Le cœur sec ?


Est-ce que l’Europe est bien gardée ? - Je n’en sais rien - Est ce que les douaniers sont armés ? - On verra bien - Si on me dit, c’est chacun chez soi - Moi je veux bien, sauf que chez moi - Sauf que chez moi y’a rien *

La seule chose qui leur reste, à ces migrants, ces réfugiés, c’est leur vie et ils essaient, par terre, par mer de la sauver.

Ils fuient les atrocités de la guerre, la famine, les tortures, les viols, l’intolérance.

Ils fuient par terre, ils sont repoussés par des barbelés, ils sont entassés par dizaines de milliers dans des camps de fortune.

Ils fuient par mer, ils se noient en Méditerranée, 3800 noyés depuis janvier, des dizaines au moment même où vous lisez ces lignes.

Mare Nostrum disaient nos ancêtres, notre mer, la Méditerranée, mer et terre de partages, creuset de civilisations, un repère dans le monde.

Nous sommes vous et moi, des enfants de la Méditerranée, arrière petits enfants, petits enfants, enfants de celles et ceux qui ont quitté leur pays et ont trouvé refuge, ici, en Provence ;

Italiens, Espagnols fuyant le fascisme, Algériens, Marocains, Tunisiens victimes de la colonisation, Yougoslaves orphelins d’une patrie atomisée.

N’oublions pas combien, parfois, tous ces rapprochements furent difficiles à se faire et combien, aujourd’hui, enrichis de nos différences, nous sommes heureux de vivre ensemble.

N’y aurait il pas une petite place pour ces nouveaux  réfugiés qui frappent  à notre porte ?

Comment nos villes, nos villages, peuvent ils devenir terre d’accueil ? Les maires de nos communes ne se doivent ils pas de répondre à l’appel à la solidarité lancé par nos gouvernants ? Il n’y a pas que des maires de Béziers que je sache !

A Aubagne, qu’a fait, qu’a dit le Maire ? A ma connaissance, rien !

Et pourtant, il y a à dire et surtout à faire, surtout lorsqu’on s’attribue le label européen de « ville solidaire » !

Il existe à Aubagne des lieux, propriétés d’associations, libres de tout occupant, pouvant accueillir décemment celles et ceux qui, naufragés du 21eme siècle ne demandent qu’à sourire à la vie.

Le Maire d’Aubagne est-il prêt à prendre le risque de la solidarité ? Notre ville en serait honorée.

Daniel Fontaine
Maire honoraire d'Aubagne

 

* extrait d'African tour de Francis Cabrel 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • On va regretter Caroline +

    Depuis le 1er janvier, la ville d'Aubagne a une nouvelle directrice des ressources humaines (DRH). Bien sûr elle vient de Marseille, avec un gros salaire, comme tous les cadres que recrute Gazay depuis 3 ans. Lire la suite
  • Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! +

    Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! Un rappel mythique de la grande route américaine, pour ce restaurant niché dans les tendres vallonnements du Parc Jean Moulin. Un décor idyllique. Des enfants qui jouent au loin, des amateurs de Taï chi qui font tout ce qu’ils peuvent pour réunir le ciel et la terre dans un écrin Lire la suite
  • Présidentielle : réflexions pour Aubagne. +

    Dimanche 23 avril, les électeurs ont décidé de qualifier pour la finale présidentielle Macron (24,01%) et Le Pen (21,30%). Fillon occupe la 3ème place (20,01%) devant Mélenchon (19,58%). Lire la suite
  • 1er Mai : c'est la fête au Cercle de l'Harmonie +

    Lundi 1er Mai 2017 sera l'occasion pour le Cercle de l'Harmonie et les organisations de la Bourse du Travail d'organiser une grande journée festive et culturelle géante. Lire la suite
  • Les promoteurs immobiliers achètent Aubagne +

    Les locaux de l'ex-foyer de vie Popineau, situés avenue Pierre Blancard, ont été vendus. On connaît maintenant les nouveaux propriétaires, il s'agit de Nexity, un géant de la promotion immobilière. Lire la suite
  • L'AFC rate le coche et le RCA s'approche de la qualification en 16ème de finale +

    A Nancy, l'OM de Rudi Garcia n'a pu faire que match nul (0 à 0). Une première mi-temps en dilettante, la deuxième sans aucune capacité offensive. Payet qui, compte tenu de son faible salaire (à peine 500 fois le SMIC), n' a joué que deux ou trois minutes et les Lire la suite
  • La gauche ciotadenne se mobilise pour Mélenchon +

    Vous l'aurez compris, Mèfi! a pris parti pour Mélenchon. Il est ainsi devenu l'un des portes-voix des soutiens du candidat de la France Insoumise. Aujourd'hui, nous relayons l'appel à voter Mélenchon de Rosy Sanna, maire honoraire de La Ciotat, Sylvia Bonifay et Karim Ghendouf, conseiller municipal de La Ciotat. Lire la suite
  • 1