Le bon sens populaire et le Chrono Bus


marsiglia

Le bon sens populaire se nourrit de dictons, dit-on. « Qui paie Odette s'enrichit », « A bon armateur chalut »... Et bien d'autres encore.

Rassurez vous, ce n'est pas de moi, mais ce sont les paroles d'une chanson « les proverbes nous emmerdent » d'Allain Leprest, chanteur que j'adore (court moment culturel, on a les références que l'on peut). Alors, que penser du cultissime proverbe : « gouverner c'est prévoir ». Pourquoi me direz-vous cette introduction ?

C'est que dernièrement, ma circulation autoroutière a été entravée par la réfection de la chaussée entre le pont de la Planque et le pont de Lamagnon (route de Gémenos). Certes cette voie nécessitait quelque attention, si peu. Mais !!

Eh oui, il y a un mais, des questions sans réponses de ma part sont venues me perturber. C'est pour cette raison, que je sollicite votre avis.

Nous savons (de Marseille) qu'elle sera utilisée par le futur Chronos Bus, prévu il me semble pour le début des années 2020. Fallait-il donc dépenser l'argent des contribuables pour faire ces travaux ?

Deux hypothèses en relation avec notre proverbe :

  • On peut nous rétorquer que la rénovation intègre le futur projet, et que cela est donc de l'anticipation programmée. Et alors là, chapeau messieurs. J'avoue que je n'y crois pas trop.
  • On peut imaginer que rien n'a été prévu dans ce sens, et que nos gestionnaires sont un peu justes.

Y-a-t-il d'autres possibilités ? C'est là que votre avis m'intéresse.

Car, cela pose la question de la réalité du Chronos Bus. Ces travaux ne pouvaient-ils pas être intégrés à la réalisation du Chronos Bus ? Donc prévoir toutes les infrastructures qui vont avec (nous l’espérons), telles que les cheminements piétonniers, les pistes cyclables, etc.

Le Chronos Bus n'est il pas une fois de plus de l'enfumage qui hélas a des conséquences importantes sur la desserte nécessaire de la zone des Paluds ?

Rappelons que la finalité du tramway, outre la rénovation du centre ville, était de favoriser l'échange de déplacements alternatifs entre ce centre ville et la zone industrielle. Cette réalisation avait une réelle vision pour l'avenir.

Bon sens, mais c'est bien sûr (pour les plus vieux d'entre nous) !

Maurice Marsiglia

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • On va regretter Caroline +

    Depuis le 1er janvier, la ville d'Aubagne a une nouvelle directrice des ressources humaines (DRH). Bien sûr elle vient de Marseille, avec un gros salaire, comme tous les cadres que recrute Gazay depuis 3 ans. Lire la suite
  • Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! +

    Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! Un rappel mythique de la grande route américaine, pour ce restaurant niché dans les tendres vallonnements du Parc Jean Moulin. Un décor idyllique. Des enfants qui jouent au loin, des amateurs de Taï chi qui font tout ce qu’ils peuvent pour réunir le ciel et la terre dans un écrin Lire la suite
  • Présidentielle : réflexions pour Aubagne. +

    Dimanche 23 avril, les électeurs ont décidé de qualifier pour la finale présidentielle Macron (24,01%) et Le Pen (21,30%). Fillon occupe la 3ème place (20,01%) devant Mélenchon (19,58%). Lire la suite
  • 1er Mai : c'est la fête au Cercle de l'Harmonie +

    Lundi 1er Mai 2017 sera l'occasion pour le Cercle de l'Harmonie et les organisations de la Bourse du Travail d'organiser une grande journée festive et culturelle géante. Lire la suite
  • Les promoteurs immobiliers achètent Aubagne +

    Les locaux de l'ex-foyer de vie Popineau, situés avenue Pierre Blancard, ont été vendus. On connaît maintenant les nouveaux propriétaires, il s'agit de Nexity, un géant de la promotion immobilière. Lire la suite
  • L'AFC rate le coche et le RCA s'approche de la qualification en 16ème de finale +

    A Nancy, l'OM de Rudi Garcia n'a pu faire que match nul (0 à 0). Une première mi-temps en dilettante, la deuxième sans aucune capacité offensive. Payet qui, compte tenu de son faible salaire (à peine 500 fois le SMIC), n' a joué que deux ou trois minutes et les Lire la suite
  • La gauche ciotadenne se mobilise pour Mélenchon +

    Vous l'aurez compris, Mèfi! a pris parti pour Mélenchon. Il est ainsi devenu l'un des portes-voix des soutiens du candidat de la France Insoumise. Aujourd'hui, nous relayons l'appel à voter Mélenchon de Rosy Sanna, maire honoraire de La Ciotat, Sylvia Bonifay et Karim Ghendouf, conseiller municipal de La Ciotat. Lire la suite
  • 1