Gerard Gazay un maire attentionné


Daniel Fontaine

On connaissait l’amour du Maire pour les enfants des écoles publiques mangeant à la cantine.

On connaissait l’attachement du Maire pour les associations de solidarité et en particulier pour le SPF et les Restos du Cœur.

Pour nos petits, on supprime le service public de restauration, pour les seconds, on les expulse et on leur offre l’indignité !

Mais on ne connaissait pas encore, même si on s’en doutait, l’attention du Maire pour les aides ménagères à domicile.

Les aides ménagères à domicile, ce sont les personnes qui, plusieurs fois par semaine, se rendent chez les personnes âgées pour les aider à faire leur ménage, pour les accompagner dans leur achats et surtout, aussi, pour leur apporter quelques heures de compagnie, de bonheur partagé. Combien de liens d’amitié se sont, ainsi, tissés.

Ce service est un service public. 56 aides à domicile le composent. Il octroie 8000 heures de présence par mois. Il a, par l’équipe municipale précédente, était conforté, son personnel a été majoritairement titularisé.

Et Gérard Gazay et son adjointe déléguée ont décidé de porter toute leur attention à ce personnel dévoué.

Désormais, ce ne sont plus que 5000 heures par mois qui seront réservées à ces interventions à domicile, près de cent bénéficiaires verront leur aides supprimées, près de 18 personnels vacataires seront licenciés, plus aucun nouveau dossier ne sera traité et les files d’attente seront orientées vers le privé.

Décidemment, l’attention de Gérard Gazay n’a pas de limite.

La médaille en chocolat de la solidarité, qui lui a été attribuée, était vraiment bien méritée !

 

Daniel Fontaine

Maire honoraire d'Aubagne

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • L'AFC déçoit, le RCA est accroché +

    Ce Samedi, l'OM de Rudi Garcia, sans Gomis, a battu Rennes 2 à 0 avec un but miraculeux de Nje et un magnifique de Thauvin, avec une défense remaniée mais toujours aussi fébrile. Pour les équipes aubagnaises les semaines se suivent et se ressemblent. L'AFC a encore déçu avec un Lire la suite
  • Mournaud fait du cinéma +

    La ville ne sait plus quoi inventer pour communiquer sur les travaux "pharaoniques" prévus en centre ville : on refait la chaussée sur 300 mètres linéaires ! Lire la suite
  • Les convictions de Giovanni +

    Schipani avec Bruno Gilles Givanni Schipani, élu "Les Républicains" au conseil municipal d'Aubagne a une caractéristique en commun avec Harkane, élue du PS à Aubagne : ils sont, tous les deux, mus par une même conviction, leur arrivisme. Lire la suite
  • Bourse du Travail : ça chauffe ! +

    Avec la brutalité et le dogmatisme qu'on lui connaît, dès les premiers mois de son élection, Gazay décidait l'expulsion des syndicats et des associations qui se trouvaient à la Bourse du Travail. Il avait commencé en supprimant le Festival d'Arts Singuliers. Puis il a poursuivi avec la tentative d'expulsion du Lire la suite
  • "Ils sont toujours présents en moi" +

      Jeudi 9 février, après une journée de travail bien dense, il fait déjà nuit... Je pars pourtant sous la pluie, avec la détermination inaltérée d'aller au Cercle de l'Harmonie. Dans ce lieu recoloré désormais par de multiples initiatives culturelles, politiques, associatives, a lieu, ce soir-là, la présentation d'un livre Lire la suite
  • Bien Vivre en Pays d'Aubagne : une association d'élus de droite ? +

    Pour "se faire mousser", Giovanni Schipani, l'élu qui rend les jeunes vieux, multiplie les louanges de toutes les personnes qu'il rencontre, comme s'il était le chef politique du clan des élus de droite du territoire. Le 15 février, avec d'autres élus, il a été reçu par une "nouvelle" association "Bien Lire la suite
  • Duchemin trace son chemin +

    Duchemin trace son chemin Auguste Duchemin arpente les lieux de restauration de notre territoire depuis 6 mois maintenant.  Le plaisir des papilles a été le plus souvent au rendez-vous. Les commentaires des lecteurs furent divers, jusqu'à nous accuser de vendre notre âme au Diable car nous "vendions" de la pub. Il n'en a jamais été Lire la suite
  • 1