Contre-édito du Maire (Février 2018)


contre edito 01 2018

Quel bonheur pour Aubagne-en-Provence-sur-Huveaune-sous-Garlaban d'être à nouveau ville d'accueil et partie prenante d'un événement culturel et populaire de grande ampleur, cinq ans après MP2013 Marseille Provence Capitale européenne de la Culture. Et oui, j'avais pas pu profiter des petits fours gratuits cette fois-là vu que j'étais pas encore Roi de... Maire de la ville.

Comme dans une suite réinventée et modernisée du Temps des Amours, dernier tome des Souvenirs d'Enfance de notre cher Académicien (Nicolas je bosse pour toi, t'inquiète!) le cœur des Aubagnaises et des Aubagnais va battre en 2018 au rythme de cette grande aventure métropo... (heu, Giovanni, on peut dire un truc positif sur la métropole ? Oui ? Ah ok) métropolitaine.

Les services de la Ville (et hop une nouvelle majuscule placée sans raison) et les acteurs culturels aubagnais se sont mobilisés pour faire de cette année artistique un événement marquant de notre région. Arles nous jalouse, Avignon songe à nous pomper pour son festival ! 

Depuis le coup d'envoi du match, cet arbitre n'arrête pas d'avantager Guingamp ! Heu pardon. Depuis le coup d'envoi des célébrations par le vernissage de l'exposition The Nature of Love de Charles Sandison aux Pénitents noirs - le jour de la Saint Valentin (c'est trop chou) - jusqu'aux dernières notes des concerts de la "Caravane de l'amour" (re-chou) sur le cours Foch, Aubagne est fière de contribuer à faire de la Provence le nouveau parc Disneyland dédié à l'Amour avec un A majuscule bien sûr !

 CaMilLe aLexAdRe

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Zac des Guargues : le retour ? +

    Le magazine "businews" (voir nos articles) de février consacre deux pages à la Zac des Gargues. Après le rejet de l'aménagement de cette zone par le maire d'Aubagne, on pensait le dossier définitivement enterré. Il semble que non. Lire la suite
  • Lettres ouvertes des habitants de La Tourtelle +

    Un collectif de citoyens de La Tourtelle s'est réuni le mardi 20 février à l'initiative de l'Association des Insoumis d'Ici et d'Ailleurs. Il a décidé d'envoyer des courriers au maire d'Aubagne, à l'Agence Régionale de Santé et au Préfet. Nous vous donnons connaissance de ces diverses lettres publiées sous forme Lire la suite
  • Info Rousset : le Val'tram à Aubagne en 2018 +

      Dans le numéro de "Businews" de février 2018, consacré à la mobilité à Aubagne, un article annonce l'arrivée du Val'Tram dès cet année. Le magazine "Businews" s'est déjà distingué par une interview de Gazay qui pour illustrer la "nouvelle" activité du centre ville a choisi une photo du cours Foch Lire la suite
  • Pour parler de son bilan, Gazay montre celui de Fontaine +

    Le maire d'Aubagne vient d'accorder une interview à un magazine confidentiel de la région "businews.fr". Rien là de bien important. Mais la photo (en haut à droite) qui illustre l'article donne la dimension de son bilan. L'interview nous explique que le projet de Gazay depuis 2014 c'est de "refaire vivre Lire la suite
  • Rencontre débat à La Ciotat sur l'évasion fiscale +

    Chaque année, c'est entre 100 et 140 milliards d'euros qui échappent au budget de l'Etat grâce à la fraude et à l'évasion fiscale, soit 1/3 du budget de la France. C'est plus de 1000 milliards pour la seule évasion fiscale pour les pays européens. Pourquoi ? Comment ? Peut-on l'empêcher ? Lire la suite
  • Barthélémy mieux que Gazay? +

    Depuis quelques mois (années ?), l'entourage de Sylvia Barthélémy laisse tourner une petite musique qui reprend un refrain en boucle "avec Barthélémy, à l'agglo, c'est mieux" (sous entendu que Gazay à la ville). L'actualité du Val'Tram est l'occasion d'examiner ce qu'il en est. Lire la suite
  • Aubagne quel (dés)amour ! +

    L'idée était belle : lancer MP2018 avec une grande fête populaire pour la Saint Valentin où tout le monde s'embrasse... On pense encore à la grande clameur de MP2013 et à l'engouement de notre population du cours Foch jusqu'au Mont Julien à Cadolive. Lire la suite
  • 1