Et si la Gauche…

La gauche peut-elle se reconstruire à Aubagne ? Poser la question c'est espérer une réponse, dans mon cas positive bien sûr ?

Je ne vais pas essayer de refaire l'histoire des défaites accumulées par les forces de gauche ces derniers temps. La roue tourne, et après avoir tout gagné, elle va tout perdre. Les électeurs qui votent «progressiste» sont, dans leur grande majorité, déçus du parti socialiste. À Aubagne il en va comme ailleurs. Et même si certains élu.e.s aubagnasais.e.s de ce parti essayent de se démarquer du bout des lèvres de la politique gouvernementale, il y a peu de gens pour les entendre.

Lire la suite : Et si la Gauche…

Le plaisir d’en rire

Inutile de tourner autour du pot. La défaite de la gauche à Aubagne lors des élections municipales a provoqué, pour beaucoup d'entre nous, quelques tourments intestinaux. Et les attitudes arrogantes et méprisantes des nouveaux élus de droite et de leurs supporters n'ont pas contribué à faciliter la digestion. Et puis, comme souvent, la bonne humeur a repris le dessus et le sourire amer s'est transformé en franche rigolade.

Lire la suite : Le plaisir d’en rire

Je ne vote pas Front National

D'ailleurs je ne comprends pas les motivations profondes de ce vote. A écouter ceux qui votent pour les Le Pen, on entend de la peur et du découragement et cet espoir glauque que des idéaux réactionnaires pourraient redorer la vie des précaires. Le pouvoir d'achat se casse la gueule, les retraites diminuent et l'emploi est en goguette. Donc, vu que tous les partis ont échoué dans leurs tentatives de redresser le pays, on essaye celui qui n'a encore rien essayé.

Lire la suite : Je ne vote pas Front National

Insécurité à Aubagne !

Le 9 avril, le conseil municipal qui votait le budget 2015 a été envahi par des salarié.e.s à l'appel de la CGT. Le motif justifiait parfaitement cette action : le budget 2015 décidait la suppression du paiement du bail de la Bourse du Travail.

Au mois de septembre, c'était le personnel ATSEM de la mairie qui se voyait contraint à plusieurs semaines de grève pour obtenir des conditions de travail simplement décentes.

Lire la suite : Insécurité à Aubagne !

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • On va regretter Caroline +

    Depuis le 1er janvier, la ville d'Aubagne a une nouvelle directrice des ressources humaines (DRH). Bien sûr elle vient de Marseille, avec un gros salaire, comme tous les cadres que recrute Gazay depuis 3 ans. Lire la suite
  • Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! +

    Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! Un rappel mythique de la grande route américaine, pour ce restaurant niché dans les tendres vallonnements du Parc Jean Moulin. Un décor idyllique. Des enfants qui jouent au loin, des amateurs de Taï chi qui font tout ce qu’ils peuvent pour réunir le ciel et la terre dans un écrin Lire la suite
  • Présidentielle : réflexions pour Aubagne. +

    Dimanche 23 avril, les électeurs ont décidé de qualifier pour la finale présidentielle Macron (24,01%) et Le Pen (21,30%). Fillon occupe la 3ème place (20,01%) devant Mélenchon (19,58%). Lire la suite
  • 1er Mai : c'est la fête au Cercle de l'Harmonie +

    Lundi 1er Mai 2017 sera l'occasion pour le Cercle de l'Harmonie et les organisations de la Bourse du Travail d'organiser une grande journée festive et culturelle géante. Lire la suite
  • Les promoteurs immobiliers achètent Aubagne +

    Les locaux de l'ex-foyer de vie Popineau, situés avenue Pierre Blancard, ont été vendus. On connaît maintenant les nouveaux propriétaires, il s'agit de Nexity, un géant de la promotion immobilière. Lire la suite
  • L'AFC rate le coche et le RCA s'approche de la qualification en 16ème de finale +

    A Nancy, l'OM de Rudi Garcia n'a pu faire que match nul (0 à 0). Une première mi-temps en dilettante, la deuxième sans aucune capacité offensive. Payet qui, compte tenu de son faible salaire (à peine 500 fois le SMIC), n' a joué que deux ou trois minutes et les Lire la suite
  • La gauche ciotadenne se mobilise pour Mélenchon +

    Vous l'aurez compris, Mèfi! a pris parti pour Mélenchon. Il est ainsi devenu l'un des portes-voix des soutiens du candidat de la France Insoumise. Aujourd'hui, nous relayons l'appel à voter Mélenchon de Rosy Sanna, maire honoraire de La Ciotat, Sylvia Bonifay et Karim Ghendouf, conseiller municipal de La Ciotat. Lire la suite
  • 1