Il n'y a plus de temps à perdre


Ce gouvernement libéral a remporté une victoire à la Pyrrhus. Il a fracturé la gauche et porté un coup fatal au socialisme qui ne s'en relèvera pas. Du moins sous cette forme-là.

Le Front de Gauche trop occupé à s'entredévorer s'est disloqué, le PCF souffre et se délite, l'extrême gauche proteste et proteste encore et le centre ne me fait même plus rire. 

Et c'est bien pour cela que je suis optimiste. Oui, toutes les conditions sont réunies pour qu'un mouvement politique nouveau voit le jour, défendant des valeurs de gauche. Etre de gauche ou de droite, n'en déplaise aux suivistes de la mode, ce n'est pas la même chose et ce, depuis toujours.

Il n'y qu'à jeter un oeil - et même des x- sur le programme des candidats à la primaire de droite. C'est d'une violence inégalée. Communistes du XXIème siècle, socialistes authentiques, hommes et femmes de gauche (syndicalistes, monde associatif, sympathisants, chômeurs, précaires, jeunes et retraités...) établissons ensemble, pourquoi pas sur Aubagne, une plateforme commune qui nous permettra de nous rassembler, dans le respect de chacun, et de créer une force de propositions alternatives à notre adversaire commun : la droite décomplexée et son extrême.

Le tryptique Hollande-Valls-Macron nous traite de gauche passéiste, de "gauche de la gauche". Non, non et non ! Nous ne représentons pas la gauche de la gauche, nous sommes de gauche, tout simplement.

Ce sont eux qui ont sciemment déplacé le curseur. "Ils" ne sont plus à la droite de la gauche, "ils" se sont métamorphosés en adeptes de la droite libérale prônant des baisses de charges sans contrepartie et vantant les mérites de la flexisécurité sur fond de destruction progressive du code du travail qui pourtant encadre et protège les salariés des prédateurs de la finance et de la déréglementation.

Le temps est venu de choisir son camp, clairement et sans ambiguïté. Bientôt, il sera trop tard et les plaies ne pourront plus être cicatrisées. Je me suis battu toute ma vie pour une union de la gauche, sincère, démocrate, laïque et républicaine. Et j'ai toujours appelé nos camarades socialistes à venir nous rejoindre pour mener le combat social, celui de la justice et de l'égalité.

Nos adversaires sont déterminés. Il enchaînent les victoires électorales et détiennent de plus en plus de leviers institutionnels pour peser sur le quotidien de nos concitoyens. Mesurons nos actes aux conséquences qu'ils créent.

André Danchesi, militant communiste

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • On nous refait le coup de l'aménagement du Centre Ville +

    Mercredi 18 avril, le maire avait invité toutes les Aubagnaises et tous les Aubagnais à l'Espace des Libertés pour présenter "le projet de ville" et plus précisément "le Centre Ville sous un nouveau jour". On recommençait pour la énième fois le grand show d'octobre 2016 où on nous avait présenté Lire la suite
  • Surloyer : 13Habitat menace d'expulsion ! +

    Mèfi a déjà informé de la décision de 13Habitat de faire payer aux locataires concernés (environ 15% des locataires) quatre mois de surloyer supplémentaire en 2018 (16 mois au lieu de 12). Des locataires se sont organisés et une action en justice se met en place. Lire la suite
  • Les dossiers de Mèfi : un train de scandales +

    Les transports et la mobilité sont des éléments primordiaux de notre quotidien. Alors que les modes de transport doux devraient être priorisés, alors que les transports en commun devraient nous faciliter la vie, ils sont facteurs de pollution, de perte de temps, de stress. Ils sont au cœur de l'actualité Lire la suite
  • Heureusement, il y a le Rugby Club Aubagnais +

    En Ligue 1, Lyon en battant Amiens (3 à 0) conforte sa place sur le podium. L'OM, non sans mal, a battu Troyes (2 à 3) et reste en course pour la troisième place. Pour le reste, l'équipe du Qatar est championne de France à 5 journées de la fin. Lire la suite
  • Audacieux : une œuvre de Walter Bunkerkiosk en coeur de ville +

    Très sincèrement le bâtiment de l'Espace des libertés signé des architectes Mathieu Poitevin et Pascal Reynaud fait pâle figure avec, à proximité et dans le même alignement urbain, l'oeuvre non encore titrée de l'artiste plasticien allemand Walter Bunkerkiosk (voir notre photo) qui est venu dans la semaine poser le dernier Lire la suite
  • Archives de la MJC : tous les patrimoines ne se valent pas +

    Vingt mètres cubes de documents administratifs et de communication, affiches, programmes, photos... stockés dans un container. Du matériel technique, du mobilier… déposés dans un hangar. Sur un terrain protégé, au milieu de nulle part, dans une zone d'activité de la commune de Vitrolles. Autant de biens qui devaient, dans le Lire la suite
  • Tout le monde debout +

    Tout le monde debout, pour la première fois, Franck Dubosc réalisateur, une comédie réussie ! On pouvait craindre le pire, Jocelyn, la cinquantaine, dragueur, homme d’affaires (il vend des chaussures de sport) se fait passer, involontairement, pour un handicapé sur fauteuil, afin de séduire une jeune femme. Et le pire n’est Lire la suite
  • 1