Rumeurs de délinquance ?


rumeurs et delinquance

La semaine dernière, deux faits de délinquance ont été signalés au collège Nathalie Sarraute et à l'école du Charrel. Dans les deux cas, "les autorités" n'ont pas communiqué. Est-ce la bonne attitude ? Peut-on s'interroger ?

Collège Nathalie Sarraute, il se dit qu'une personne à bord d'un véhicule aurait tenté d'enlever des enfants. 

Dans le même temps, pour éviter les fausses rumeurs, l'affolement inutile alors que les faits ne sont pas avérés et peut-être de meilleures conditions pour l'enquête, la consigne c'est le silence et donc, personne ne communique sur les faits réels (seul le collège informe les parents et cela semble beaucoup moins grave que ce que la rumeur en dit). Résultat l'information circule partout, du Charrel aux Sollans, totalement déformée et amplifiée.

Ecole du Charrel, des impacts (de billes ?) sont découverts dans une salle, des personnes auraient été vues dans la cour de l'école. Là aussi, pas de communication sur la réalité visiblement d'un mini-événement. Résultat, toute la journée et encore le lendemain, la rumeur "certifie qu'on a tiré sur l'école".

La stratégie du silence est-elle toujours la bonne solution ? N'a-t-elle pas comme conséquence d'amplifier encore la rumeur et de déformer les faits ?

Une communication précise permet de rester dans le réel et d'éviter tout dérapage de la pensée où le fantasme sécuritaire prend le dessus sur la raison.

On peut espérer que ce silence, ce n'est pas pour masquer la quasi inefficacité des caméras et de la politique sécuritaire de la ville. La démonstration, en fait, qu'il y a les mêmes faits de délinquance aujourd'hui qu'hier.

Comme le reportage télévision sur la chaîne sur C8 en a fait la démonstration, dans un documentaire tragi-comique sur le centre de supervision des caméras d'Aubagne.

Bob Acad

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Zac des Guargues : le retour ? +

    Le magazine "businews" (voir nos articles) de février consacre deux pages à la Zac des Gargues. Après le rejet de l'aménagement de cette zone par le maire d'Aubagne, on pensait le dossier définitivement enterré. Il semble que non. Lire la suite
  • Lettres ouvertes des habitants de La Tourtelle +

    Un collectif de citoyens de La Tourtelle s'est réuni le mardi 20 février à l'initiative de l'Association des Insoumis d'Ici et d'Ailleurs. Il a décidé d'envoyer des courriers au maire d'Aubagne, à l'Agence Régionale de Santé et au Préfet. Nous vous donnons connaissance de ces diverses lettres publiées sous forme Lire la suite
  • Info Rousset : le Val'tram à Aubagne en 2018 +

      Dans le numéro de "Businews" de février 2018, consacré à la mobilité à Aubagne, un article annonce l'arrivée du Val'Tram dès cet année. Le magazine "Businews" s'est déjà distingué par une interview de Gazay qui pour illustrer la "nouvelle" activité du centre ville a choisi une photo du cours Foch Lire la suite
  • Pour parler de son bilan, Gazay montre celui de Fontaine +

    Le maire d'Aubagne vient d'accorder une interview à un magazine confidentiel de la région "businews.fr". Rien là de bien important. Mais la photo (en haut à droite) qui illustre l'article donne la dimension de son bilan. L'interview nous explique que le projet de Gazay depuis 2014 c'est de "refaire vivre Lire la suite
  • Rencontre débat à La Ciotat sur l'évasion fiscale +

    Chaque année, c'est entre 100 et 140 milliards d'euros qui échappent au budget de l'Etat grâce à la fraude et à l'évasion fiscale, soit 1/3 du budget de la France. C'est plus de 1000 milliards pour la seule évasion fiscale pour les pays européens. Pourquoi ? Comment ? Peut-on l'empêcher ? Lire la suite
  • Barthélémy mieux que Gazay? +

    Depuis quelques mois (années ?), l'entourage de Sylvia Barthélémy laisse tourner une petite musique qui reprend un refrain en boucle "avec Barthélémy, à l'agglo, c'est mieux" (sous entendu que Gazay à la ville). L'actualité du Val'Tram est l'occasion d'examiner ce qu'il en est. Lire la suite
  • Aubagne quel (dés)amour ! +

    L'idée était belle : lancer MP2018 avec une grande fête populaire pour la Saint Valentin où tout le monde s'embrasse... On pense encore à la grande clameur de MP2013 et à l'engouement de notre population du cours Foch jusqu'au Mont Julien à Cadolive. Lire la suite
  • 1