Gazay à coeur menteur


gaza a coeur menteur

Avec son édito dans l'AJJ du mois de juin, Gazay se trompe : Aubagne n’est pas "l’ile aux enfants". Comment peut-on faire confiance à un être humain qui ment de cette manière, et quels sentiments peuvent avoir les Aubagnais s’ils lisent son édito : "A cœur battant" qui aurait dû s'intituler "A cœur menteur" ?

En effet en reprenant seulement les écrits du premier paragraphe, il est facile de le débusquer comme nous pourrions le faire avec un enfant qui a menti. Après avoir lu tous les mensonges du premier paragraphe, il est impossible de croire au reste :

"plus de 30 années sans réaménagement urbain majeur", il oublie les Défensions, ou alors c’est un manque de connaissance de la ville et de son histoire... ou il ment.

Une extension, devenue partie intégrante du cœur de ville, reconnue par les experts pour être à la dimension de la 5ème ville du département, créée de toute pièce sur des friches industrielles polluantes, quand lui le maire d’aujourd’hui favorise les implantations de constructions dans les collines (et il nous parle d’écologie positive !).

"… le délabrement des revêtements de la voirie… la saturation de la circulation…" nous espérons seulement qu’il fait fi (sinon c’est grave docteur !) :

  • des deux kilomètres et demi d’espace urbains et de voiries réaménagés, quand en 5 ans de mandat, les perfusions de la métropole lui ont permis d’aménager seulement 3 ronds points et de refaire quelques voies avant les élections ;
  • du renouvellement urbain des entrées de ville et dans les quartiers, qu'il a laissé se dégrader depuis son élection ;
  • qu'il a stoppé volontairement le tram gratuit, par pure idéologie politique (il avait voté contre), sans oublier qu’avec son absence de vision prospective il a, ainsi, stoppé les réaménagements de tous les cours de la ville et la voirie jusqu’à Auchan.

Aujourd'hui, De Gaulle, Foch, l'Horloge, rue de la République, Beaumond, et la voirie jusqu'au collège Lakanal seraient entièrement rénovés. Un réaménagement total et en profondeur du centre ville entièrement financé par l'agglo puis par la métropole, sans débourser un seul euro du budget de la ville !

Alors que sans aucune vision urbaine, ni commerciale ou d’aménagement, il a préféré à la place construire un énorme centre commercial à camp de Sarlier, séparé du reste de la ville, sans liaison, ni transport digne de ce nom, pour tuer les commerces de proximité.

Nous pourrions continuer ainsi pendant des heures.

Pinocchio, ce n’est pas en favorisant les constructions par opportunité dans les collines (les Solans, la Louve, les Gavots...) ...

...ce n’est pas en laissant construire et bétonner un centre commercial à Camp de Sarlier qui va achever les commerces de proximité ...

...ce ne sont pas les quelques trous sur la voirie que tu as rebouché avec de mauvais produits et des coups de peinture à l’eau ...

...ou encore en ne faisant que 250 mètres de pavés en 5 ans sur des rues en centre-ville sans impact pour les commerces ...

...et surtout avec cette propension à mentir ...

que tu feras croire aux citoyennes et aux citoyens de notre ville qu'Aubagne va rayonner dans le département.

C'est bien par ce mauvais chemin parcouru depuis 5 ans, à travers une mauvaise vision et sous ce mandat qu’Aubagne a bloqué son développement cohérent et a ainsi reculé à la 6ème place du département. Mais, toi, Pinocchio, tu laisses croire qu’Aubagne est encore 5ème (*). 

Djé Péto

(*) recensement 2019, la ville de Salon nous a dépassé et fait perdre des dotations financières.

Recherchez sur Mèfi!

