Victoires méritées de l'AFC et du RCA

En Ligue 1, l'équipe du Quatar continue ses séances d'entraînement dans le championnat et l'emporte devant Strasbourg (5 à 2). La Principauté de Monaco impressionne et donne la leçon à Dijon (4 à 0). La première équipe française du championnat de France, l'OM, occupe la 3ème place avec 6 points d'avance sur Lyon et à un seul point de Monaco..

Rugby, Top 14, Montpellier l'emporte à Oyonnax (30 à 43) et conforte sa place de leader. Racing 92 bat La Rochelle (19 à 12) et occupe la 2ème place devant son adversaire du jour.

En cyclisme, Lutsenko (Astana) est vainqueur du Tour d'Oman, au Tour du Haut Var Jonathan Hivert (Direct Energie) gagne les deux étapes et devance ses adversaires au classement général final, au Tour de l'Algarve Michal Kwiatkowski (Sky) pique la victoire finale à son coéquipier Geraint Thomas (la ventoline arrive massivement dans le peloton), au Tour d'Andalousie, c'est Tim Wellens (Lotto-Soudal) qui l'emporte devant Wout Poels (Sky - la ventoline est bien là). 

Au JO de Pyeongchang, pour quelques centimètres, Martin Fourcade a remporté son quatrième titre de champion olympique, son premier en mass start. Il devient le français le plus titré aux JO d'hiver.

A Aubagne, l'AFC recevait l'Etoile Filante de Bastia, le RCA accueillait Aix et l'équipe féminine de volley retrouvait Vitrolles.

Football National 3

L'Etoile Filante de Bastia venait rendre visite à l'AFC samedi au stade De Lattre. Une occasion pour les Aubagnais de se refaire une santé contre l'équipe dernière du classement.

Cela a été fait et bien fait. Deux buts de Benarbia à la 19ème et à la 62ème minutes et un autre de Talbi à la 91ème, et le sort de la partie était scellé.

Un travail propre, mais sans plus. Encore beaucoup d'imprécisions en attaque. Le match contre Cannes la semaine prochaine sera sans doute beaucoup plus difficile. Mais c'est la dernière chance pour un résultat final honorable.

Rugby Fédérale 3

Le RCA recevait Aix, un adversaire direct pour le podium de la poule 6. Après trois victoires consécutives Aubagne se devait de continuer la série pour espérer jouer les premiers rôles jusqu'au bout.

La prestation des hommes d'Orsini fut presque parfaite. Rapidement dans le match, de l'engagement à revendre, de la détermination de bout en bout y compris et surtout dans les moments les plus difficiles, et la victoire est au bout (20 à 14).

C'est un match référence pour la suite de la saison et le titre espéré. La Fédérale 2 est au bout de rencontres comme celle là.

Volley Féminin National 2

Aubagne-Carnoux se devait de vaincre Vitrolles à Mouren. Encore une fois, l'équipe a tout mis en oeuvre pour ça, mais le résultat n'est pas au rendez-vous.

Vitrolles l'emporte 2 sets à 3 (22-25; 25-23; 25-22; 14-25; 7-15) après avoir usé son adversaire.

Aubagne conserve sa place de 11ème du groupe (place relégable) mais à 4 points d'Antibes.

Antoine Monticellu

L'AFC en difficulté - L'OM dauphin de l'équipe du Quatar

Au Tournoi des Six Nations, en rugby à XV, la France est battue par l'Irlande (15 à 13) dans les dernières secondes sur un drop de Sexton.

En Coupe Davis, la France se qualifie pour les quarts de finale.

En cyclisme, c'était le dernier jour de trois courses à étapes de 5 jours. Esteban Chavez remporte la Herald Sun Tour. Tony Gallopin fait coup double, il gagne la dernière étape contre la montre et enlève l'Etoile de Bessèges. De son côté, pour sa course de reprise après sa chute au Tour de France l'an dernier, Alejandro Valverde termine en tête de la Communauté de Valence .

En Ligue 1, l'équipe parisienne du Quatar est allée battre Lille avec autorité (3 à 0) et reprend ses onze points d'avance en tête du championnat. L'OM bat Metz (6 à 3), trois buts encaissés par manque de rigueur, de concentration et de conscience professionnelle. Monaco l'emporte 3 à 2 contre Lyon. L'OM est second avec un point d'avance sur Monaco et trois sur Lyon.

