Nous ne sommes pas d’accord !


A la veille d'une importante journée dans la bataille contre la privatisation de la restauration municipale, la rédaction de Mèfi! a reçu un communiqué signé par un groupe d'agents du service public communal aubagnais. Nous le publions ci-dessous dans son intégralité.

« Aubagne, le lundi 7 décembre 2015

Nous ne sommes pas d’accord !

Nous sommes un groupe d’agents du service public communal aubagnais. Nous sommes fiers de notre service public, fiers de notre cuisine centrale.

Certains d’entre nous sont syndiqués, d’autres pas. Certains d’entre nous font grève, d’autres pas.

Après deux semaines d’un mouvement social éprouvant pour tous, nous ne comprenons pas le refus de Monsieur le Maire d’écouter les arguments des agents de la cuisine centrale.

Cette absence de dialogue nous choque. Nous le ressentons comme une forme de mépris, non seulement à l’égard de nos collègues de la cuisine centrale, mais également à l’égard de l’ensemble du personnel communal.

Rappelons comment cette décision de délégation de service public de la restauration municipale a été annoncée aux agents de la cuisine centrale :

  • juin 2015 : alors que des rumeurs de privatisation de la restauration municipale circulent, la Direction municipale se rend à la cuisine centrale pour rassurer les agents : non, il n’y aura pas d’audit, leur déclare-t-on.
  • 8 septembre 2015 : la Direction municipale rencontre à nouveau ces agents et leur annonce qu’un audit commencera dès le lendemain.
  • 3 novembre 2015 : la Direction municipale informe le personnel des conclusions de l’audit et annonce la décision de confier la gestion de la restauration collective à un opérateur privé.

Nous ne comprenons pas une décision aussi brutale, qui plonge nos collègues et leurs familles dans l’inconnu et l’inquiétude.

Nous sommes des fonctionnaires profondément attachés à la qualité du service public et nous aspirons à travailler dans la confiance et le respect.

Un groupe d’agents du service public communal d’Aubagne »

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • 29 mars : panique au conseil municipal +

    A l'occasion d'une entrevue avec les associations et organisations syndicales qui siègent à la Bourse du travail, Gazay a affirmé "qu'il ne voulait plus entendre parler de la Bourse du travail à Aubagne et qu'il allait engager une procédure pour obtenir l'expulsion des occupants". Lire la suite
  • Six rendez-vous avec la France Insoumise +

      Ce dimanche 18 mars, la campagne des élections présidentielles a connu son rassemblement le plus important (130.000 personnes) avec la marche organisée à Paris, pour une 6ème République, à l'initiative du mouvement France Insoumise et de Jean-Luc Mélenchon.  Lire la suite
  • Les gendarmes à la mairie de Cuges +

    Mèfi ! a été le seul média à faire connaitre la désastreuse conclusion du conseil de discipline convoqué à la demande du Maire et de son équipe en vue d’obtenir la révocation du directeur du service technique (DST) de la commune. Lire la suite
  • L’autre côté de l’espoir +

    L’autre côté de l’espoir ¨L’autre côté de l’espoir¨, encore un grand moment de cinéma. Khaled fuit la guerre et ses horreurs, Wikstrom sa femme alcoolique. Le premier est jeune réfugié syrien qui, arrivé en Finlande par hasard, est demandeur d’asile ; le second abandonne son métier de représentant en lingerie et achète un restaurant au Lire la suite
  • Arbres ou caméras : Gazay a choisi +

                                               Aux services techniques de la ville, il existe depuis des années un "monsieur arbres", chargé d'assurer l'entretien de ces végétaux, voire, en cas de maladie incurable, de les remplacer.  Lire la suite
  • France Insoumise organise son premier débat ce jeudi +

    Ce jeudi 23 mars, à 18h, au cercle de l'harmonie, réunion publique de la France Insoumise avec Mehdi Kemoune et Sarah Soilihi. Lire la suite
  • Aubagne vendue à la découpe +

      L'ancien foyer de vie Popineau, situé promenade Pierre Blancard, propriété de l'Association des Paralysés de France, vient d'être vendu à des promoteurs privés pour faire du logement en accession à la propriété. Lire la suite
  • 1