GUIDE DUCHEMIN

  • Villa Estello à La Tourtelle +

    Villa Estello à La Tourtelle Voilà un restaurant qui mérite un nouveau coup de projecteur, un restaurant dont la qualité nous fait regretter que "les 10 étoiles" n'existent pas. Lire la suite
  • 1

CHRONIQUES CINÉ

  • Parasite +

    Parasite Deux mondes se côtoient : celui des Riches, celui des Pauvres (les parasites). Ils ne se connaissent pas, ignorent tout l’un de l’autre. Et les parasites vont arriver à pénétrer le monde des riches. Parasite, c’est tout à la fois, une comédie, un thriller, un film d’horreur, une satire sociale. Remarquable Lire la suite
  • 1

Mèfi ! sur Facebook

LE RAMI DES MAMIES

  • Les Mamies, on paye ou on paye pas ? +

    Les Mamies, on paye ou on paye pas ?   On en parle de partout et de plus en plus, la Métropole, le Sénat, n'en jetez plus la cour Lire la suite
  • Les élections municipales arrivent : les mamies sondées +

    Les élections municipales arrivent : les mamies sondées Eh oui mes amis, une de nos Mamies a été contactée pour répondre à quelques questions concernant les futures élections Lire la suite
  • les Mamies et le ripolinage +

    les Mamies et le ripolinage Ce qu'il se passe dans les médias turlupine bien plus qu'il ne faudrait nos Mamies. Pourtant ce n'est pas les Lire la suite
  • Les Mamies déboussolées de la zapette +

    Les Mamies déboussolées de la zapette Les gilets jaunes ont remplacé les feux de l'amour. On les voit sur toutes les chaînes d'infos. Pour se tenir Lire la suite
  • Gilets jaunes, gilets rouges +

    Gilets jaunes, gilets rouges Gilets jaunes, depuis presque un mois, la couleur jaune envahit la carte de France, les carrefours, les écrans et les Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

TRIBUNE

  • Contre-édito du maire (avril 2019) +

    Contre-édito du maire (avril 2019) Le maire et son adjoint Giovanni-en-Provence font le point sur l'édito du mois d'avril. - T'as vu ? J'ai réussi à l'endormir l'autre rigolo de Mèfi avec ses contre-éditos bidons ! En Mars, y a rien eu ! - Faut dire, Monsieur le maire, qu'il n'y a pas que lui que vous réussissez à endormir Lire la suite
  • 1

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Les vieux fourneaux : ils reviennent +

    Les vieux fourneaux : ils reviennent Pour notre plus grands bonheur, cette bande de mamies et papis loufoques mais terriblement rebelles, reviennent avec ce tome 5 Lire la suite
  • Into The Wild de Jon Krakauer +

    Into The Wild de Jon Krakauer Chris MacCandless est un jeune étudiant qui, au lendemain de l'obtention de son diplôme, prend la route pour trouver, à Lire la suite
  • De l'inconvénient d'être né de Cioran +

    De l'inconvénient d'être né de Cioran    Emil Cioran dit Cioran est un philosophe né en Roumanie mais qui a vécu en France dès 1937. Dès lors il Lire la suite
  • Zéro de Conduite de Michel Onfray +

    Zéro de Conduite de Michel Onfray     Michel Onfray n'est pas connu pour dire les choses avec tact. Son ton monocorde fait presque tout passer Lire la suite
  • Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson +

    Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson     Sylvain Tesson est communément présenté comme un écrivain aventurier, qui est "atteint" de cette passion extravagante de monter Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Réflexion[S]

Le collectif V2V inquiet pour le Valtram

Jean Pugens (sur la photo), porte parole du collectif Voie de Valdonne (V2V), et son comité donnaient une conférence de presse, ce lundi 2 juin au restaurant "Le Borsalino", pour faire le point un an après la création de l'association. Lire la suite...

Gratuité des transports : et Mme Vassal Valssa !

La gratuité devient omniprésente. Comment nier une telle évidence ? Faut-il y voir les futures élections municipales ? Je n'irai pas jusque là car beaucoup de mises en place de gratuités totales ou partielles ont vu le jour ces dernières... Lire la suite...

Assises de l'environnement : l'ASDEL réagit

Nous avons assisté, au titre de l'association « Se déplacer en liberté » (l'ASDEL) aux assises de l'environnement. Parmi les cinq thèmes abordés celui de la mobilité nous a plus particulièrement intéressé. Lire la suite...