Vous avez dit "objectivité et honnêteté" ?


tapie provence

Il y a quelques mois, la responsable de la locale d'Aubagne du quotidien La Provence que Mèfi avait sans doute un peu maladroitement énervée, nous adressait publiquement ce message : "être journaliste, c'est un engagement à privilégier toujours les faits, plus que le commentaire, avec objectivité et honnêteté, et à multiplier les points de vue pour que puisse s'exercer une forme de débat contradictoire". Nous avons tenté d'examiner ces propos au travers de leurs publications de ces trois dernières semaines.

9 janvier : pleine page sur les grands chantiers de l'année 2018 programmée par la municipalité; 10 janvier : 1/3 de page sur les voeux de Gérard Gazay aux pompiers; 14 janvier : 1/4 de page pour les voeux de Bernard Deflesselles; 17 janvier : une page pour les voeux de Gazay à l'hôpital; 18 janvier : interview du directeur de Façonéo sur les projets des élus; 20 janvier : pleine page pour les voeux du maire d'Aubagne à la population; 23 janvier : interview pleine page de Barthélémy; 24 janvier : acte II Gazay, voeux aux corps constitués; 28 janvier : pleine page des voeux de Barthélémy aux corps constitués;

Tout cela écrit en reproduisant intégralement, sans aucune vérification ni contradiction, les annonces, les promesses, les déclarations des divers.es élu.e.s.

Ni vérification ni contradiction des déclarations des divers élus

Et pendant ce même temps, 1/4 de page aux élu.e.s d'Aubagne alternative, citoyenne et écologiste pour une conférence de presse annonçant leurs voeux qui ont eu lieu le 26 janvier. Il a fallu attendre le 30 janvier pour avoir droit sur le tiers d'un bas de page à un compte rendu, en l'occurrence parfaitement bien fait.

Ce même jour, sur moins d'un quart de page, nous apprenions que le Valtram avait du plomb dans le fuselage et que le feu vert n'était toujours pas donné. Ce que Mèfi ne cesse d'écrire. Ce que tout le monde pouvait savoir. Il suffisait d'interroger l'administration métropolitaine ou de lire le budget 2018.

Pourtant parions qu'à la prochaine annonce politicienne qui ne manquera pas, nous aurons droit à un titre qui va barrer la une.

La responsable locale du journal de Bernard Tapie concluait son propos par cette affirmation : "nous refusons de faire de la mauvaise foi, de la manipulation, de la déformation et de la désinformation notre fonds de commerce".

En 3 semaines, plus de 6 pages pour les uns, moins d'une page pour les autres

Nous n'avons aucune raison de douter de cette intention. Nous avons seulement un doute sur les moyens réels de mettre ces principes en application.

Pour notre part nous assumons notre souci de vérité, d'indépendance et d'honnêteté. Cela n'exclut pas les maladresses et les erreurs.

Nous revendiquons, aussi, notre choix politique sans nuance : pour nous, Aubagne, ce n'est pas avec Gazay. Nous ne trichons avec personne, toutes celles et ceux qui nous lisent le savent.

C'est pour cela qu'ils sont des milliers d'Aubagnaises et d'Aubagnais à nous lire. 

Disant cela nous n'avons pas la prétention de donner des leçons de journalisme à quiconque ou de nous ériger en modèle. Mais pouvons nous constater ensemble que, à Caracas ou à La Havane, à Washington, à Paris ou à Aubagne, quand la presse ne peut pas faire réellement son travail, la démocratie n'en est pas vraiment une.

La Rédaction

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Zac des Guargues : le retour ? +

    Le magazine "businews" (voir nos articles) de février consacre deux pages à la Zac des Gargues. Après le rejet de l'aménagement de cette zone par le maire d'Aubagne, on pensait le dossier définitivement enterré. Il semble que non. Lire la suite
  • Lettres ouvertes des habitants de La Tourtelle +

    Un collectif de citoyens de La Tourtelle s'est réuni le mardi 20 février à l'initiative de l'Association des Insoumis d'Ici et d'Ailleurs. Il a décidé d'envoyer des courriers au maire d'Aubagne, à l'Agence Régionale de Santé et au Préfet. Nous vous donnons connaissance de ces diverses lettres publiées sous forme Lire la suite
  • Info Rousset : le Val'tram à Aubagne en 2018 +

      Dans le numéro de "Businews" de février 2018, consacré à la mobilité à Aubagne, un article annonce l'arrivée du Val'Tram dès cet année. Le magazine "Businews" s'est déjà distingué par une interview de Gazay qui pour illustrer la "nouvelle" activité du centre ville a choisi une photo du cours Foch Lire la suite
  • Pour parler de son bilan, Gazay montre celui de Fontaine +

    Le maire d'Aubagne vient d'accorder une interview à un magazine confidentiel de la région "businews.fr". Rien là de bien important. Mais la photo (en haut à droite) qui illustre l'article donne la dimension de son bilan. L'interview nous explique que le projet de Gazay depuis 2014 c'est de "refaire vivre Lire la suite
  • Rencontre débat à La Ciotat sur l'évasion fiscale +

    Chaque année, c'est entre 100 et 140 milliards d'euros qui échappent au budget de l'Etat grâce à la fraude et à l'évasion fiscale, soit 1/3 du budget de la France. C'est plus de 1000 milliards pour la seule évasion fiscale pour les pays européens. Pourquoi ? Comment ? Peut-on l'empêcher ? Lire la suite
  • Barthélémy mieux que Gazay? +

    Depuis quelques mois (années ?), l'entourage de Sylvia Barthélémy laisse tourner une petite musique qui reprend un refrain en boucle "avec Barthélémy, à l'agglo, c'est mieux" (sous entendu que Gazay à la ville). L'actualité du Val'Tram est l'occasion d'examiner ce qu'il en est. Lire la suite
  • Aubagne quel (dés)amour ! +

    L'idée était belle : lancer MP2018 avec une grande fête populaire pour la Saint Valentin où tout le monde s'embrasse... On pense encore à la grande clameur de MP2013 et à l'engouement de notre population du cours Foch jusqu'au Mont Julien à Cadolive. Lire la suite
  • 1