L'AFC et nos équipes de Volley se devaient de faire un résultat ce week-end.

Football National 3

Après deux matchs nuls, l'AFC n'avait pas d'autre choix que d'aller battre Ile Rousse (3000 habitants), une équipe très mal classée (3 victoires pour 10 défaites).

Le résultat (2 à 2) est plus que décevant, d'autant plus que sans une égalisation dans les arrêts de jeu, cela aurait dû se traduire par une défaite pour les Aubagnais.

Ile Rousse a même mené 2 à 0 (buts de Jendoubi à la 14ème minute et de Pesque à la 25ème). Benarbia réussissait cependant à réduire rapidement le score (38ème), mais il a fallu attendre la 93ème minute pour voir l'égalisation par Mahadi. Un match terne, cinq avertissements pour les Corses et un pour les Aubagnais.

Il reste que l'AFC se retrouve à 9 points d'Endoume. Il faudrait qu'Aubagne remporte 3 matchs de plus que l'actuel leader dans les 11 rencontres qui restent pour espérer le National 2. Autant dire que c'est mission impossible.

Malgré les promesses répétées du président et du directeur sportif, l'AFC risque de continuer à évoluer en National 3 (ex-CFA) la saison prochaine.

Les couloirs de l'AFC bruissent des désaccords entre le directeur sportif et les entraîneurs. Il faudrait remettre de l'ordre dans tout ça. 

Volley masculin National 2

Aubagne-Carnoux recevait Cannes. Il fallait gagner pour continuer à espérer laisser l'une des deux dernières places à d'autres.

La victoire ne s'est pas dessinée au premier set qui a été perdu nettement (19-25). Les trois autres sets ont vu une équipe d'Aubagne-Carnoux qui n'a plus rien cédé. Tous les points ont été arrachés autant avec la technique qu'avec la volonté.

Trois sets gagnés (25-19; 25-21; 25-23) qui permettent à Aubagne de rester relégable mais de se trouver en un seul point avec l'US St Egrevoise et Mâcon pour la relégation. Une seule de ses trois équipes ne restera pas en National 2.

Volley féminin National 2

Déplacement à Istres pour Aubagne-Carnoux. Les locaux ont largement dominé dans tous les compartiments du jeu. Trois sets dominés par Istres (25-10; 25-9; 25-23) qui laissent les filles 11ème de leur poule et en position relégable.

Antoine Monticellu

Jo Bonnel : un grand monsieur

 jo bonnel

C'est avec une grande peine que nous venons d'apprendre la disparition de Jo Bonnel, lui qui a marqué le sport national et le sport aubagnais.

Joseph Bonnel est né le 4 janvier 1939 à Florensac dans le département de l’Hérault. Il débute comme footballeur amateur dans ce club, mais très vite repéré par le club voisin, en 1957 il signe au SO Montpellier, ancêtre du club de « La Paillade ».

Devant ses qualités techniques supérieures à la moyenne des footballeurs, il est transféré au club de Valenciennes. En 1967, il signe un contrat à l’OM. Avec le club marseillais il remporte deux titres de champion de France et deux coupes de France dont un doublé en 1972. Il a comme partenaires Josip Skoblar, Roger Magnusson, Salif Keita, Jacky Novi, Bernard Bosquier, Georges Carnus et bien sur les fidèles du club tels que JP Escale, André Tassone, Jules Zvunka ainsi que Christian Donnat qui est son partenaire en club, à Marseille, Béziers et bien sûr Aubagne.

Il a effectué plus de 500 matches en première division pour 113 buts inscrits.

Sa carrière de sportif de haut niveau terminée, il vient pour notre plus grand bonheur apporter son expérience à l’Entente aubagnaise avec son ami Christian Donnat. Il devient, sous l’autorité de l’adjoint aux sports Gérard Guidoni, directeur de ce service et Christian naturellement son adjoint. Ce tandem a jeté les bases du service des sports actuel.

Cette période sera saluée par son jubilé au stade de Lattre devant plus de 10 000 spectateurs le 11 novembre 1997.

Il faut se souvenir également du ballon du match France/Brésil qu’il montrait fièrement dans son bureau du service de sports, match auquel il avait participé et où un certain Pelé avait inscrit les trois buts pour le Brésil.

