Top pour l'AFC, flop pour le RCA

Le sport reprend ses droits, après le foot, le rugby arrive. La semaine prochaine, ce sera le volley.

Football CFA 2

Samedi 17 septembre, Aubagne se déplaçait à Alès, une des très bonnes équipes du groupe. Galli, un des deux entraîneurs, avait déclaré qu'un match nul le rendrait heureux et qu'une victoire ce serait merveilleux. Ses joueurs l'ont comblé.

Après une entame de match plutôt à l'avantage d'Alès, Apruzesse à la 31ème minute marquait le premier but pour Aubagne. Puis 6 minutes après, un centre d'Hamedi repoussé par le gardien gardois faisait retomber le ballon dans les pieds d'Apruzesse. Garcia manquait son arrêt et c'était le deuxième but.

La deuxième mi-temps était à l'avantage des locaux, mais la défense aubagnaise tenait le choc. La qualité défensive de toute l'équipe visiteuse était, alors, mise en évidence malgré la belle démonstration de football offensif d'Alès.

A la 90ème minute, Apruzesse, encore lui, mettait fin au débat avec une victoire 3 à 0, sans bavure, d'Aubagne Football Club et un Apruzesse qui fait presqu'aussi bien que Cavani. Nous le disons depuis le premier match, cette équipe joue pour la première place du groupe cette saison.

Rugby Fédérale 3

Le rugby Club Aubagnais, ce dimanche 18 septembre, rendait visite à La Valette. Le voyage a été long et difficile. Les Aubagnais ont été dominés dans tous les compartiments du jeu. Une défaite qui ne souffre aucune excuse, 25 à 0. Trois essais encaissés et un bonus offensif pour l'adversaire.

Visiblement personne n'était rentré de vacances. Un match à très vite oublier. Surtout que l'objectif des nouveaux dirigeants, c'est la montée en fédérale 2 dès cette année. Orsini et Vallorgues, les deux entraîneurs qui restent (Ravanello est parti) ont du travail en perspective. On sait qu'ils vont le faire avec passion, efficacité et compétence. La saison est encore longue et Aubagne depuis au moins 25 ans est une terre de rugby.

Peut-être que le club house sera terminé en mai prochain et qu'on pourra y fêter le titre de Champion de France de fédérale 3, comme pour la saison 2013-2014.

Antoine Monticellu

Aubagne FC : un jour sans

mefisports

Les joueurs aubagnais avaient oublié leurs crampons pour le déplacement à Balma, samedi 27 août. Un non match, presque comme une grève. Une histoire de primes non payées ? Leur entraîneur affirmait en fin de match : "J'aurais signé pour un match nul, mais cela aurait été un hold-up".

Lire la suite : Aubagne FC : un jour sans

L'AFC sans réussite

Samedi 3 septembre, Aubagne Football Club recevait Agde qui n'avait pas gagné jusque là. Autant dire qu'après le jour sans contre Balma, on attendait une victoire des locaux. Il n'en fut rien. Les deux équipes se sont séparées sur le score de 0 à 0. Pourtant le match des aubagnais ne fut pas si nul que ça. La maîtrise du ballon et du match ont été tout à l'avantage des hommes de Galli et de Camizuli. Ils ont su se créer de très nombreuses occasions. Mais par maladresse, beaucoup de malchance, un peu trop de précipitation, ils ne sont jamais parvenu à concrétiser leur domination réelle sur le terrain. Le gardien de Agde, Gabet, a fait ce qu'il fallait, l'équipe visiteuse a joué le match nul et il semble, d'après nous, qu'un pénalty ait été "oublié".

Mais l'équipe donne le sentiment de réciter une leçon sans véritablement se lâcher et avec la peur de mal faire. On peut y rajouter que les joueurs apprennent à se connaître, ils ne jouent ensemble que depuis quelques semaines. Il y a besoin d'entraînements plus "poussés".

Rien de dramatique pour l'instant, d'autant plus que l'arrivée de Dylan Vivaldi ( de Toulouse après avoir fait ses classes à l'OM ) devrait permettre de d'élargir encore la palette offensive de l'équipe.

Antoine Monticellu

Malgré sa victoire contre Nîmes, l'AFC descend en DH

Après le roller hockey, le volley et le rugby, c'était au tour du football de terminer la saison.

Pour ce dernier match, Aubagne Football Club recevait Nîmes. Bien sûr, il fallait gagner, mais les joueurs d'Aubagne n'avaient plus leur destin en main. Dans tous les cas, ils termineraient, au mieux, avant-derniers et il faudrait attendre de connaître les 3 meilleurs 12ème de l'ensemble des groupes de CFA2 pour savoir si Aubagne était relégué ou non.

