Gerard Gazay un maire attentionné


Daniel Fontaine

On connaissait l’amour du Maire pour les enfants des écoles publiques mangeant à la cantine.

On connaissait l’attachement du Maire pour les associations de solidarité et en particulier pour le SPF et les Restos du Cœur.

Pour nos petits, on supprime le service public de restauration, pour les seconds, on les expulse et on leur offre l’indignité !

Mais on ne connaissait pas encore, même si on s’en doutait, l’attention du Maire pour les aides ménagères à domicile.

Les aides ménagères à domicile, ce sont les personnes qui, plusieurs fois par semaine, se rendent chez les personnes âgées pour les aider à faire leur ménage, pour les accompagner dans leur achats et surtout, aussi, pour leur apporter quelques heures de compagnie, de bonheur partagé. Combien de liens d’amitié se sont, ainsi, tissés.

Ce service est un service public. 56 aides à domicile le composent. Il octroie 8000 heures de présence par mois. Il a, par l’équipe municipale précédente, était conforté, son personnel a été majoritairement titularisé.

Et Gérard Gazay et son adjointe déléguée ont décidé de porter toute leur attention à ce personnel dévoué.

Désormais, ce ne sont plus que 5000 heures par mois qui seront réservées à ces interventions à domicile, près de cent bénéficiaires verront leur aides supprimées, près de 18 personnels vacataires seront licenciés, plus aucun nouveau dossier ne sera traité et les files d’attente seront orientées vers le privé.

Décidemment, l’attention de Gérard Gazay n’a pas de limite.

La médaille en chocolat de la solidarité, qui lui a été attribuée, était vraiment bien méritée !

 

Daniel Fontaine

Maire honoraire d'Aubagne

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Le naufrage de Barthélémy +

    Conseil de territoire fut bref mais instructif ce lundi soir au centre de congrès Agora. Des salariés de Gemalto et des agents territoriaux venus se faire entendre (en vain ?), les élus de la majorité majoritairement absents… La déconfiture de la politique de Barthélémy/Gazay a éclaté au grand jour. Lire la suite
  • Défaites avant les fêtes pour l'AFC et le RCA +

    En ligue 1, tout naturellement le PSG retrouve le chemin de la victoire en battant Lille 3 buts à 1. Monaco renverse une situation compromise en sortant vainqueur du match contre Troyes par 3 buts à 2, après avoir été mené 2 à 0. Mené une grande partie du match, Lire la suite
  • Budget 2018 : 2 confirmations ... entre autres +

    Le mercredi 13 décembre, le conseil municipal d'Aubagne votera le budget 2018 de la commune. Un ou des rédacteurs de Mèfi vous en feront un compte-rendu. Nous nous contenterons aujourd'hui, à partir du volumineux document budgétaire présenté par les services financiers, de mettre l'accent sur deux aspects : les effectifs de Lire la suite
  • Gel sur le Valtram +

    Le conseil métropolitain du 14 décembre va entériner son budget 2018 qui annonce une réduction de 100 millions d'euros du budget transport de la métropole Aix-Marseille Provence. Après une première lettre de cadrage qui supprimait le budget du Valtram, une deuxième version lui attribue 5 millions d'euros pour un montant Lire la suite
  • Quartiers d'Aubagne #6 - Palissy : caméra hors-champ +

    On vient de basculer dans l'heure d'hiver. La nuit s'affiche plus tôt mais les plus longues journées d'été n'apportaient pas davantage d'éclaircies ni de fantaisies. Lire la suite
  • Gazay veut des agents municipaux à son service +

    Depuis décembre 2014 et la décision du maire de supprimer le colis de Noël au personnel pour des chèques cadeaux d'un montant de... 30€... avec obligation d'achat dans les magasins... du centre ville d'Aubagne, la soirée de Noël des agents de la ville est passée d'une participation de plus d'un Lire la suite
  • La Villa +

    La Villa - un film de Robert Guédiguian Un petit village niché au fond d’une calanque, en hiver, près de l’Estaque ; une villa construite il y a longtemps, orgueil de la famille et des voisins ; l’omnibus de la Cote Bleue qui rythme la vie des habitants : le décor de La Villa est planté. Guédiguian entre en scène. La Lire la suite
  • 1