Aubagnais : les rois de la pédale

 

16 000 ! C'est le chiffre d'aubagnais cyclistes licenciés annoncé par La Provence ce mercredi 22 février. Un actif sur deux, rien que ça.

On comprend mieux pourquoi le maire dépense des dizaines de milliers d'euros pour le "Tour de La Provence (le journal pas la Région !)" ou pour accueillir le prochain Paris-Nice. Sans doute, avant 2020, les contribuables vont financer le passage du Tour de France à Aubagne.

C'est sûr que si la ville a donné de tels chiffres, on comprend pourquoi elle a obtenu le label de "Ville sportive". Un chiffre en bois pour un label en bois. Comme tous les labels décernés à Gazay. "Ville de la convivialité et de la solidarité" après avoir tenté l'expulsion des Restos du Coeur et du Secours Populaire. "Ville numérique", alors que le site de la ville est mis à jour chaque fois que le webmaster perd un oeil.

On va peut être obtenir celui de "ville de la cuisine provençale" après les photos des plats de la cantine de nos enfants ? Ou celui de "Ville culturelle" après la liquidation de la MJC ? Peut être le label de "Ville syndicale" après l'expulsion de la Bourse du Travail ?

Avec Gazay, c'est Aubagne au Pays des soviets. Une ville en carton-pâte fabriquée par le service propagande, avec rien derrière. De la fumée sans feu.

Antoine Monticellu

 

L'AFC déçoit, le RCA est accroché

 

Ce Samedi, l'OM de Rudi Garcia, sans Gomis, a battu Rennes 2 à 0 avec un but miraculeux de Nje et un magnifique de Thauvin, avec une défense remaniée mais toujours aussi fébrile.

Pour les équipes aubagnaises les semaines se suivent et se ressemblent. L'AFC a encore déçu avec un nul face à Alès, le hand engrange sa deuxième victoire consécutive, la place des Jockers en élite ne tient plus qu'à un fil, le RCA fait un simple faux pas en perdant à Cavaillon.

Lire la suite : L'AFC déçoit, le RCA est accroché

Tout est encore possible pour les équipes aubagnaises

mefisports

Les hommes de Rudi Garcia en ouverture de ce week-end se sont inclinés 1 à 0 à Metz. Le hold-up du siècle parfait. Vivement un autre buteur. Monaco a battu Nice. Paris devra cravacher dur pour garder son titre. Tant mieux. 
Pour les équipes aubagnaises, pour les premières comme pour les dernières places, la suite de la saison est encore totalement ouverte.

Lire la suite : Tout est encore possible pour les équipes aubagnaises

Cyclisme et football au programme de ce week-end

mefisports

En ouverture du week-end, l'OM de Rudi Garcia a fait voler en éclat Montpellier sur le score de 5 à 1, sans jouer ni mieux ni mois bien que contre Monaco, avec pourtant un match perdu 1 à 4. Et après Patrice Evra, Dimitri Payet arrive.

L'équipe de France de Handball bat la Norvège, 33 à 26, en finale et accroche un 6ème titre de champion du monde à leur palmarès. Historique !

Lire la suite : Cyclisme et football au programme de ce week-end

Laporte remplace Fillon

laporte fillon

Gazay a trouvé le plan B de la droite pour l'élection présidentielle. Il propose que Bernard Laporte remplace François Fillon.

Le 8 février, François Fillon ne pouvant pas se déplacer pour inaugurer le Club House du Rugby Club Aubagnais,  Bernard Laporte, le nouveau dirigeant de la fédération de rugby, est venu.

Il y a quelques semaines, le site d'informations Médiapart, dans un article intitulé "Les aventures offshore de Bernard Laporte", faisait quelques révélations. Il était indiqué que le dirigeant du rugby a été actionnaire de la société be Rug be, société liée à un investisseur étranger et qui vendait des équipements confectionnés en Inde.

L'entreprise était ouverte à l'international par le biais d'une holding luxembourgeoise ayant des ramifications au Panama, aux iles Vierges britanniques et à Bélize. Que des paradis fiscaux. Depuis, cette société a été dissoute.

La présence d'une personnalité célèbre dans le monde du rugby, mais aussi pas ignare dans le monde des affaires, s'imposait pour l'inauguration d'un local "en or massif". Cette construction modulaire, sur pilotis et sans fondation, de 100m², en bois, a coûté la modique somme de 440 000 € (4400€ le m², soit le prix d'une villa de très haut standing). Il est vrai qu'une terrasse couverte d'environ 80 m² complète l'ouvrage.

Nous ne pouvons que nous réjouir de cette nouvelle installation pour le Rugby Club Aubagnais qui a su s'imposer dans une région de football. Un club qui fêtera ses 50 ans d'existence dans notre ville en 2019, qui a su gagner "son" stade (de La Botte puis Christian Martelli), puis sa tribune, ses vestiaires et sa buvette.

Nous souhaitons à tous ses adhérents et pratiquants les plus beaux succès sportifs.

Antoine Monticellu

 

Photo :Médiapart

Encore un excellent week-end pour Aubagne

Toutes nos équipes, à l'exception de l'équipe féminine de volley ball, ont été à la fête ce week-end. Des victoires, de bonnes perspectives et de bons classements. Un bel hiver.

Footbal CFA2

L'AFC recevait Balma au Stade De Lattre, une équipe qui joue le podium du groupe et qui se présente à Aubagne avec 6 victoires, 4 nuls et seulement 3 défaites. Pourtant les Aubagnais l'ont emporté sur le score de 2 à 0. Avec beaucoup de cohésion, d'acharnement, mais aussi, il faut le dire, avec de vraies qualités techniques, ils ont su s'imposer sans contestation possible.

