Contre-édito du Maire (Janvier 2018)


contre edito 01 18

Belle et scintillante année 2018

Nous, Gazay 1er, avons choisi une image aérienne, d'en haut, du ciel quoi, de notre époustouflante Tour qui donne l'heure pour adresser nos voeux aux Aubagnaise et aux Aubagnais.

Avec cette nouvelle perspective - oui t'as vu, ça veut dire que je prends de la hauteur - nous prenons la "hauteur nécessaire" (je précise pour les bouseux qui payent pas l'ISF) pour mieux estimer le pédiluve parcouru et les étapes qui restent à franchir pour que je sois réélu. Parce que la liberté, quand j'empêche le camion des Insoumis de s'installer dans Aubagne ou quand je refuse d'écouter des habitants mécontents sous prétexte qu'ils sont engagés politiquement, ben je m'en tamponne. Parce que l'égalité, quand je prends des mesures fiscales qui avantagent les plus aisés et tapent encore sur les soit-disant peuchères, ben je m'en contrefiche. Et la fraternité, n'en parlons pas : la MJC fermée, les associations qui viennent en aide aux plus démunis menacées de délocalisation, etc.

Je suis donc fier de pouvoir affirmer que malgré le poids contraignant de la dette qui a d'ailleurs pris quelques kilos depuis 2014, malgré le désengagement Ô surprise de l'Etat, près de 112% des engagements pris ont été tenus fin 2017.

Par la majorité des élus et pour l'ensemble des services de la Ville, sauf ceux que je vire, relever cette première partie du défi a été d'autant plus remarquable qu'il a fallu mettre en œuvre en très peu de temps une série de réformes et de modifications dans un contexte nouveau, celui d'une Métropole que l'on nous a imposée. Oui plus c'est gros, plus ça passe. No Pasaran ! Ni Gaudin ni Barthé ! Viva la revolucion (version Macron) !

La plupart (j'aime bien ce mot, ça m'évite de chiffrer) des grands chantiers sont désormais engagés ou planifiés. Un tel pour la Saint-Glinglin, l'autre pour la semaine des 4 jeudis et bien d'autres prévus pour les calendes grecques ! Tout est détaillé (ou pas) sur le site internet de la ville. 

C'est dans cette perspective d'une commune à nouveau rayonnante et occupant pleinement sa place de 5ème ville du département (ouf on évite la place du couillon), que j'adresse à tout le monde en mon nom personnel et au nom des élus du Conseil municipal, tous mes voeux de santé, de joie et de bonheur en cette nouvelle année. Bon courage !

Belle et scintillante année 2018 à tous !

Camille Alexandre

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Dossier Transport : baromètre des villes cyclables, Aubagne en queue de peloton ! +

    « Très défavorable », c’est résumé en deux mots le résultat du dernier baromètre des villes cyclables de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) pour qualifier “le climat vélo” à Aubagne. À ce commentaire pas franchement élogieux est associée la note G. Inutile de chercher plus bas, cela n’existe pas Lire la suite
  • En Guerre +

    Perrin Industrie, 1100 ouvriers qui ont cru à la parole du patron et se sont engagés à fond pendant deux ans pour sauver la boite, l’entreprise a relevé la tête mais la loi du marché décide, l’entreprise va fermer et dans une région sinistrée, les travailleurs se trouveront à la Lire la suite
  • La métropole va encore réduire son budget de 60 millions d'euros +

    Le conseil de métropole réuni vendredi 18 mai a entériné la décision de réduire le budget 2018, déjà exsangue, de 60 millions d'euros supplémentaires. Lire la suite
  • Victoire difficile pour le RCA, nouvelle défaite pour l'AFC +

    En ligue 1, le PSG est champion de France, à la surprise générale. Monaco termine à la deuxième place et c'est finalement Lyon qui occupe la troisième marche du podium avec un point d'avance sur l'OM. Rennes et Bordeaux sont qualifiés, avec l'OM, pour la Ligue Europa. Troyes et Metz Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le Collectif réanime +

    Mardi 15 mai, en salle des mariages de la ville de Roquevaire, une belle union a eu lieu pour la défense de la réanimation de l'Hôpital d'Aubagne. Celle du collectif des citoyens et du collectif des médecins avec le collectif des maires du territoire, et même au delà. Lire la suite
  • Place aux compagnies... et autres actions culturelles authentiques +

    Six cents compagnies de théâtre sont recensées par l'Arcade (L'agence des arts du spectacle en région paca) qui toutes, avec des niveaux de reconnaissance différents, recherchent des moyens de production (subvention, coproduction, auto-production partenariat...) afin de faire démarrer leurs projets de création. Très peu aujourd'hui parviennent à obtenir les moyens Lire la suite
  • Conseil de territoire : merci Madame Barthélémy +

      Conseil de territoire lundi 14 mai. A la fin de chaque conseil, on se dit que l’on a touché le fond… Eh bien non ! A se demander ce que nous réservera le prochain conseil. Lire la suite
  • 1