Voie de Valdonne : création d'un collectif


C'est à l'initiative de l'association « Se déplacer en liberté » (l’ASDEL) que se tenait le samedi 5 mai à Roquevaire un rassemblement associant les élus du territoire et la population pour débattre du devenir de la voie de Valdonne. L'association nous a fait parvenir le compte-rendu de cette réunion que vous trouverez en intégralité ci-dessous. A l'issue de celle-ci, un collectif a été créé qui se réunira le jeudi 24 mai à La Bouilladisse.

 

" Prêt de 150 personnes présentes le samedi 5 mai dans la salle Raymond Reynaud mise à la disposition de l'association « Se déplacer en liberté » (l'ASDEL) par la municipalité de Roquevaire.

La période de vacances, le pont du 8 mai et un temps à ne pas mettre un citoyen, un usager dehors n'y ont rien fait. Ce rassemblement peut être qualifié de forte mobilisation.

L'assistance était constituée pour la plupart d'habitant-e-s mais aussi d'élu-e-s de plusieurs communes et de l'opposition aubagnaise, ainsi que d'associations et d'organisations politiques.

Cette présence traduit le fait essentiel que tous sont très attachés au devenir d'un transport ferré sur de la voie de Valdonne. Ils ne sont pas prêts à accepter que ce projet d'avenir soit bradé sur l'autel de la finance au détriment de leur qualité de vie.

 

Le but affiché de ce rassemblement : Affirmer haut et fort la nécessité d'un transport commun ferré sur la voie de Valdonne

Plusieurs interventions soulignent que le projet a été évoqué dès 1998. Un atelier citoyen a travaillé dès 2009 à l'élaboration du projet Tram Train. Finalisé en 2013, ce projet est abandonné au profit du Val'Tram. Abandon du fait de l'explosion du coût (de 91M€ à 152M€ évoqués par Mr Serrus), à cause des conséquences imposées par Mr le Maire d'Aubagne quant à l'insertion dans sa ville, mais aussi pour des raisons politiques découlant de tensions dans les équipes dirigeantes du territoire et de la ville d'Aubagne.

 

Cependant les échanges ont surtout porté sur : Définir le projet le mieux adapté aux besoins des habitants


Unanimement, la proposition de la métropole de mettre en place un « Métro Express » a été rejetée. Les interventions ont ensuite évoqué les différentes possibilités (les bus « écologiques », le Val'Tram et le Tram-Train).

L'environnement, les pollutions, les aspects techniques, les apports pour l'aménagement du territoire, les besoins les mieux adaptés ont été abordés largement.

La volonté des présents s'est majoritairement prononcée pour la remise en étude d'un projet Tram-Train. Un représentant de la FNAUT (Fédération Nationale d'Associations des Usagers des Transports), proposant amélioration et réduction des coûts.

 

Enfin et c'est le plus important, la question des moyens à mettre en place a été abordée

Un collectif a été crée. Une trentaine de personnes se sont inscrites dans ce collectif qui définira les contours d'un projet précis. Des rencontres dans les différentes communes du territoire ont été envisagées. Faisons confiance à l'imagination du collectif pour mettre en place des propositions et un calendrier d'actions rapides. Dès à présent, une première réunion de ce collectif est prévue le 24 mai à La Bouilladisse.

Après 2 h 30 d'échanges, le rassemblement s'est terminé autour du verre de l'amitié. Les questions ont continué à fuser. Preuve que les habitants ont besoin d'informations, de participation. La consultation téléphonique certes nécessaire, n'apparaît pas suffisante devant les enjeux à venir. Les personnes présentes lors de ce rassemblement ont affirmé leur besoin d'être acteur de la construction de leur cadre de vie.

Nous sommes devant un problème qui dépasse le cadre des transports. Il y a aussi un aspect politique qui demande d'agir vite, car des évolutions de représentation tant au sein de la métropole que sur notre territoire peuvent intervenir.

 

Quelques axes d'actions envisagées par les participants :

  • Se faire connaître des médias,
  • Demander une audience à J.C. Gaudin,
  • Prendre contact avec M. Joissin d'Aix, elle était prête à soutenir financièrement le projet de Tram-Train sur la VdV jusqu'à Aix,
  • Mobiliser et surtout informer le plus possible pour que tous les gens soient au même niveau de connaissance des projets,
  • Mener des action bien visibles comme la chaîne humaine autour de l'HPEG à Aubagne,
  • Mettre l'accent sur les pollutions actuelles liées au trafic routier : bruit, air, vitesse et danger insupportables pour les riverains de la D96,
  • Faire bien connaître les enjeux collatéraux liés le long du TC sur la VdV : Lycée, logements, développements urbain commercial et industriel,
  • Rencontrer Mme Barthélémy pour lui expliquer le besoin d'un retour vers un projet Tram-Train et les raison d'abandonner le Valtram condamné par la Métropole.
  • Améliorer le projet Tram-Train.

C'est au collectif de s'emparer de ces idées pour les mettre en œuvre en choisissant ses priorités."     

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Le Rugby Club Aubagnais éliminé en 1/16ème de finale +

    En football, le Réal de Madrid remporte son treizième titre européen et Zinedine Zidane son troisième consécutif comme entraîneur, après en avoir déjà eu un comme joueur avec la même équipe. Exploit unique ! En cyclisme, Chris Froome a retrouvé sa Ventoline (sa valise de Ventoline !) et remporte le Giro d'Italia Lire la suite
  • Martine fait son bilan +

    Mercredi 23 mai, à l'Espace des Libertés, la Présidente du Conseil Départemental présentait son bilan après 3 ans de mandat à la population de ce que la droite appelle "le bloc de l'est", soit près de 200 000 habitants. Lire la suite
  • Dossier Transport : baromètre des villes cyclables, Aubagne en queue de peloton ! +

    « Très défavorable », c’est résumé en deux mots le résultat du dernier baromètre des villes cyclables de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) pour qualifier “le climat vélo” à Aubagne. À ce commentaire pas franchement élogieux est associée la note G. Inutile de chercher plus bas, cela n’existe pas Lire la suite
  • En Guerre +

    Perrin Industrie, 1100 ouvriers qui ont cru à la parole du patron et se sont engagés à fond pendant deux ans pour sauver la boite, l’entreprise a relevé la tête mais la loi du marché décide, l’entreprise va fermer et dans une région sinistrée, les travailleurs se trouveront à la Lire la suite
  • La métropole va encore réduire son budget de 60 millions d'euros +

    Le conseil de métropole réuni vendredi 18 mai a entériné la décision de réduire le budget 2018, déjà exsangue, de 60 millions d'euros supplémentaires. Lire la suite
  • Victoire difficile pour le RCA, nouvelle défaite pour l'AFC +

    En ligue 1, le PSG est champion de France, à la surprise générale. Monaco termine à la deuxième place et c'est finalement Lyon qui occupe la troisième marche du podium avec un point d'avance sur l'OM. Rennes et Bordeaux sont qualifiés, avec l'OM, pour la Ligue Europa. Troyes et Metz Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le Collectif réanime +

    Mardi 15 mai, en salle des mariages de la ville de Roquevaire, une belle union a eu lieu pour la défense de la réanimation de l'Hôpital d'Aubagne. Celle du collectif des citoyens et du collectif des médecins avec le collectif des maires du territoire, et même au delà. Lire la suite
  • 1