La colère de M. Bacchio, restaurant le 3 Farfalle


3 farfale

M. Bacchio, l'un des propriétaires du restaurant "Le 3 Farfalle", place Joseph Rau, ne décolère pas devant le refus persistant de la mairie de lui accorder l'autorisation d'une terrasse couverte.

Le 3 Farfalle, c'est un restaurant italien qui marche très correctement pendant 6 mois de l'année. La terrasse installée sur la place permet de goûter à une cuisine soignée, avec des spécialités dont seuls les Italiens ont le secret.

Mais de mi-octobre à mi-avril, l'espace intérieur est trop réduit pour accueillir tous les clients. M. Bacchio a donc, tout naturellement, demandé au maire l'autorisation de construire une terrasse couverte, ouverte au printemps et en été et qui pourrait être chauffée ou au moins protégée des intempéries le reste de l'année.

Depuis trois ans, il essuie un refus. Toutes les excuses ont été trouvées : "Il faudrait l'autoriser à tous ceux qui le demanderont" (et alors ?), "Il faudrait écrire une charte à respecter" (il n'y a qu'à l'écrire !)...

A chaque année, à chaque demande, une excuse pour refuser. Et mettre en danger l'équilibre financier d'un des meilleurs restaurants d'Aubagne.

Ce propriétaire envisage de quitter Aubagne, d'autant plus que "c'est sale" dit-il. Et qu'il a un fort sentiment que l'on se moque de lui. Madame Pellen, adjointe au maire, déléguée au commerce et à l'artisanat, lui avait affirmé que les locaux disponibles sur la place Rau allaient être occupés par des bureaux. Il vient d'apprendre que ce sera un restaurant... italien.

De la concurrence directe, et, dit-il, "Eux ils auront, sans doute droit à une terrasse couverte". Il semble qu'à Aubagne les "chaînes" (Gelati Nino, Zia Concetta...) soit privilégiées. Peut être à cause d'une plus grande surface... financière ?

On comprend mieux pourquoi c'était le patron de "Zia Concetta" qui avait cru bon de venir vendre "les gigantesques travaux" de la place de Guin dans une vidéo à la gloire de l'équipe municipale.

Qu'on nous permette de souligner que ce serait une mauvaise image pour le centre d'Aubagne, si le propriétaire des 3 Farfalle mettait sa menace de départ à exécution. Rappelons que c'est lui qui a permis la reprise des animations musicales d'été, place Joseph Rau, alors que la ville les avait abandonnées.

Nous sommes sûr qu'à cette occasion, madame Pellen va abandonner son costume de politicienne pour reprendre celui de commerçante. C'est l'intérêt du dynamisme commercial du centre ville. C'est l'intérêt d'Aubagne.

Antoine Monticellu

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Dossier Transport : baromètre des villes cyclables, Aubagne en queue de peloton ! +

    « Très défavorable », c’est résumé en deux mots le résultat du dernier baromètre des villes cyclables de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) pour qualifier “le climat vélo” à Aubagne. À ce commentaire pas franchement élogieux est associée la note G. Inutile de chercher plus bas, cela n’existe pas Lire la suite
  • En Guerre +

    Perrin Industrie, 1100 ouvriers qui ont cru à la parole du patron et se sont engagés à fond pendant deux ans pour sauver la boite, l’entreprise a relevé la tête mais la loi du marché décide, l’entreprise va fermer et dans une région sinistrée, les travailleurs se trouveront à la Lire la suite
  • La métropole va encore réduire son budget de 60 millions d'euros +

    Le conseil de métropole réuni vendredi 18 mai a entériné la décision de réduire le budget 2018, déjà exsangue, de 60 millions d'euros supplémentaires. Lire la suite
  • Victoire difficile pour le RCA, nouvelle défaite pour l'AFC +

    En ligue 1, le PSG est champion de France, à la surprise générale. Monaco termine à la deuxième place et c'est finalement Lyon qui occupe la troisième marche du podium avec un point d'avance sur l'OM. Rennes et Bordeaux sont qualifiés, avec l'OM, pour la Ligue Europa. Troyes et Metz Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le Collectif réanime +

    Mardi 15 mai, en salle des mariages de la ville de Roquevaire, une belle union a eu lieu pour la défense de la réanimation de l'Hôpital d'Aubagne. Celle du collectif des citoyens et du collectif des médecins avec le collectif des maires du territoire, et même au delà. Lire la suite
  • Place aux compagnies... et autres actions culturelles authentiques +

    Six cents compagnies de théâtre sont recensées par l'Arcade (L'agence des arts du spectacle en région paca) qui toutes, avec des niveaux de reconnaissance différents, recherchent des moyens de production (subvention, coproduction, auto-production partenariat...) afin de faire démarrer leurs projets de création. Très peu aujourd'hui parviennent à obtenir les moyens Lire la suite
  • Conseil de territoire : merci Madame Barthélémy +

      Conseil de territoire lundi 14 mai. A la fin de chaque conseil, on se dit que l’on a touché le fond… Eh bien non ! A se demander ce que nous réservera le prochain conseil. Lire la suite
  • 1