plus sur les plus démunis comme les chômeurs ou les Lire la suite
  • Les mamies : toujours et encore les élections municipales +

    Les mamies : toujours et encore les élections municipales   Oui, après le temps des sondages, les différents protagonistes pour les prochaines élections municipales pointent le bout de leur Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

GUIDE DUCHEMIN

  • Le Napollon, un restaurant à connaître +

    Le Napollon, un restaurant à connaître "Le hasard fait bien les choses" dit-on. Pas sûr que cela soit toujours vrai. Mais le hasard qui nous a conduit au restaurant situé sur le bord de la RN 96 à Napollon et qui s'appelle "Le Napollon" a réussi son coup. Lire la suite
  • 1

TRIBUNE

  • Contre-édito du maire (avril 2019) +

    Contre-édito du maire (avril 2019) Le maire et son adjoint Giovanni-en-Provence font le point sur l'édito du mois d'avril. - T'as vu ? J'ai réussi à l'endormir l'autre rigolo de Mèfi avec ses contre-éditos bidons ! En Mars, y a rien eu ! - Faut dire, Monsieur le maire, qu'il n'y a pas que lui que vous réussissez à endormir Lire la suite
  • 1

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Réflexion[S]

Devant le mécontentement qui éclate, Gazay veut museler les agents communaux

Sous la plume de son Directeur Général des Services (celui à 11 000€ mensuel), le maire a fait parvenir une note aux agents communaux qui n'a d'autre but que de faire taire toutes les critiques à l'approche des élections municipales. Lire la suite...

Centre ville : le chaos !

En fin de mandat, Gazay a décidé de créer "la grande illusion de l'embellissement du centre ville" et a engagé des travaux Place de l'horloge, Loulou Delfieu et Barthélémy (le cours !). Résultat : après l'été et Argilla, on va passer les... Lire la suite...

Pour une vision globale des transports

  Les transports, c'est bien souvent le début d'une journée de travail et bien souvent la fin d'une journée de travail. Les transports, c'est un outil de lien social. C'est donc un élément essentiel à améliorer sans cesse pour... Lire la suite...