Un homme remarquable

Après cette longue évocation d'une vie professionnelle exemplaire, il nous paraît plus important d'évoquer l'homme qu'a été Jo Bonnel. La chance que nous avons eu de le côtoyer est inestimable. Les rencontres de la vie sont essentielles à la construction de notre histoire. Cette rencontre là est des plus marquantes.

Jo Bonnel fait partie de ces personnes qu'il faut croiser. Il fait partie de celles qui, par un regard, une parole, par une attitude vous font grandir.

Il aurait pu, vu son parcours, tourner la page du professionnalisme et vivre dans son monde. Il a refusé cette perspective, et s'est tourné vers les autres.

Plein d'humilité, d'amabilité il a su se mettre au service de toute une jeunesse et de toutes les associations sportives, se faire apprécier, on peut même dire aimer.

L'homme était grand, l'éducateur était grand. Quel plaisir de le voir au milieu des jeunes footballeurs, prodiguant sans relâche ses conseils d'expert. Que tu sois doué, que tu le sois moins ou pas du tout, toujours la même approche toujours le même respect, toujours la même application.

Nous sommes sûrs que tous ceux qui l'ont croisé en auront un souvenir inoubliable.

Ciao Monsieur Bonnel et merci pour ce que vous avez fait pour nous.

Jean Pierre Squillari & Maurice Marsiglia

 

om 1969

Joseph Bonnel (accroupi, deuxième à gauche) avec l'Olympique de Marseille, vainqueur de la Coupe de France 1969 (source FFF)

Le match du RCA reporté

En Ligue 1, le PSG a repris sa marche en avant en battant Montpellier 4 à 0. Lyon revient de Bordeaux avec une défaite 3 à 1. De leur côté l'OM et Monaco se neutralisent (2 à 2) et Lyon, l'OM et Monaco se retrouvent en un seul point.

En rugby, Top 14, Toulon écrase Bordeaux-Bègles, Lyon fait de même avec Agen, La Rochelle bat Brive, Toulouse Oyonnax, Le Racing va battre Castres sur son terrain, Pau fait de même avec le Stade Français, Montpellier arrache la victoire à Clermont et prend la tête du classement avec 51 points devant  La Rochelle et le Racing 92 qui sont à égalité avec 50 points.

En tête depuis la première spéciale jeudi, Sébastien Ogier a remporté sa cinquième victoire consécutive sur le plus célèbre rallye du monde, celui de Monte Carlo, pour la première manche du championnat du monde des rallyes. Il est le premier pilote à remporter l'épreuve plus de quatre fois de suite.

La première course cycliste de la saison en France, le Grand Prix de La Marseillaise, a vu Alexandre Géniez (AG2R) s'imposer. Il y a 3 AG2R, dont Bardet, dans les 9 premiers.

Rugby, Volley masculin et féminin devaient être au menu des équipes aubagnaises.

Rugby Fédérale 3

Terrain inondé, le match a été reporté !

Volley masculin Nationale 2

Villefranche recevait Aubagne-Carnoux. Aubagne va mieux et espérait un bon résultat, au moins le point du 3 à 2.

Villefranche était trop forte. Défaite pour nos gars en 3 sets (25-22; 25-17; 25-22). La relégation va se jouer entre Aubagne-Carnoux et Mâcon, sans doute dans la confrontation directe.

Volley féminin Nationale 2

Aucune surprise, le leader, le Stade Laurentin, l'a emporté sur le score de 0 à 3 (25-27; 21-25; 21-25). Les filles sont loin d'avoir démérité. Elles ont tout tenté, tout presque réussi, mais il y a une classe d'écart entre les deux équipes.

Juan Les Pins reste l'adversaire à battre pour éviter la descente en Nationale 3.

Antoine Monticellu

Mèfi en direct du Tour de La Provence

 

En Ligue 1, l'équipe du Quatar fait le minimum, bat Toulouse 1 à 0 (but de Neymar) et se retrouve avec 12 points d'avance sur le second à 13 journées de la fin. De son côté, Monaco donne la leçon à Angers (0 à 4) et récupère la deuxième place devant l'OM qui est incapable de l'emporter devant Saint Etienne (2 à 2). Il faudra regarder lucidement la qualité de la défense centrale.

Au Tournoi des 6 Nations, déjà battus par l'Irlande lors de la première journée, les Bleus se sont cette fois-ci incliné en Ecosse (32 à 26). Désespérant.

