Associations : des félicitations qui ne coûtent pas cher !

Les chiffres sont parfois fastidieux, mais quelquefois il est bon de les considérer.

Ainsi, dans la rétro des vœux publiée dans le dernier AJJ, sous le titre « une vie associative dynamique », Mr le Maire rend hommage aux nombreuses associations, soulignant « le travail exceptionnel et indispensable qui est accompli par les milliers de bénévoles qui consacrent leur temps et leur talent à créer du lien social irremplaçable ».

Lire la suite : Associations : des félicitations qui ne coûtent pas cher !

Autosatisfaction

L'autosatisfaction, méthode Coué de la droite locale, remplit en ce moment les pages de La Provence. Après la Présidente de l'Agglo, c'est au tour du Maire d'Aubagne d'intervenir pour faire croire que la ville dont il a la responsabilité bouge.

Désolé, mais si elle bouge, c'est dans le mauvais sens : ville dortoir sous la coupe de Marseille et de la Monstropole, ensevelie sous les déchets et détritus qui jonchent ses rues et l'indifférence des habitants déjà blasés des mensonges fournis, commerces déclinants.

Lire la suite : Autosatisfaction

Un étrange parallèle

Déambulant dans les rues à moitié désertes du Centre-ville d’ Aubagne, dont la dynamisation tarde à éclore malgré les promesses électorales de l’ « Homme Nouveau », je réfléchissais aux propos d’un ami proche qui avait osé établir une comparaison entre le nouveau gouvernement polonais conservateur et nationaliste (après la victoire électorale, en octobre dernier, du parti Droit et Justice (PiS)) et la majorité municipale aubagnaise. Il mettait en avant la mise en place progressive et organisée, dans les deux cas, d’une démocratie autoritaire prenant appui notamment sur le traditionalisme, le conformisme, le clivage, la duplicité et les manœuvres politiciennes.

Lire la suite : Un étrange parallèle

La trêve des confiseurs aura une saveur rance

Les résultats des élections régionales ont, malgré les sempiternelles et nauséeuses déclarations de bonnes intentions, confirmé le profond malaise, désarroi et désespérance du peuple de gauche. Les raisons de ces échecs répétés sont multiples, complexes et profondes. Les réactions des "responsables" nationaux et locaux sont apparues inadaptées, désuètes voire aveugles et inconséquentes. Oui, quelquefois, le silence est d'or.

Lire la suite : La trêve des confiseurs aura une saveur rance

PERSISTE ET NE SIGNE PAS

Je ne signerai pas l'appel « pour une grande primaire des gauches et des écologistes » publié dans le journal Libération du 11 janvier.

Pourtant, au lendemain du désastre des élections régionales et à quinze mois maintenant de l'élection présidentielle où la menace FN n'a jamais été aussi inquiétante, comment ne pas applaudir à toute initiative visant à rassembler les partisans de la justice sociale et des libertés individuelles et publiques ?

Lire la suite : PERSISTE ET NE SIGNE PAS

Le visage du despotisme

Mercredi soir, un accord a enfin été trouvé qui met fin au mouvement social qui a secoué Aubagne ces derniers jours et c’est heureux !

Mais à quel prix ! Dix-sept jours de grève, dix-sept jours sans restauration collective, sans accueil des enfants pendant les temps périscolaires, sans collecte des ordures ménagères, sans nettoyage des rues, dix-sept jours sans la moindre avancée...

Lire la suite : Le visage du despotisme

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Unanimité contre le transfert du service réanimation de l'hôpital d'Aubagne ? +

    Après avoir, en décembre 2016, prolongé pour 5 ans l'autorisation d'activité du service réanimation de l'hôpital d'Aubagne, l'Agence Régionale de Santé faisait savoir au printemps 2017 qu'il fallait transférer ce service vers la clinique privée La Casamance. Pourtant rien n'est joué. Lire la suite
  • Conseil municipal de Cuges : Le Roi est nu +

    Fait rarissime qui traduit à lui tout seul la déliquescence de la majorité de Bernard Destrost, maire de Cuges les pins, le conseil municipal de lundi 26 juin a du être reporté faute de quorum. Seuls 12 élus de la majorité (sur 20) étaient présents, le quorum étant de 14 Lire la suite
  • Conseil de territoire inutile: la preuve ! +

    Depuis le 1er janvier 2016, le gouvernement Hollande/Valls avec l'accord du maire de Marseille, a supprimé  6 communautés d'agglomération du département des Bouches du Rhône (ici, la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile) pour créer une "monstropole", de 92 communes, 3173 km² et 1,83 millions d'habitants. Lire la suite
  • Les femmes et le philosophe +

    Cette semaine, Raphaël Enthoven, philosophe de son état, et accessoirement chroniqueur tous les matins sur Europe 1 dans la matinale, a abordé le "phénomène" du manspreading. Pour rappel, il s'agit de l'action d'écarter ses jambes dans les transports en commun de sorte que l'on occupe plus que son propre siège Lire la suite
  • L'intersyndicale et les élus d'opposition +

    Les élus du groupe « Aubagne alternative citoyenne et écologiste » ont rencontré l’intersyndicale de l’hôpital vendredi soir. L’échange a permis de revenir sur la déclaration éloquente et étayée de l’intersyndicale après son rendez-vous avec l’ARS (voir notre article). Ils et elles en retiennent le mépris, on les comprend ! La discussion a Lire la suite
  • Du théâtre avant toute chose +

    Depuis 2009, l'atelier théâtre Zone&Cie explore les multiples facettes du théâtre contemporain en s'attaquant chaque année à une oeuvre exigeante de ce répertoire avec beaucoup d'enthousiasme et d'énergie. On se souvient entre autres du travail original et inventif que la troupe et son metteur en scène ont réalisé par le passé sur "Jardinage humain" Lire la suite
  • Témoignage d'un salarié de la SPL "L'eau des Collines" +

    Après notre article sur les nouvelles plaques pour "L'eau des Collines", nous avons reçu ce témoignage d'un salarié qui vient de quitter cette Société Publique Locale qui n'a plus de "publique" que le nom.  Lire la suite
  • 1