L'AVENIR C'EST MAINTENANT

La Presse Quotidienne Régionale, avec l'institut BVA, vient de publier un premier sondage sur l'élection présidentielle. Il est le 1er d'une longue série, jusqu'en avril 2017, pour ce que ces initiateurs et partenaires appellent une Plateforme des Opinions Publiques (POP2017).

Alain Juppé, pour "Les Républicains" est largement en tête avec 35 %. Sans surprise, Marine Le Pen est donnée à 27%. François Hollande et Jean-Luc Mélenchon sont à égalité à 13,5 %. Nicolas Dupont-Aignan 5, Cécile Duflot 3, Philippe Poitou 2, Nathalie Arthaud 1.

Certes ce n'est qu'un sondage, et on a appris, ici, à s'en méfier. Certes nous sommes encore loin de l'élection présidentielle. Certes tous les candidats n'ont pas pu développer leurs arguments et se faire entendre. Certes on ne sait toujours pas qui sera candidat.

Mais, cette première mesure, très imparfaite, de l'opinion publique laisse penser que, pour la première fois depuis 1969, le candidat du parti socialiste pourrait être devancé par un candidat de gauche. Ce n'est pas une surprise, mais ce serait un vrai bouleversement de la vie politique française et européenne.

Avant qu'il ne se déclare, sous la plume de Georges Rey (voir ici), nous faisions savoir notre hostilité à la primaire de la gauche et lancions une pétition pour la candidature de Jean-Luc  Mélenchon. Avec beaucoup d'autres, j'ai signé dès les premières heures le soutien à sa candidature. Malgré tous les reproches qu'on peut, légitimement, lui faire, il est, à mon avis, le seul capable de faire entendre la voix d'une alternative progressiste au libéralisme. Le seul capable de rassembler, bien au-delà de la "petite" gauche ou de la "gauche radicale", des citoyens qui souhaitent renverser la table d'une société où l'argent est roi et reine.

L'heure n'est donc pas aux formules incantatoires et langue de bois de Pierre Laurent : "Nous devons créer collectivement des convergences à gauche". Encore moins aux oukases d'Olivier Tartignolles ou aux hésitations sans fin de Clémentine Autain et de ses amis d'Ensemble!. Il faut, je pense, abandonner les illusions d'une primaire à gauche, totalement détournée de son contenu par le parti socialiste et l'ultra-libéral européen, Daniel Cohn-Bendit, pour engager des discussions avec l'équipe de "La France insoumise" et se lancer dans la campagne. Avec un programme partagé par des millions de citoyens et citoyennes de ce pays.

Ce n'est pas la victoire à la présidentielle qui est au bout. C'est l'avenir de la France. Et celui  de l'Europe, si on sait s'appuyer sur la Grèce, l'Espagne, l'Angleterre, l'Irlande, le Portugal et d'autres. Rien que cela. Et qui sait... ?

Claude Bernardi

 

De Simon à Johana

Petite fille de résistant anonyme deux fois emprisonné - mon grand père a échappé aux nazis et a fini l’occupation dans le maquis de Limoges -, je garde en moi pour toujours l’Histoire comme un semis pour le présent et l’avenir.

L’Aubagne d’Edmond Garcin, lui-même acteur de ce passé richissime, c’est la ville où je suis arrivée à la fin des années 80. C’est là que j’ai connu Simon Lagunas.

Lire la suite : De Simon à Johana

Cachez ces pauvres que je ne saurais voir…

Cela ne surprendra personne : l’équipe Gazay accorde une importance plus que limitée aux politiques sociales. En ce sens, elle se place dans la lignée d’une école néo-conservatrice qui considère que les réductions des dépenses publiques doivent d’abord concerner les plus démunis et qui s’attaque sans vergogne aux quelques dispositifs qui parviennent, tant bien que mal, à les soutenir et à les accompagner.

Lire la suite : Cachez ces pauvres que je ne saurais voir…

Associations : des félicitations qui ne coûtent pas cher !