En cyclisme, après le Grand Prix de La Marseillaise, Alexandre Geniez (AG2R) remporte le Tour de La Provence. Il est devenu un spécialiste de la presse quotidienne régionale. C'est l'homme en forme de ce début de saison. Qu'il en profite avant que les Sky et la ventoline ne débarquent dans le peloton. A la Colombia Oro Y Paz, sans gagner, Nairo Quintana pointe son nez. Il faudra compter avec lui pour le prochain Tour de France. Le vainqueur est un coureur de la Sky. En Colombie aussi on connaît la ventoline.

Photos prises en direct cet après-midi.  Mèfi était l'invité d'honneur pour la dernière étape du Tour de La Provence. Nous remercions toute la direction administrative et commerciale de ce quotidien.

Aux J.O. d'hiver de Pyeongchang, tous les commentateurs "spécialisés" attendaient Martin Fourcade et c'est Perrine Laffont, 19 ans, qui remporte la médaille d'or de ski acrobatique, la première médaille française.

A Aubagne, football et rugby au programme.

Football Coupe de Provence

L'AFC n'attend quasiment plus rien du championnat de National 3 (ex-CFA), il lui reste un lot de consolation avec la Coupe de Provence.

Les U23 étaient sur le pont face à une équipe de Carnoux qui devait faire avec un grand nombre de blessés et l'envie de réserver ses forces pour le maintien en DR1.

Ce fut un match de coupe, disputé et indécis, même si Aubagne a dominé et mérité de l'emporter (0 à 1). Il a fallu attendre la 72ème minute et un but de Barek après un coup de pied arrêté tiré par Bryan Choukroun pour que l'AFC s'assure la victoire.

Après les échecs en championnat et l'élimination en Coupe de France, l'aventure Coupe ... de Provence se poursuit. Cela fera plaisir au maire.

Rugby Fédérale 3

Le RCA rendait visite à Uzès, dernier du classement. Frédéric Orsini avait annoncé la couleur : "Après notre début de saison avec des résultats très irréguliers, nous devons faire un sans faute en 2018".

Pour l'instant le pari est réussi, puisque après Monteux et Six-fours, Uzès a été battu (29 à 35). Pourtant rien ne fut simple. Uzès en perdant ce match se retrouvait quasiment certain de descendre.

Le RCA engageait la rencontre en mettant beaucoup de rythme. Mais jamais l'écart n'a été assez grand pour être certain que la rencontre était jouée. Les joueurs d'Uzès se sont accrochés à tous les ballons.

Aubagne cependant a dominé très largement et mérite son succès. Uzès ne donne pas l'impression d'une équipe qui n'a plus de ressources.

Le RCA garde sa troisième place à 6 points d'Aix qui sera accueilli à Aubagne dimanche prochain. Un match qu'il ne faudra pas rater.

Antoine Monticellu

Grand Prix cycliste de La Marseillaise dit "L'Aubagnaise"

Cette course ne vit que par la présence de centaines de bénévoles (du directeur de course au plus anonyme des organisateurs) : ici, l'équipe de "signaleurs" de François Fiore dans le secteur de Fuveau. Les signaleurs, ce sont ceux qui assurent la sécurité de l'épreuve dans tous les carrefours, du plus petit au plus grand.

Ce dimanche 28 janvier, le Grand Prix de La Marseillaise avait lieu, départ du "Bateau bleu", arrivée devant le stade vélodrome, en passant par les Thermes, le Petit Galibier, l'Espigoulier, le col de l'Ange, la montée des Bastides, Bellefille, la route des Crêtes et la Gineste. Une vraie course d'ici. C'est la première course de la saison cycliste en France. C'est aussi l'événement sportif professionnel le plus aubagnais de France. L'organisateur est un Aubagnais, le directeur de course aussi.

Le Grand Prix Cycliste de La Marseillaise a pendant de très longues années été accueilli à Aubagne : départ, arrivée, repas des organisateurs, hôtels mobilisés. Toutes les formes ont été utilisées. Aujourd'hui, Gazay préfère investir plusieurs centaines de milliers d'euros pour le Tour du quotidien La Provence. Allez donc savoir pourquoi.

Un magnifique ciel bleu et un beau soleil d'hiver ont accompagné les coureurs tout le long du parcours.

Quasiment dès le départ, cinq hommes creusent un bel écart sur le peloton : Siskevicius, De Bondt, Ruyters, Dernies et Vermeulen.

