Sports : "Bizarre ? Vous avez dit bizarre ?"


Toutes nos équipes étaient sur le pont ce week-end. Aubagne Football Club et le Rugby Club Aubagnais rattrapaient la journée précédente puisque leurs rencontres avaient été remises pour "terrains impraticables".

La semaine dernière, nous avions écrit "Bizarre". De nombreux lecteurs se sont étonnés de ce mot, nous en donnons, aujourd'hui, les raisons, sans polémique. D'abord pour préciser que contrairement à ce qui se fait habituellement, ce ne sont pas les autorités sportives qui ont pris la décision, mais la mairie. Ensuite parce que la pluie était tombée 48 heures avant les matchs et que les terrains sportivement parlant pouvaient être considérés comme praticables. Le risque, c'était que les pelouses souffrent et que leurs réfections s'imposent à la fin des rencontres. Et comme le service des sports n'a plus de budget... Sans doute une sage décision, mais qui imposait une clarification.

Football CFA2

Aubagne recevait la réserve de Toulon, actuellement dernier de la poule sans aucune victoire depuis le début du championnat. Un occasion inespérée pour l'AFC de prendre un maximum de points et de réapprendre à marquer des buts.

Pas une seule vraie occasion, un jeu sans imagination, des joueurs sans aucune motivation, une technique individuelle et collective digne de l'OM sous l'ère Passi, les hommes de Galli et Camizuli, une nouvelle fois, n'ont pas été à la hauteur. Pire les seules occasions sont venues des visiteurs au moins à 4 reprises. Le score final, 0 à 0, est flatteur pour les Aubagnais.

Les entraîneurs et le président doivent savoir prendre les décisions qui s'imposent avant un désastre qui pourrait s'annoncer.

Rugby Fédérale 3

L'équipe de L'Isle sur Sorgues venait rendre visite au Rugby Club Aubagnais, 8ème au classement de leur poule, loin, pour l'instant, des ambitions affichées par les nouveaux dirigeants. Le RCA devait, absolument, renouer avec la victoire et la manière.

Ce fut le cas, la domination technique et collective a été totale pendant toute la rencontre. Le résultat impose le respect, une victoire 29 à 8. Le club remonte à la 6ème place, dernière place qualificative pour les phases finales. Tout reste possible.

Roller Hockey élite

L'espoir était là. Les supporters aussi, nombreux et inconditionnels. Certains affirmaient qu'Aubagne jouait son maintien en élite sur ce match. Dans tous les cas, la réception de l'avant dernier, Amiens, était un évènement.

La première période, sous l'enthousiasme du public, se terminait à l'avantage de l'équipe de l'entraîneur-joueur Nicolas Jame, 4 buts à 3. Tous les espoirs étaient encore permis. Mais Aubagne a sombré dans la dernière période, battue 1 à 3. Au final, une nouvelle défaite d'un seul but, 5 à 6. La dernière place, sans aucune victoire, sanctionne les matchs aller. Il va falloir beaucoup travailler le mental pour la suite de la saison.

Volley ball N2F et N3M

L'équipe féminine recevait Vitrolles, une voisine, classée en milieu de tableau. L'envie était là mais cela n'a pas suffi. L'équipe n'a pas tenu la distance. Une autre défaite à domicile a marqué cette 9ème journée, 2 sets à 3 (25-22; 17-25; 25-23; 15-25; 9-15).

Les Aubagnaises, dernières de leur poule avec une seule victoire, se retrouvent à 5 points de Pradetan Gardeen, l'équipe avant-dernière. Il faut garder le plaisir de jouer.

Déplacement sur le terrain du Racing pour l'équipe masculine d'Aubagne-Carnoux en Nationale 3. Comme d'habitude, si on peut oser, les Aubagnais ont dominé et gagné, 1 set à 3 (25-19; 20-25; 21-25; 22-25).

Aubagne-Carnoux occupe le sommet du classement et entend bien y rester. On ne voit pas ce qui peut les en empêcher.

Handball N3M

En recevant Corte qui dispute les dernières places de la poule 8 de Nationale 3, l'équipe du Pays d'Aubagne Handball pensait pouvoir engranger une deuxième victoire dans ce groupe. Mais Corte était venue pour gagner. Les visiteurs, avec beaucoup de conviction et de détermination, ont dominé la partie. Ils l'ont emporté par 26 à 22.

Les Aubagnais continuent donc d'occuper la dernière place. Le costume de la Nationale 3 semble trop grand pour eux.

Et pendant ce temps là, l'OM de Rudi Garcia battait Nancy 3 buts à 0.

 Antoine Monticellu

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Caméras : deux platanes de plus abattus sur Foch ? +

    Pour obtenir une visibilité suffisante pour les caméras de vidéosurveillance, un platane, en parfait état, a été abattu sur le cours Foch. Les services municipaux tentent d'en effacer toutes les traces restantes. Il semble que ce ne soit pas fini. Gazay a demandé d'aller plus loin et de faire "place Lire la suite
  • Des élus de gauche à l'offensive +

      Au lendemain du premier tour de la présidentielle 2017, les élus communistes ont tenu à faire entendre leur voix. Magali Giovannangeli, Hélène Lunetta et Daniel Fontaine se félicitent du résultat, même si leur candidat, Jean-Luc Mélenchon n'a pas été qualifié pour le second tour. Lire la suite
  • Des chiffres pour un maire arrogant et clanique +

    Le 1er tour des élections présidentielles a eu lieu dimanche 23 avril. C'est l'occasion d'examiner, avec prudence, quelques résultats sur Aubagne depuis 2014 et le changement de majorité municipale. Lire la suite
  • Dans tous les cas, il faudra des députés Mélenchon +

    Une députée France Insoumise pour représenter Aubagne-La Ciotat dans la prochaine Assemblée Nationale ? Une candidature commune à tous les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et au-delà ? Il y a six mois à peine, la chose paraissait impossible, tant le député LR Deflesselles semblait assuré d'une victoire facile, comme son candidat Fillon. Lire la suite
  • Les Chroniques du Règne de François II +

    Le Roi est mort ! Vive le Roi ! Enfin, presque. L'image circule depuis quelques heures. François Hollande, les mains dans le dos, admire son œuvre. A la télévision, deux visages illuminent péniblement la pénombre de la pièce lugubre, dans des tons de crépuscule qui ne sont pas sans rappeler le tableau Lire la suite
  • On va regretter Caroline +

    Depuis le 1er janvier, la ville d'Aubagne a une nouvelle directrice des ressources humaines (DRH). Bien sûr elle vient de Marseille, avec un gros salaire, comme tous les cadres que recrute Gazay depuis 3 ans. Lire la suite
  • Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! +

    Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! Un rappel mythique de la grande route américaine, pour ce restaurant niché dans les tendres vallonnements du Parc Jean Moulin. Un décor idyllique. Des enfants qui jouent au loin, des amateurs de Taï chi qui font tout ce qu’ils peuvent pour réunir le ciel et la terre dans un écrin Lire la suite
  • 1