Hôpital : mobilisation générale le 5 août !

L'Agence Régionale de Santé (ARS), après avoir renouvelé pour 5 ans, le 16 décembre 2016, l'autorisation d'activité du service réanimation de l'hôpital d'Aubagne, a fait savoir sa décision de transférer ce service à la clinique privée La Casamance.

Depuis, les organisations syndicales, regroupées au sein d'une intersyndicale, des citoyens, des élus, des associations ont multiplié les initiatives pour contraindre l'ARS à revoir sa copie. Le conseil de territoire, regroupant les communes d'Aubagne, La Penne, La Destrousse, Cuges, La Bouilladisse, Roquevaire, Auriol, Saint Zacharie, Saint Savournin, Cadolive, Peypin, Belcodène, a voté une motion pour refuser le transfert.

Les mairies de La Penne, La Destrousse, Roquevaire, La Bouilladisse ont fait de même. Pour l'instant, seul Gazay, maire d'Aubagne, malgré la demande des élus d'opposition, a refusé de demander à l'ARS de remettre en cause sa décision de transférer le service de réanimation à La Casamance.

Seul Gazay ne refuse pas le transfert

Un groupe de travail composé de médecins a remis, il y a quelques jours, une étude d'impact si comme le souhaite l'ARS on opérait "la transformation de la réanimation en unité de soins de suite".

Avec une totale objectivité et un grand sérieux, cette étude démontre que, si c'était le cas, le déficit de l'hôpital serait aggravé de 1,5 à 2 millions d'euros. Les critères de performances, sur la base des rapports et des notations de la Haute Autorité de Santé, sont tous à l'avantage de l'hôpital par rapport à La Casamance. C'est même l'excellence pour l'hôpital dans le domaine de la lutte contre les maladies nosocomiales.

L'étude fait observer que l'augmentation de 6 à 8 lits a fait progresser l'activité de 140%, alors qu'il est prévu, in fine s'il y a transfert, de réduire de 18 à 16 le nombre de lits de réanimation sur le territoire.

Tout indique, donc, qu'il y a un réel danger pour la santé des habitants du territoire si l'ARS maintient sa décision.

Mobilisation pour l'inauguration d'Argilla

Un collectif "Défendons l'hôpital public d'Aubagne" s'est créé avec toutes les organisations syndicales du territoire, des maires, des élus, des médecins, des citoyens, des associations, des organisations politiques diverses et plurielles.

Il vient de prendre la décision, devant la gravité de la situation, d'appeler à la mobilisation de toutes et tous le jour de l'inauguration d'Argilla, le 5 août, à 9h30, place de l'horloge, à Aubagne. 

Un tract explicatif sera distribué à tous les visiteurs et aux invités. Le collectif demande à toutes celles et tous ceux qui seront présents à Aubagne ce jour là de venir les rejoindre, citoyens, organisés ou pas et élus, si possible avec des pancartes ou des banderoles, ou toutes autres formes de manifestations visibles et pacifiques.

Antoine Monticellu

Accessibilité encore

accessibilite asdel juillet 2017

Beaucoup d'articles dans la presse quotidienne sur l'accessibilité et la mobilité des personnes à mobilité réduite. Il nous semble, au travers de ces articles, qu'il y a un décalage entre les paroles et les actes affichés par la municipalité. Volontarisme de façade contredit par les réalisations concrètes, et à ce propos, le traitement des rues Rastègue et Martinot en est bien un exemple.

Lire la suite : Accessibilité encore

Dérision face au mépris

Dérision face au mépris

Une fois de plus, M. Gazay a le chic de jeter de l'huile sur le feu. Le communiqué de presse de l'association "Se déplacer en liberté" concernant le déplacement des personnes à mobilité réduite a eu l'avantage de susciter une réponse du Maire lors de l'inauguration des travaux rues Rastègue et Martinot.

Lire la suite : Dérision face au mépris

Quid du Plan Propreté du candidat Gazay ?

Quid du Plan Proprete du candidat Gazay

Il y a les mots, les palabres, les grands discours que l'on assène devant une assemblée acquise. Et puis il y a les faits qui démontrent, démontent et enterrent. En 2014, le candidat Gazay revêtait ses plus beaux tissus pour se muer en Monsieur Propre. En 2017, la ville est plus sale que jamais. Aux faits s'ajoutent les preuves : les photos que Mèfi! publie régulièrement et une vidéo datant de 2014 qui devrait vous intéresser...

