Denis Grandjean réagit aux résultats du 1er tour de la Présidentielle 2017

denis grandjean

Au 1er tour un quart des électeurs ont fait le choix d'un projet écologiste en portant leurs suffrages sur JL Mélenchon ou B. Hamon. Malgré la décision rapide de retrait de Y. Jadot, la dynamique d'union n'a pas abouti.

Au second tour, je participerai à l'élimination de la candidate du repli nationaliste, de la violence étatique et de la déshumanisation de la société en votant E. Macron. 

Ce sera un choix par défaut, mais un choix que je crois nécessaire et responsable.

L'écologie politique est donc éliminée du second tour mais ce n'est qu'un bataille... 

S'il est élu, E. Macron devra composer avec une majorité parlementaire et ce sera tout l'enjeu des législatives de juin que de peser pour qu'un maximum de députés portent la synthèse des propositions de JL Mélenchon, B. Hamon et Y. Jadot.

A Aubagne, F. Fillon, le candidat dit « Républicain », soutenu par le Maire et le Député obtient un score historiquement faible. Il subit ainsi la double sanction de l'imposture de sa candidature et de la politique menée par ses représentants locaux.

Pour les élections législatives, il est donc, ici, plus qu'ailleurs, indispensable que nous unissions les forces de la gauche alternative et insoumise.

Denis Grandjean

La victoire est à portée de nos efforts

JLMIPI

Sur la photo, avec mon ami Jean-Philippe Izquierdo membre de l'espace politique de la France Insoumise à Aubagne

Sollicité par Mèfi!, c’est avec plaisir que je vous livre ces quelques lignes à quelques heures du premier tour de la campagne électorale.

Dimanche, vous ferez connaitre votre choix, cette élection aura connu de grands bouleversements notamment avec la percée de ma candidature. Désormais, on s’accorde à penser que je peux accéder au deuxième tour et que, dans cette hypothèse, je battrais très nettement madame Le Pen et monsieur Fillon.

C’est, vous le comprenez, une chance unique d’ouvrir un nouveau chapitre de l’Histoire de notre pays, démocratiquement, paisiblement. S’engager vers la 6e République, passer à des modes de production et de consommation écologiques, sortir du nucléaire, établir l’égalité femmes – hommes, sortir de l’Otan, revenir aux 35 heures réelles, augmenter le smic… Notre programme, L’avenir en commun, est connu. Ecrit à des milliers de mains, il est là pour réparer notre pays des saccages sociaux et environnementaux provoqués, depuis 20 ans par l’argent roi et le règne de la finance. 

Jusqu’au bout les tenants de l’ordre établi, ceux qui ont intérêt à ce que rien ne change, vont agir pour empêcher cette révolution citoyenne.

Mes amis, la victoire est à la portée de nos efforts ! Et, comme je l’ai dit lors de ce formidable meeting de Marseille, je ferai ma part de travail et je sais que je peux compter sur vous pour faire la votre.

Il est temps de retrouver des jours heureux. Ensemble, retrouvons le goût du bonheur.

Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France Insoumise

jlm2017.fr

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Rencontre débat à La Ciotat sur l'évasion fiscale +

    Chaque année, c'est entre 100 et 140 milliards d'euros qui échappent au budget de l'Etat grâce à la fraude et à l'évasion fiscale, soit 1/3 du budget de la France. C'est plus de 1000 milliards pour la seule évasion fiscale pour les pays européens. Pourquoi ? Comment ? Peut-on l'empêcher ? Lire la suite
  • Barthélémy mieux que Gazay ? +

    Depuis quelques mois (années ?), l'entourage de Sylvia Barthélémy laisse tourner une petite musique qui reprend un refrain en boucle "avec Barthélémy, à l'agglo, c'est mieux" (sous entendu que Gazay à la ville). L'actualité du Val'Tram est l'occasion d'examiner ce qu'il en est. Lire la suite
  • Aubagne quel (dés)amour ! +

    L'idée était belle : lancer MP2018 avec une grande fête populaire pour la Saint Valentin où tout le monde s'embrasse... On pense encore à la grande clameur de MP2013 et à l'engouement de notre population du cours Foch jusqu'au Mont Julien à Cadolive. Lire la suite
  • Victoires méritées de l'AFC et du RCA +

    En Ligue 1, l'équipe du Quatar continue ses séances d'entraînement dans le championnat et l'emporte devant Strasbourg (5 à 2). La Principauté de Monaco impressionne et donne la leçon à Dijon (4 à 0). La première équipe française du championnat de France, l'OM, occupe la 3ème place avec 6 points Lire la suite
  • Même Muselier se moque du Val'Tram +

    Vendredi 16 février, Muselier, président du Conseil régional, organisait une grande cérémonie devant la presse en présence du maire de Marseille et des 6 président.e.s des territoires de la métropole Aix-Marseille-Provence. C'était l'occasion de faire connaître les subventions "offertes" par la Région à la Métropole. Nous y étions. Parmi de Lire la suite
  • Le conseil départemental réduit son aide à l'épicerie sociale +

    Dans sa séance du 9 février 2018, la commission permanente du Conseil Départemental a décidé de réduire d'un tiers la subvention pour l'épicerie sociale d'Aubagne (12 000€ en 2017; 8 000€ en 2018). Cette "épicerie sociale", dénommée à sa naissance "L'atelier de Mai", a été ouverte le 14 octobre 2010. Lire la suite
  • Jo Bonnel : un grand monsieur +

    C'est avec une grande peine que nous venons d'apprendre la disparition de Jo Bonnel, lui qui a marqué le sport national et le sport aubagnais. Joseph Bonnel est né le 4 janvier 1939 à Florensac dans le département de l’Hérault. Il débute comme footballeur amateur dans ce club, mais très Lire la suite
  • 1