Gratuité des transports : et Mme Vassal Valssa !

gratuite des transports et mme vassal valssa

La gratuité devient omniprésente. Comment nier une telle évidence ? Faut-il y voir les futures élections municipales ? Je n'irai pas jusque là car beaucoup de mises en place de gratuités totales ou partielles ont vu le jour ces dernières années. Même le Sénat réalise actuellement une enquête, certes un peu tendancieuse, sur cette faisabilité.

Plus proche de nous, les politiques s'emparent du phénomène.

Je participe à l'association « Se déplacer en liberté » (l'ASDEL), je participe au collectif « transports gratuits » du Pays d'Aubagne et de l’Étoile, je participe à une organisation syndicale fortement engagée pour la gratuité.
À tous ces titres là, j'ai vu d'un bon œil les déclarations de Mme Vassal disant « réfléchir à une gratuité totale ».

Mais ma joie n'a été que de courte durée. En effet, à la lecture de la presse quotidienne, je m'aperçus rapidement que Mme Vassal valssa (oui je sais il y a un esse de trop, mais je n'ai pas pu résister).

La Présidente LR (Le Retournement ?) de la Métropole, dans un second communiqué démentait son appétence pour la gratuité. Elle n'avait pas trouvé le Graal pour se passer de 130 millions d'euros sans augmenter les impôts. Faut-il dire à Madame la Présidente que les associations auxquelles je participe ont trouvé le Graal ?

Tout d'abord en terme de résultats obtenus : la fréquentation a été multipliée par 3. Mais aussi en terme de qualité de vie par rapport à la diminution de la pollution et en terme de pouvoir d'achat.

Nous avons aussi trouvé la manière de compenser les recettes de billetterie. En effet, le versement des entreprises de plus de 11 salariés est actuellement dans la Métropole de 2%. L’État veut faire de la Métropole Aix Marseille Provence l'équivalent de celle de l'Île de France.

Si nous appliquions le même taux que celui de la région parisienne qui est de 2,95% nous aurions une augmentation des recettes de plus de 150 millions d'euros, largement de quoi compenser le manque à gagner de la perte de tarification.

Nous pourrions aussi faire l'investissement nécessaire dans l'offre de transports en commun en ne pas renouvelant les Délégations de Service Public (DSP). N'oublions pas que les entreprises bénéficiaires de ces DSP versent de larges dividendes à leurs actionnaires. Cet argent serait mieux utilisé s'il servait à améliorer l'offre, la fréquence et la ponctualité des transports en commun. Trois facteurs essentiels pour accroître le nombre d'usagers.

Une capitale européenne l'a déjà instaurée et envisage de l'étendre au pays entier. Et lorsqu'il y a des problèmes de pollution c'est une des mesures à laquelle on pense.

La gratuité peut être mise en place quel que soit le contexte. Ce n'est qu'une volonté politique.

Maurice Marsiglia

 

Recherchez sur Mèfi!

LE COIN DU LOL

  • Masques chaussettes +

    Masques chaussettes
  • bas les masques +

    bas les masques
  • Artistes +

    Artistes
  • Municipales 2020 premier tour +

    Municipales 2020 premier tour
  • Simple Item 11 +

    Simple Item 11
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Mèfi ! sur Facebook

GUIDE DUCHEMIN

  • Le Garage Burger +

    Le Garage Burger Le restaurant "Le Garage Burger" est un établissement de restauration rapide que vous devez absolument connaître. Situé à la sortie d'Aubagne, sur la droite en allant vers Napollon au 610 sur la D96, si vous êtes d'Aubagne ou des alentours, il faut vous offrir un déjeuner dans cet endroit au Lire la suite
  • 1

LE RAMI DES MAMIES

  • Sujet scabreux pour les Mamies +

    Sujet scabreux pour les Mamies Nos mamies, une fois n'est pas coutume, s'intéressent à l'art photographique. Il faut dire que l'actualité est particulièrement prolifique dans Lire la suite
  • Les Mamies se font du cinéma +

    Les Mamies se font du cinéma Et si la solution venait des salle obscures. Nos mamies qui suivent l'actualité de près ont entendu cette information selon Lire la suite
  • Les Mamies ne sont pas dupes +

    Les Mamies ne sont pas dupes L'automne est là, les feuilles tombent, surtout les feuilles d'impôt. Mais nos Mamies ne réagissent pas toutes de la même Lire la suite
  • Les Mamies et le 24 septembre +

    Les Mamies et le 24 septembre Fin septembre, il va y avoir beaucoup de choses. De là à mettre en péril la partie quotidienne de rami Lire la suite
  • Les calculettes des Mamies s'affolent +

    Les calculettes des Mamies s'affolent Ronde de milliards d'un côté, grignotage pour ne pas dire plus sur les plus démunis comme les chômeurs ou les Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

CHRONIQUES CINÉ

  • 1917 +

    1917   Film à grand spectacle et gros budget. Sam Mendès ( Spectre, Skyfall ) est un habitué du genre. Pendant deux heures, nous allons suivre l’épopée hors du commun de deux jeunes soldats chargés d’aller informer le commandant d’un régiment anglais du risque d’anéantissement de son unité, s’il part à l’attaque. Les Lire la suite
  • 1

TRIBUNE

  • Contre-édito du maire (avril 2019) +

    Contre-édito du maire (avril 2019) Le maire et son adjoint Giovanni-en-Provence font le point sur l'édito du mois d'avril. - T'as vu ? J'ai réussi à l'endormir l'autre rigolo de Mèfi avec ses contre-éditos bidons ! En Mars, y a rien eu ! - Faut dire, Monsieur le maire, qu'il n'y a pas que lui que vous réussissez à endormir Lire la suite
  • 1

Réflexion[S]

Municipales : le collectif V2V fait entendre sa voie

Le collectif V2V et ses responsables ont invité la presse afin de rendre compte de la démarche qu’ils ont récemment entreprise en direction de candidat·e·s aux élections municipales directement concerné·e·s par le projet voie de Valdonne,... Lire la suite...

Barthélémy relance les Gargues, Gazay la suit

Le projet d'Aménagement des Gargues porté par la SAPAG (Société Aubagnaise Pour l'Aménagement des Gargues) vient, spectaculairement, de refaire surface. Barthélémy d'abord, puis Gazay, en ont fait un projet majeur de leur futur programme... Lire la suite...

Gazay sacrifie la jeunesse : le personnel communal s'y oppose

Suite à la décision de Gazay et de sa majorité (avec l'adjoint à la jeunesse ?), de déplacer le Point Information Jeunesse dans des locaux exigus, les syndicats CGT et FSU des Territoriaux s'interrogent sur le sens réel de ce transfert.... Lire la suite...