Lire la suite : Quid du Plan Propreté du candidat Gazay ?

Gazay a oublié l'histoire de France

14 juillet aubagne

Dans chaque ville de notre beau pays, les commémorations se déroulent devant le monument aux morts. Juste hommage à ceux qui depuis des siècles sont tombés pour notre Liberté  pour renverser la monarchie, pour que vive la République, pour conserver la valeur citoyenne des mots "Liberté, Egalité, Fraternité"... 1789, 11 Novembre, 26 Avril, 8 Mai...

Lire la suite : Gazay a oublié l'histoire de France

La mairie de La Penne vent debout pour défendre l'hôpital d'Aubagne

ces maires qui disent non au transfert du service réanimation de l'hopital d'Aubagne

Après la décision de l'Agence Régionale de Santé de transférer le service de réanimation de l'hôpital vers la clinique La Casamance, l'intersyndicale de l'établissement public avait, entre autres initiatives, interpellé tous les maires du territoire pour leur demander leur soutien.

Lire la suite : La mairie de La Penne vent debout pour défendre l'hôpital d'Aubagne

Vive la Finance !

challenges

Je me permets de faire partager aux amis de Méfi tv ma grande satisfaction  d’avoir lu attentivement Challenges,  numéro spécial de juillet- août 2017 consacré à son enquête annuelle sur les « Fortunes de France », réalisée chaque année depuis 1996.

Lire la suite : Vive la Finance !

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • La France Insoumise choisit Marseille +

    Les Rendez vous de l'été 2017 de La France Insoumise auront lieu du 24 au 27 août à la faculté des sciences de Marseille. Après la victoire de Jean Luc Mélenchon à l'élection législative dans la 4ème circonscription de Marseille, après sa volonté de s'installer dans un appartement de "sa" Lire la suite
  • Magnifique final pour la semaine bouliste +

    Du 21 au 28 août, le Cercle de l'Harmonie organise sa "Semaine bouliste". Pas un jour sans, au moins, une partie de pétanque : doublette, triplette, tête à tête, triplette provençale. Il y en aura pour tous les goûts. Le 28 au soir, la semaine se terminera par un concert inédit Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : résultats de l'étude des médecins +

    Après la décision de l'Agence Régionale de Santé de transférer le service de réanimation de l'hôpital vers la clinique privée La Casamance, un groupe de travail constitué des médecins de l'établissement public a réalisé un audit qui a été transmis, début juillet, au directeur général de l'ARS PACA. Bien sûr, Lire la suite
  • Commémoration de la libération d'Aubagne au Cercle de l'Harmonie +

    Le Cercle de l'Harmonie va honorer comme tous les ans ses 4 membres, tombés en héros pendant la libération d'Aubagne. Ainsi le Cercle montrera une fois de plus qu'il se situe dans la continuité de l'esprit de la Résistance et de la Libération. Lire la suite
  • Ordures ménagères : préavis de grève +

      Dès le 20 juillet, Mèfi lançait un cri d'alarme (lire ici) pour prévenir de l'insuffisance des effectifs et des conditions de travail déplorables qui existaient dans le service de ramassage des ordures ménagères du Territoire. Le 2 août, le syndicat FO, largement majoritaire dans ce secteur, se réunissait en Lire la suite
  • Venezuela. Réflexions critiques sur l’assemblée constituante maduriste +

    La crise vénézuélienne et l’héritage institutionnel de la révolution bolivarienne : réflexions critiques sur l’assemblée constituante "maduriste"-lundi 7 août 2017- par Lander Edgardo (Sociologue, membre du comité d'organisation du Forum Social des Amériques, membre du conseil éditorial d'Alternatives Sud). Lire la suite
  • Bayer épouse Monsanto +

    Rappel : Bayer et Monsanto sont deux des plus grands groupes agrochimiques du monde. S'ils ne font plus qu’un, ils seront tellement puissants que les petits agriculteurs n’auront plus aucune chance de résister à leur modèle d’agriculture industrielle. Lire la suite
  • 1