A Gréasque, ils ont déjà 5 mn d'avance. Au Petit Galibier, Dernies passe en tête. Le peloton passe avec 5'15" de retard. Dans l'Espigoulier, c'est Ruyters qui franchit le sommet en vainqueur. Vermeulen a été décroché, le peloton est à 4'40". De Bondt crève et perd du terrain dans la descente.

Au sommet des Bastides, les favoris sont revenus à 3'50" des trois coureurs de tête (Siskevicius, Ruyters et Dernies), 2'45" au premier passage à Cassis, 1'45" au Pas de Bellefille.

Les hommes de tête sont repris sur la route des Crêtes. La route des Crêtes qui fait de gros dégats à l'arrière de la course, le peloton éclate.

Au sommet, Calmejane passe en tête devant Geniez et Gallopin. Dans la descente, Madouas, Bardet, Herrada, Di Grégorio, Martin et Eiking sont à moins de 20". Descente vers Cassis à plus de 25% avant d'attaquer la Gineste. Le groupe Bardet retrouve le groupe Calmejane.

Dans la Gineste, Bardet, Gallopin et Eiking tentent de s'échapper. Calmejane essaie de revenir. Neuf coureurs dans la descente vers Marseille.

Alexandre Geniez (AG2R) remporte le 40ème Grand Prix de La Marseillaise au sprint devant Eiking (Wanty) et Calmejane (direct Energie). Il a fallu la photo-finish pour les départager. Di Grégorio (encore un Aubagnais) fait 6, Bardet 8 et Gallopin 9.

Dumoulin sort vainqueur du sprint du peloton à la 10ème place. Que des grands champions à l'arrivée ! C'était encore un très belle course ... sans les Sky et leur "Ventoline" !

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • On nous refait le coup de l'aménagement du Centre Ville +

    Mercredi 18 avril, le maire avait invité toutes les Aubagnaises et tous les Aubagnais à l'Espace des Libertés pour présenter "le projet de ville" et plus précisément "le Centre Ville sous un nouveau jour". On recommençait pour la énième fois le grand show d'octobre 2016 où on nous avait présenté Lire la suite
  • Surloyer : 13Habitat menace d'expulsion ! +

    Mèfi a déjà informé de la décision de 13Habitat de faire payer aux locataires concernés (environ 15% des locataires) quatre mois de surloyer supplémentaire en 2018 (16 mois au lieu de 12). Des locataires se sont organisés et une action en justice se met en place. Lire la suite
  • Les dossiers de Mèfi : un train de scandales +

    Les transports et la mobilité sont des éléments primordiaux de notre quotidien. Alors que les modes de transport doux devraient être priorisés, alors que les transports en commun devraient nous faciliter la vie, ils sont facteurs de pollution, de perte de temps, de stress. Ils sont au cœur de l'actualité Lire la suite
  • Heureusement, il y a le Rugby Club Aubagnais +

    En Ligue 1, Lyon en battant Amiens (3 à 0) conforte sa place sur le podium. L'OM, non sans mal, a battu Troyes (2 à 3) et reste en course pour la troisième place. Pour le reste, l'équipe du Qatar est championne de France à 5 journées de la fin. Lire la suite
  • Audacieux : une œuvre de Walter Bunkerkiosk en coeur de ville +

    Très sincèrement le bâtiment de l'Espace des libertés signé des architectes Mathieu Poitevin et Pascal Reynaud fait pâle figure avec, à proximité et dans le même alignement urbain, l'oeuvre non encore titrée de l'artiste plasticien allemand Walter Bunkerkiosk (voir notre photo) qui est venu dans la semaine poser le dernier Lire la suite
  • Archives de la MJC : tous les patrimoines ne se valent pas +

    Vingt mètres cubes de documents administratifs et de communication, affiches, programmes, photos... stockés dans un container. Du matériel technique, du mobilier… déposés dans un hangar. Sur un terrain protégé, au milieu de nulle part, dans une zone d'activité de la commune de Vitrolles. Autant de biens qui devaient, dans le Lire la suite
  • Tout le monde debout +

    Tout le monde debout, pour la première fois, Franck Dubosc réalisateur, une comédie réussie ! On pouvait craindre le pire, Jocelyn, la cinquantaine, dragueur, homme d’affaires (il vend des chaussures de sport) se fait passer, involontairement, pour un handicapé sur fauteuil, afin de séduire une jeune femme. Et le pire n’est Lire la suite
  • 1