Certes tous les duels furent acharnés, mais les phases de jeux collectives étaient très souvent à mettre au crédit des locaux. Ils prenaient l'avantage des la 8ème minute par l'inévitable Boinaheri qui coupait parfaitement un centre de Pommier. Puis, il a fallu de longues minutes de résistance, pour attendre la clôture du score à la 93ème minute par une tête de Valera sur une passe de Deruda.

Les hommes de Galli et Camizuli se replacent dans la course au sommet et l'AFC peut viser la montée en CFA comme l'avait annoncé son président.

Roller Hockey Coupe de France

Les Jokers ont enfin trouvé le chemin des victoires. C'est la 3ème consécutive en 8 jours. En Coupe de France, ils ont disposé de l'équipe de Lyon, certes en Nationale 1 dans une division inférieure, mais qui jouait à domicile.

Le score reflète la domination constante des Aubagnais (5 à 1). Collectivement, tactiquement, techniquement, il n'y avait pas photo, le Roller Club Aubagne était nettement au-dessus. En route pour les quarts de finale et pour la fin de saison en élite.

Volley Club N2F et N3M

Pour cette 12ème journée de championnat, les filles d'Aubagne-Carnoux rencontraient l'équipe du Stade Laurentin. Une rencontre jouée à l'extérieur où seule une victoire pouvait laisser un mince espoir de rester en Nationale 2. Espoir déçu, elles se sont inclinées 3 sets à 0 (25-14; 25-19; 25-17). A aucun moment de la partie, elles n'ont donné le sentiment de pouvoir inverser un résultat acquis d'avance pour le stade Laurentin. A l'image de toute la saison, de l'envie, du courage, mais un écart considérable avec les autres équipes sur le plan technique et dans l'animation collective.

Il reste deux matchs, 6 points de retard sur l'équipe avant dernière. Le passage en Nationale 2 aura bien été "une simple visite".

Les garçons continuent leurs exploits en Nationale 3. Ils ont battu Sainte Maxime 3 sets à 0 (25-19; 25-18; 25;14). Irréprochables au service, un bloc équipe en perpétuel mouvement dans un ballet bien réglé, une force collective et individuelle impressionnante. Ils caracolent, maintenant, en tête de leur groupe. Il reste encore 7 rencontres, mais les plus grands espoirs sont permis. La nationale 2 est en perspective.

Rugby Fédérale 3

Le RCA n'a pas raté sa sortie contre Solliès Pont-Vallée du Gapeau. Une maîtrise de la rencontre de bout en bout, une domination quasi constante sur les mêlées et les touches, de l'envie à revendre, un collectif solidaire et engagé, tout y était, comme la semaine dernière, mais avec le résultat en plus. Une victoire 17 à 34 et 5 points engrangés. Cela va compter en fin de saison pour les places qualificatives. La 6ème place est conquise pour l'instant, l'équipe aubagnaise peut largement viser le podium.

Antoine Monticellu

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • "Engagements pris, engagements non tenus" : la vérité sur le bilan Gazay +

    Le maire a fait distribué dans tous les foyers aubagnais une brochure intitulée "Engagements pris, engagement tenus". Jusqu'à la fin octobre, tous les jours, nous allons analyser et commenter ses affirmations. Lire la suite
  • Marche blanche : les chiffres +

    Samedi matin, le comité de défense de l'hôpital public d'Aubagne a organisé une manifestation contre la liquidation du service de réanimation : une marche blanche. La Marseillaise et Mèfi annoncent dans leurs commentaires "Près de 500 personnes". France 3, insistant sur le caractère réussi de l'initiative, souligne "Plusieurs centaines de participants". Lire la suite
  • Interview de Deflesselles +

    Le vendredi 10 octobre, Bernard Deflesselles, député de la 9e circonscription des Bouches du Rhône, est interviewé par La Provence. On y apprend, entre autre, qu'il est devenu "un élu de proximité". Mais on ne sait toujours pas le salaire de son épouse qu'il a embauchée comme assistante parlementaire pendant Lire la suite
  • Gazay et le mensonge +

      Gazay au conseil de quartier de Saint Mitre du 17 octobre : "Depuis que nous sommes arrivés nous imposons à tous les constructeurs 2 places de parking en sous sol par logement". L'œil de Mèfi a vérifié : Terracotta en centre ville, 46 logements, 74 places, soit 1,6 ; Le Major, entrée Lire la suite
  • Valtram : le silence des Gazay +

    Annonce de l'absence d'investissement pour le Valtram sur le budget 2018 de la métropole; déclaration du député de la 10ème circonscription jugeant ce projet dépassé; phasage des travaux qui s'arrêtent à Roquevaire ... Gazay et aucun de "ses" élus n'interviennent ni publiquement, ni au conseil de territoire. Seraient-ils contre le Valtram Lire la suite
  • Valtram : calendrier +

    Sur le site du Valtram, sous le titre périlleux "Les travaux, c'est parti", un calendrier est publié : - juin 2015, concertation publique - juillet 2015, bilan de la concertation- 2017, Déclaration d'Utilité Publique- fin 2017, fin des travaux à Aubagne- fin 2019, premiers essais et mise en service. Quelqu'un peut-il remettre à jour Lire la suite
  • Dossier sur la dette d'Aubagne : est-elle si démesurée ? (3e partie) +

    Un montant de 160 millions d'euros, des annuités de 13 millions, un remboursement sur plus de 30 ans, Aubagne dans les 5 ou 10 villes les plus endettées de France, des chiffres qui affolent et qui font peur. Mais est-ce si dramatique que cela ? Lire la suite
  • 1