Façonéo veut piloter le Val Tram


 valtram gare

Façonéo a la volonté de prendre en charge financièrement la réalisation de la voie de Valdonne. Au travers d'un article dans un quotidien régional, Mr Barrau nous explique la démarche mise en place : réalisation en concession du projet, emprunt sur 25 ans porté par Façonéo pour lisser la dépense, le coût en investissement pour la métropole se limiterait à 5 M€ par an.

Le phasage envisagé initialement, disparaîtrait. Un comité de pilotage a lieu lundi 29 janvier. N'ayant pas eu de rendez vous avant celui-ci avec Mr Barrau, nous souhaitons faire part de notre avis et des questions que nous aimerions soulever.

Inutile de rappeler notre volonté de voir aboutir au plus tôt le projet de la voie de Valdonne. La demande de Façonéo doit le permettre nous soutenons cette option.

Cette prise en concession par Façonéo doit s'inscrire dans sa mission de service public et ne pas faire peser sur les usagers des coûts supplémentaires. La gratuité des transports en communs du territoire doit être préservée malgré ce type d'organisation financière.

Nous estimons donc que par ce montage, Façonéo retrouve de la liberté dans la conception de ce projet. Il doit pouvoir imposer des choix qui nous semble importants et de bon sens.

La station Le Barbouillet :

Rappelons les incertitudes sur la station du Barbouillet dans le projet actuel. Il nous semble essentiel qu'à l'occasion de la prise en main de la voie de Valdonne par Façonéo, d'intégrer cette station dans la réalisation du projet.

Les rames de 35 mètres :

Façonéo envisage pour 2035 (échéance comprise dans le temps d'emprunt) une extension des rames à 35 m, oui à cette prévision mais elle nous pose quelques questions.

Rappelons que nous considérons que le matériel roulant envisagé pour le démarrage du Val Tram sera très vite sous capacitaire. Ne serait-il pas judicieux d'envisager cette possibilité dès à présent même avec toutes les conséquences qu'elle entraîne ?

Il faut prévoir dès à présent un réaménagement du centre de maintenance susceptible de les recevoir.

Cette prévision de quais pour des rames de 35 m pose aussi à nos yeux un problème pour ceux concernant l'insertion dans Aubagne, ainsi que, si elles devaient aller jusqu'au Charrel, pour les quais du tracé du Tram actuel. Nous aimerions avoir des éclaircissements sur ce problème.

Dans la même perspective, passer à la solution Tram-train, envisagée à l'origine du projet, pourrait constituer dans ce nouveau contexte une évolution adaptée. D'autant plus que l'article laisse entrevoir une extension de la ligne au delà de La Bouilladisse.

Elle serait en totale cohérence avec le futur projet de la ligne nouvelle PACA et le réaménagement de la gare de St Charles. Elle permettrait notamment aux habitants du territoire du pays d'Aubagne et de l'Etoile de rejoindre Marseille sans rupture de charge.

Le dimensionnement des sous stations électriques et la tension de service et les caténaires devraient donc dès à présent être pensées pour être compatible avec cette évolution.

Nous aurons des éclaircissements sur ces points lors de notre rencontre avec Mr Barrau le 9 février prochain. Nous pensons qu'ils peuvent être abordés pendant le comité de pilotage à venir.

Nous voulons une voie de Valdonne qui réponde vite et pour longtemps aux besoins des habitants de ce territoire et à son développement.

 L'association « Se déplacer en liberté »

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Dossier Transport : baromètre des villes cyclables, Aubagne en queue de peloton ! +

    « Très défavorable », c’est résumé en deux mots le résultat du dernier baromètre des villes cyclables de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) pour qualifier “le climat vélo” à Aubagne. À ce commentaire pas franchement élogieux est associée la note G. Inutile de chercher plus bas, cela n’existe pas Lire la suite
  • En Guerre +

    Perrin Industrie, 1100 ouvriers qui ont cru à la parole du patron et se sont engagés à fond pendant deux ans pour sauver la boite, l’entreprise a relevé la tête mais la loi du marché décide, l’entreprise va fermer et dans une région sinistrée, les travailleurs se trouveront à la Lire la suite
  • La métropole va encore réduire son budget de 60 millions d'euros +

    Le conseil de métropole réuni vendredi 18 mai a entériné la décision de réduire le budget 2018, déjà exsangue, de 60 millions d'euros supplémentaires. Lire la suite
  • Victoire difficile pour le RCA, nouvelle défaite pour l'AFC +

    En ligue 1, le PSG est champion de France, à la surprise générale. Monaco termine à la deuxième place et c'est finalement Lyon qui occupe la troisième marche du podium avec un point d'avance sur l'OM. Rennes et Bordeaux sont qualifiés, avec l'OM, pour la Ligue Europa. Troyes et Metz Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le Collectif réanime +

    Mardi 15 mai, en salle des mariages de la ville de Roquevaire, une belle union a eu lieu pour la défense de la réanimation de l'Hôpital d'Aubagne. Celle du collectif des citoyens et du collectif des médecins avec le collectif des maires du territoire, et même au delà. Lire la suite
  • Place aux compagnies... et autres actions culturelles authentiques +

    Six cents compagnies de théâtre sont recensées par l'Arcade (L'agence des arts du spectacle en région paca) qui toutes, avec des niveaux de reconnaissance différents, recherchent des moyens de production (subvention, coproduction, auto-production partenariat...) afin de faire démarrer leurs projets de création. Très peu aujourd'hui parviennent à obtenir les moyens Lire la suite
  • Conseil de territoire : merci Madame Barthélémy +

      Conseil de territoire lundi 14 mai. A la fin de chaque conseil, on se dit que l’on a touché le fond… Eh bien non ! A se demander ce que nous réservera le prochain conseil. Lire la suite
  • 1