A la 57ème minute, les Nîmois marquaient le premier but. Et il a fallu attendre la 81ème minute du match pour qu'Aubagne échappe à la dernière place du groupe. A la 84ème minute sur pénalty, puis à la 88ème, l'AFC aggravait le score. Nîmes qui n'avait rien à gagner ni à perdre, n'y était plus. Pourtant, 5 minutes après, les gardois réduisaient le score. Le match se terminait sur le score de 3 à 2.

Aubagne finit 5ème de l'ensemble des 12èmes de tous les groupes au plan national. Seuls les 3 meilleurs restent en CFA2. L'AFC jouera donc en DH l'an prochain. Seule la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion) peut, hors des terrains, décider la rétrogradation d'autres clubs, ce qui pourrait permettre le maintien. Il n'y a quasiment pas d'espoir.

C'est un camouflet pour l'équipe dirigeante du club. Pour le président qui, il y a 2 ans, est arrivé en promettant le National. Il faudra se contenter de la DH ! Pour le directeur sportif qui n'a pas su démontrer l'intérêt de son poste. Pour les entraineurs "Sodexo" qui s'étaient présentés comme les sauveurs en écartant Cravero.

On parle aujourd'hui d'un "grand projet", d'un regroupement de l'Est avec Gémenos. Pourquoi pas un seul club de la métropole Aix-Marseille-Provence ? On pourrait appeler ce club "L'Olympique de Marseille". Un seul maire, Gaudin, un seul territoire, un seul club !

Faible bilan pour les clubs aubagnais

Si on fait un bilan des équipes que nous avons suivi : le Roller Hockey a sauvé sa place en Elite en terminant avant-dernier, le RCA éliminé en 32ème de finale, le volley masculin termine 3ème de sa poule et reste en N3, l'AFC retourne en DH qu'elle avait quittée en 2011, seule l'équipe féminine de Volley franchit une étape et "monte" en N2.

Ce ne fut pas la meilleure saison de nos clubs. L'abandon de l'entretiens des terrains, des gymnases et des équipements sportifs par la municipalité n'y est, sans doute, pas complètement étranger. Il faudra mieux faire la saison prochaine.

Antoine Monticellu

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Mournaud fait du cinéma +

    La ville ne sait plus quoi inventer pour communiquer sur les travaux "pharaoniques" prévus en centre ville : on refait la chaussée sur 300 mètres linéaires ! Lire la suite
  • Les convictions de Giovanni +

    Schipani avec Bruno Gilles Givanni Schipani, élu "Les Républicains" au conseil municipal d'Aubagne a une caractéristique en commun avec Harkane, élue du PS à Aubagne : ils sont, tous les deux, mus par une même conviction, leur arrivisme. Lire la suite
  • Bourse du Travail : ça chauffe ! +

    Avec la brutalité et le dogmatisme qu'on lui connaît, dès les premiers mois de son élection, Gazay décidait l'expulsion des syndicats et des associations qui se trouvaient à la Bourse du Travail. Il avait commencé en supprimant le Festival d'Arts Singuliers. Puis il a poursuivi avec la tentative d'expulsion du Lire la suite
  • "Ils sont toujours présents en moi" +

      Jeudi 9 février, après une journée de travail bien dense, il fait déjà nuit... Je pars pourtant sous la pluie, avec la détermination inaltérée d'aller au Cercle de l'Harmonie. Dans ce lieu recoloré désormais par de multiples initiatives culturelles, politiques, associatives, a lieu, ce soir-là, la présentation d'un livre Lire la suite
  • Bien Vivre en Pays d'Aubagne : une association d'élus de droite ? +

    Pour "se faire mousser", Giovanni Schipani, l'élu qui rend les jeunes vieux, multiplie les louanges de toutes les personnes qu'il rencontre, comme s'il était le chef politique du clan des élus de droite du territoire. Le 15 février, avec d'autres élus, il a été reçu par une "nouvelle" association "Bien Lire la suite
  • Duchemin trace son chemin +

    Duchemin trace son chemin Auguste Duchemin arpente les lieux de restauration de notre territoire depuis 6 mois maintenant.  Le plaisir des papilles a été le plus souvent au rendez-vous. Les commentaires des lecteurs furent divers, jusqu'à nous accuser de vendre notre âme au Diable car nous "vendions" de la pub. Il n'en a jamais été Lire la suite
  • Gag-piscine sur le site de la ville +

    Toujours à la pointe de l'information sur le net, le service propagande de la ville communique sur le site, sur facebook et sur twitter, les horaires d'ouverture de LA piscine d'Aubagne (la piscine du Bras d'Or étant définitivement fermée pour satisfaire la volonté de spéculation immobilière du maire) pour les Lire la suite
  • 1