Nous ne sommes pas d’accord !


A la veille d'une importante journée dans la bataille contre la privatisation de la restauration municipale, la rédaction de Mèfi! a reçu un communiqué signé par un groupe d'agents du service public communal aubagnais. Nous le publions ci-dessous dans son intégralité.

« Aubagne, le lundi 7 décembre 2015

Nous ne sommes pas d’accord !

Nous sommes un groupe d’agents du service public communal aubagnais. Nous sommes fiers de notre service public, fiers de notre cuisine centrale.

Certains d’entre nous sont syndiqués, d’autres pas. Certains d’entre nous font grève, d’autres pas.

Après deux semaines d’un mouvement social éprouvant pour tous, nous ne comprenons pas le refus de Monsieur le Maire d’écouter les arguments des agents de la cuisine centrale.

Cette absence de dialogue nous choque. Nous le ressentons comme une forme de mépris, non seulement à l’égard de nos collègues de la cuisine centrale, mais également à l’égard de l’ensemble du personnel communal.

Rappelons comment cette décision de délégation de service public de la restauration municipale a été annoncée aux agents de la cuisine centrale :

  • juin 2015 : alors que des rumeurs de privatisation de la restauration municipale circulent, la Direction municipale se rend à la cuisine centrale pour rassurer les agents : non, il n’y aura pas d’audit, leur déclare-t-on.
  • 8 septembre 2015 : la Direction municipale rencontre à nouveau ces agents et leur annonce qu’un audit commencera dès le lendemain.
  • 3 novembre 2015 : la Direction municipale informe le personnel des conclusions de l’audit et annonce la décision de confier la gestion de la restauration collective à un opérateur privé.

Nous ne comprenons pas une décision aussi brutale, qui plonge nos collègues et leurs familles dans l’inconnu et l’inquiétude.

Nous sommes des fonctionnaires profondément attachés à la qualité du service public et nous aspirons à travailler dans la confiance et le respect.

Un groupe d’agents du service public communal d’Aubagne »

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Le RCA impérial ! +

    En Ligue 1, après la défaite de Monaco à Lyon (3 à 2), le PSG, vainqueur de Dijon (1 à 2) en jouant une dizaine de minutes sur les 90 de la rencontre, compte maintenant, après seulement 9 journées, 6 points d'avance sur son dauphin. La promenade de santé continue. Lire la suite
  • Demain Aubagne, il est temps +

    Jeudi 12 octobre, à la terrasse de "L'Antalya Kebab", place Joseph Rau, au cœur d'Aubagne, des militants engagés et des élus d'opposition ont annoncé, pour le 14 octobre, le lancement d'un site web participatif "Demain Aubagne" qui se veut ouvert à toutes les Aubagnaises et à tous les Aubagnais... et Lire la suite
  • Marche blanche pour l'hôpital d'Aubagne +

    Mardi 10 octobre, en pleine journée d'actions dans la fonction publique, l'Agence Régionale de Santé PACA a fait connaître sa décision pour l'hôpital d'Aubagne : ce sera la fermeture du service de réanimation. Lire la suite
  • Dossier sur la dette d'Aubagne : Une dette publique, c'est quoi ? (2ème partie) +

    Pour mieux comprendre ce qu'est une dette publique, nous vous conseillons la lecture d'un livre écrit par Christophe Alévêque, humoriste et comédien mais pas que..., et Vincent Glenn, auteur de plusieurs essais sur l'économie, qui s'intitule "On marche sur la dette"(1). Lire la suite
  • Mardi 10 octobre : expression de colère des agents municipaux +

    Le 10 octobre, à l'appel de 9 organisations syndicales de la fonction publique, des millions de fonctionnaires ont fait grève, 400 000 d'entre eux ont manifesté dans les rues de leur commune. A Aubagne, au-delà des revendications nationales, les agents municipaux ont manifesté leur colère face à la politique menée Lire la suite
  • Les Chroniques du règne de François II - épisode 11 +

    François II a repris les manettes de la communication et il faut bien dire qu'il brosse les donneurs de leçon, les parvenus, les ambitieux et les petits chefs dans le sens du poil. Les médias se scandalisent faussement à propos de l'utilisation d'un vocabulaire vulgaire mais ce sont plus les Lire la suite
  • L'ARS décide la fin du service réa en 2020 +

    L'Agence Régionale de Santé PACA a fait connaître hier, mardi 10 octobre, au directoire de l'hôpital et à La Provence sa décision concernant le service de réanimation : il doit être fermé en 2020. Lire la suite
  • 1