Les chiffres sont parfois fastidieux, mais quelquefois il est bon de les considérer.

Ainsi, dans la rétro des vœux publiée dans le dernier AJJ, sous le titre « une vie associative dynamique », Mr le Maire rend hommage aux nombreuses associations, soulignant « le travail exceptionnel et indispensable qui est accompli par les milliers de bénévoles qui consacrent leur temps et leur talent à créer du lien social irremplaçable ».

Lire la suite : Associations : des félicitations qui ne coûtent pas cher !

Un étrange parallèle

Déambulant dans les rues à moitié désertes du Centre-ville d’ Aubagne, dont la dynamisation tarde à éclore malgré les promesses électorales de l’ « Homme Nouveau », je réfléchissais aux propos d’un ami proche qui avait osé établir une comparaison entre le nouveau gouvernement polonais conservateur et nationaliste (après la victoire électorale, en octobre dernier, du parti Droit et Justice (PiS)) et la majorité municipale aubagnaise. Il mettait en avant la mise en place progressive et organisée, dans les deux cas, d’une démocratie autoritaire prenant appui notamment sur le traditionalisme, le conformisme, le clivage, la duplicité et les manœuvres politiciennes.

Lire la suite : Un étrange parallèle

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Magnifique final pour la semaine bouliste +

    Du 21 au 28 août, le Cercle de l'Harmonie organise sa "Semaine bouliste". Pas un jour sans, au moins, une partie de pétanque : doublette, triplette, tête à tête, triplette provençale. Il y en aura pour tous les goûts. Le 28 au soir, la semaine se terminera par un concert inédit Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : résultats de l'étude des médecins +

    Après la décision de l'Agence Régionale de Santé de transférer le service de réanimation de l'hôpital vers la clinique privée La Casamance, un groupe de travail constitué des médecins de l'établissement public a réalisé un audit qui a été transmis, début juillet, au directeur général de l'ARS PACA. Bien sûr, Lire la suite
  • Commémoration de la libération d'Aubagne au Cercle de l'Harmonie +

    Le Cercle de l'Harmonie va honorer comme tous les ans ses 4 membres, tombés en héros pendant la libération d'Aubagne. Ainsi le Cercle montrera une fois de plus qu'il se situe dans la continuité de l'esprit de la Résistance et de la Libération. Lire la suite
  • Ordures ménagères : préavis de grève +

      Dès le 20 juillet, Mèfi lançait un cri d'alarme (lire ici) pour prévenir de l'insuffisance des effectifs et des conditions de travail déplorables qui existaient dans le service de ramassage des ordures ménagères du Territoire. Le 2 août, le syndicat FO, largement majoritaire dans ce secteur, se réunissait en Lire la suite
  • Venezuela. Réflexions critiques sur l’assemblée constituante maduriste +

    La crise vénézuélienne et l’héritage institutionnel de la révolution bolivarienne : réflexions critiques sur l’assemblée constituante "maduriste"-lundi 7 août 2017- par Lander Edgardo (Sociologue, membre du comité d'organisation du Forum Social des Amériques, membre du conseil éditorial d'Alternatives Sud). Lire la suite
  • Bayer épouse Monsanto +

    Rappel : Bayer et Monsanto sont deux des plus grands groupes agrochimiques du monde. S'ils ne font plus qu’un, ils seront tellement puissants que les petits agriculteurs n’auront plus aucune chance de résister à leur modèle d’agriculture industrielle. Lire la suite
  • Des nouvelles de l'hôpital d'Aubagne +

    L'été est rarement propice aux grandes manœuvres. Pourtant tous ceux qui ne veulent pas que le service réanimation de l'hôpital Edmond Garcin soit donné au privé n'ont pas baissé la garde. Le 16 août, Mèfi! a fait le point sur l'hôpital d'Aubagne avec Christel Migliaccio, une des animatrices de l'intersyndicale Lire la suite
  • 1