Appel aux bénévoles pour le Grand Prix de La Marseillaise !


grand prix marseillaise 2018 appel benevoles

Le dimanche 28 janvier 2018, cette année encore le Grand Prix de La Marseillaise fera l'ouverture de la saison cycliste en France. Plus que jamais, cette course repose sur l'implication bénévole de plusieurs centaines de personnes, en particulier pour exercer le rôle de "signaleur".  A tous les lecteurs du journal, à tous ses amis et toutes ses amies, à toutes celles et tous ceux qui souhaitent que cette course continue d'exister, un appel est lancé pour venir, ce jour là, consacrer deux ou trois heures de son temps à ce grand moment de convivialité et de sport.

Plus de 250 bénévoles sont nécessaires pour assurer la protection de l'épreuve. "Les signaleurs", ce sont celles et ceux qui à chaque carrefour indiqué par les autorités de gendarmerie ou de police, bloquent la circulation pour laisser passer les coureurs pendant les quelques minutes de la course.

Aucune compétence particulière n'est nécessaire sauf celle d'avoir le permis de conduire. Seulement de la rigueur, du dynamisme et de la fermeté souriante.

Vous êtes munis d'un gilet orange ou jaune délivré par les autorités, d'un arrêté préfectoral, d'une pancarte verte/rouge. Quelques minutes avant le passage des coureurs les gendarmes vous indiquent le moment où il faut stopper la circulation. Quelques minutes après le passage de "la voiture-balai" vous rendez la route à la circulation.

Toutes les indications nécessaires vous seront données et précisées par les organisateurs. C'est un moment agréable à passer en famille ou entre ami.e.s.

Vous redécouvrez les paysages de notre département, vous êtes aux premières loges de ce grand événement sportif... et en plus on vous offre de quoi déjeuner pour celles et ceux qui officient entre 12h et 14h.

Pour vous inscrire, vous pouvez téléphoner au directeur de la course, Alain Bernardi, au 06 09 32 38 84 ou lui envoyer un mail à l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en indiquant vos nom et prénom, votre adresse et votre date de naissance, le N°de votre permis, la date et le lieu de délivrance, votre téléphone et votre mail.

Pour l'édition 2018, 16 équipes sont déjà engagées dont la FDJ de Arnaud Démarre, AG2R La Mondiale de Romain Bardet, Cofidis de Nacer Bouhanni, Direct Energie de Sylvain Chavanel, Fortuneo de Eduardo Sepulveda, etc ...

Le Grand Prix Cycliste International La Marseillaise, c'est un pan de l'histoire du sport cycliste dans notre région.

Né en 1961, avec dans la foulée en 1966 le Grand Prix Cycliste le Varois/La Marseillaise, les plus grands noms, Anquetil, Anglade, Chappe, Guyot, Delisle ..., l'ont inscrit à leur palmarès.

Après une interruption de 19 ans, de 1970 à 1989, il ouvre l'étoile de Bessèges puis devient le Grand Prix Cycliste de La Marseillaise avec des vainqueurs prestigieux : Claveyrolat, Seigneur, Virenque, Duclos-Lasalle, Roy ... et le dernier vainqueur le champion de France du moment, Arthur Vichot.

Le départ aura lieu sur le parvis du Conseil Départemental et l'arrivée sur le boulevard Michelet, face au stade vélodrome. Daniel Mangeas, l'animateur du Tour de France, assurera les commentaires sur la ligne d'arrivée entouré de Poulidor, Leblanc, Danguillaume, Rostollan, ...

Le parcours empruntera la route des crêtes qui surplombe le plus haut cap maritime d'Europe, le Cap Canaille, près de Cassis, via le Petit Galibier et le col de l'Espigoulier.

Pour le journal La Marseillaise, pour le cyclisme dans notre région, pour le plaisir de participer à un grand spectacle sportif, pour passer un merveilleux moment sur les routes de notre département, répondez à notre appel.

Nous attendons vos inscriptions et nous vous en remercions par avance.

Roland Villalonga (organisateur) et Alain Bernardi (directeur de course)

 

 

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Gazay rate sa cérémonie de voeux +

    Le vendredi 19 janvier, à l'Espace des Libertés, le maire d'Aubagne avait invité la population aubagnaise à le rejoindre à l'occasion de "sa" cérémonie des vœux. Lire la suite
  • Imposture : CSG et Taxe d'Habitation +

    Macron ,Castaner et consorts, nos Pinocchios nationaux, répondent sans vergogne aux médias que notre pouvoir d’achat sera augmenté en 2018 pour des millions de personnes. Le cas de notre foyer après simulation sur le "site d’impots.gouv" démontre l’inverse : taxe d’habitation 2017, 2327 € , nous attendons toujours la baisse de 15% promise par Gazay. Revenu imposable Lire la suite
  • Cuges: les élus de la majorité penchent sérieusement vers la droite extrême +

      Lors du conseil municipal du 18 décembre, perdue dans une délibération concernant le règlement de la cantine scolaire, une phrase en apparence anodine prévoit « la fin des repas spéciaux ». Lire la suite
  • Les Alters font leurs vœux +

    Mercredi 17 janvier avait lieu la conférence de presse pour annoncer les vœux du groupe d'opposition Aubagne Alternative Citoyenne et Ecologiste et de l’association Aubagne à venir. Lire la suite
  • La colère de M. Bacchio, restaurant le 3 Farfalle +

    M. Bacchio, l'un des propriétaires du restaurant "Le 3 Farfalle", place Joseph Rau, ne décolère pas devant le refus persistant de la mairie de lui accorder l'autorisation d'une terrasse couverte. Lire la suite
  • De l'eau pour tous +

    Le 8 janvier, le quotidien La Provence faisait connaître à ses lecteurs l'existence d'un Aubagnais qui habitait au croisement des Arnauds et de Longuelance et qui ne bénéficiait pas de la distribution de l'eau potable. Lire la suite
  • La Font de mai saccagée en 2018 ? +

    Souvenons-nous que la création de ce domaine public de 97 hectares inauguré en 2007 avait fait l'objet de nombreuses réunions de concertation et se donnait comme objectifs la protection de la colline, l'accès à tou-te-s les habitant-e-s pour y randonner, découvrir la faune, la flore et le patrimoine... Qu'en est-t-il Lire la suite
  • 1