Gazay à coeur menteur

gaza a coeur menteur

Avec son édito dans l'AJJ du mois de juin, Gazay se trompe : Aubagne n’est pas "l’ile aux enfants". Comment peut-on faire confiance à un être humain qui ment de cette manière, et quels sentiments peuvent avoir les Aubagnais s’ils lisent son édito : "A cœur battant" qui aurait dû s'intituler "A cœur menteur" ?

En effet en reprenant seulement les écrits du premier paragraphe, il est facile de le débusquer comme nous pourrions le faire avec un enfant qui a menti. Après avoir lu tous les mensonges du premier paragraphe, il est impossible de croire au reste :

"plus de 30 années sans réaménagement urbain majeur", il oublie les Défensions, ou alors c’est un manque de connaissance de la ville et de son histoire... ou il ment.

Une extension, devenue partie intégrante du cœur de ville, reconnue par les experts pour être à la dimension de la 5ème ville du département, créée de toute pièce sur des friches industrielles polluantes, quand lui le maire d’aujourd’hui favorise les implantations de constructions dans les collines (et il nous parle d’écologie positive !).

"… le délabrement des revêtements de la voirie… la saturation de la circulation…" nous espérons seulement qu’il fait fi (sinon c’est grave docteur !) :

  • des deux kilomètres et demi d’espace urbains et de voiries réaménagés, quand en 5 ans de mandat, les perfusions de la métropole lui ont permis d’aménager seulement 3 ronds points et de refaire quelques voies avant les élections ;
  • du renouvellement urbain des entrées de ville et dans les quartiers, qu'il a laissé se dégrader depuis son élection ;
  • qu'il a stoppé volontairement le tram gratuit, par pure idéologie politique (il avait voté contre), sans oublier qu’avec son absence de vision prospective il a, ainsi, stoppé les réaménagements de tous les cours de la ville et la voirie jusqu’à Auchan.

Aujourd'hui, De Gaulle, Foch, l'Horloge, rue de la République, Beaumond, et la voirie jusqu'au collège Lakanal seraient entièrement rénovés. Un réaménagement total et en profondeur du centre ville entièrement financé par l'agglo puis par la métropole, sans débourser un seul euro du budget de la ville !

Alors que sans aucune vision urbaine, ni commerciale ou d’aménagement, il a préféré à la place construire un énorme centre commercial à camp de Sarlier, séparé du reste de la ville, sans liaison, ni transport digne de ce nom, pour tuer les commerces de proximité.

Nous pourrions continuer ainsi pendant des heures.

Pinocchio, ce n’est pas en favorisant les constructions par opportunité dans les collines (les Solans, la Louve, les Gavots...) ...

...ce n’est pas en laissant construire et bétonner un centre commercial à Camp de Sarlier qui va achever les commerces de proximité ...

...ce ne sont pas les quelques trous sur la voirie que tu as rebouché avec de mauvais produits et des coups de peinture à l’eau ...

...ou encore en ne faisant que 250 mètres de pavés en 5 ans sur des rues en centre-ville sans impact pour les commerces ...

...et surtout avec cette propension à mentir ...

que tu feras croire aux citoyennes et aux citoyens de notre ville qu'Aubagne va rayonner dans le département.

C'est bien par ce mauvais chemin parcouru depuis 5 ans, à travers une mauvaise vision et sous ce mandat qu’Aubagne a bloqué son développement cohérent et a ainsi reculé à la 6ème place du département. Mais, toi, Pinocchio, tu laisses croire qu’Aubagne est encore 5ème (*). 

Djé Péto

(*) recensement 2019, la ville de Salon nous a dépassé et fait perdre des dotations financières.

Recherchez sur Mèfi!

LE COIN DU LOL

  • Masques chaussettes +

    Masques chaussettes
  • bas les masques +

    bas les masques
  • Artistes +

    Artistes
  • Municipales 2020 premier tour +

    Municipales 2020 premier tour
  • Simple Item 11 +

    Simple Item 11
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Mèfi ! sur Facebook

GUIDE DUCHEMIN

  • Le Garage Burger +

    Le Garage Burger Le restaurant "Le Garage Burger" est un établissement de restauration rapide que vous devez absolument connaître. Situé à la sortie d'Aubagne, sur la droite en allant vers Napollon au 610 sur la D96, si vous êtes d'Aubagne ou des alentours, il faut vous offrir un déjeuner dans cet endroit au Lire la suite
  • 1

LE RAMI DES MAMIES

  • Sujet scabreux pour les Mamies +

    Sujet scabreux pour les Mamies Nos mamies, une fois n'est pas coutume, s'intéressent à l'art photographique. Il faut dire que l'actualité est particulièrement prolifique dans Lire la suite
  • Les Mamies se font du cinéma +

    Les Mamies se font du cinéma Et si la solution venait des salle obscures. Nos mamies qui suivent l'actualité de près ont entendu cette information selon Lire la suite
  • Les Mamies ne sont pas dupes +

    Les Mamies ne sont pas dupes L'automne est là, les feuilles tombent, surtout les feuilles d'impôt. Mais nos Mamies ne réagissent pas toutes de la même Lire la suite
  • Les Mamies et le 24 septembre +

    Les Mamies et le 24 septembre Fin septembre, il va y avoir beaucoup de choses. De là à mettre en péril la partie quotidienne de rami Lire la suite
  • Les calculettes des Mamies s'affolent +

    Les calculettes des Mamies s'affolent Ronde de milliards d'un côté, grignotage pour ne pas dire plus sur les plus démunis comme les chômeurs ou les Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

CHRONIQUES CINÉ

  • 1917 +

    1917   Film à grand spectacle et gros budget. Sam Mendès ( Spectre, Skyfall ) est un habitué du genre. Pendant deux heures, nous allons suivre l’épopée hors du commun de deux jeunes soldats chargés d’aller informer le commandant d’un régiment anglais du risque d’anéantissement de son unité, s’il part à l’attaque. Les Lire la suite
  • 1

TRIBUNE

  • Contre-édito du maire (avril 2019) +

    Contre-édito du maire (avril 2019) Le maire et son adjoint Giovanni-en-Provence font le point sur l'édito du mois d'avril. - T'as vu ? J'ai réussi à l'endormir l'autre rigolo de Mèfi avec ses contre-éditos bidons ! En Mars, y a rien eu ! - Faut dire, Monsieur le maire, qu'il n'y a pas que lui que vous réussissez à endormir Lire la suite
  • 1

Réflexion[S]

Municipales : le collectif V2V fait entendre sa voie

Le collectif V2V et ses responsables ont invité la presse afin de rendre compte de la démarche qu’ils ont récemment entreprise en direction de candidat·e·s aux élections municipales directement concerné·e·s par le projet voie de Valdonne,... Lire la suite...

Barthélémy relance les Gargues, Gazay la suit

Le projet d'Aménagement des Gargues porté par la SAPAG (Société Aubagnaise Pour l'Aménagement des Gargues) vient, spectaculairement, de refaire surface. Barthélémy d'abord, puis Gazay, en ont fait un projet majeur de leur futur programme... Lire la suite...

Gazay sacrifie la jeunesse : le personnel communal s'y oppose

Suite à la décision de Gazay et de sa majorité (avec l'adjoint à la jeunesse ?), de déplacer le Point Information Jeunesse dans des locaux exigus, les syndicats CGT et FSU des Territoriaux s'interrogent sur le sens réel de ce transfert.... Lire la suite...