De l'eau pour tous


eau bien commun

Le 8 janvier, le quotidien La Provence faisait connaître à ses lecteurs l'existence d'un Aubagnais qui habitait au croisement des Arnauds et de Longuelance et qui ne bénéficiait pas de la distribution de l'eau potable.

Depuis la construction de sa maison, il y a 38 ans, des forages lui ont permis de subvenir à ses besoins en eau. Pour l'eau potable, il affirme utiliser l'eau minérale vendue dans les commerces.

En décembre 2017, un responsable de la SPL "L'Eau des collines" est venu lui proposer un projet pour desservir son habitation. Le maire s'est engagé : "Ce raccordement sera effectué au cours du premier trimestre 2018".

Cela semble la moindre des choses, qu'en France, en 2018, tout le monde puisse bénéficier de l'eau courante et potable. Et on pourrait y rajouter et le droit à un assainissement collectif.

Quelques questions méritent, tout de même d'être posées. Rappelons en effet que dans toute construction le coût des réseaux en plus du raccordement est inclus dans le prix d'un terrain et que donc celui-ci a une valeur d'achat -ou de vente- beaucoup plus élevé en étant desservi par l'eau.

La valeur du terrain du propriétaire qui n'a pas l'eau depuis 38 ans va donc exploser. Cela peut aller du simple au double. La plus-value va-t-elle servir à payer une bonne partie des frais de raccordement ou cela va-t-il être payé quasi exclusivement par la puissance publique ?

Et si c'est cette dernière hypothèse qui est retenue, est-ce bien équitable pour toutes celles et tous ceux, y compris les bailleurs sociaux, qui ont payé antérieurement ?

Au fond, la conjugaison du droit à l'eau partout et pour tous et l'équité doit être rendue possible. Peut-on imaginer un service public de l'eau qui place toutes les citoyennes et tous les citoyens à égalité ? Toute autorisation de construction ouvre le droit à l'accès à l'eau potable.

Ne faudrait-il pas avoir la même démarche pour l'assainissement collectif ? Plutôt que d'accorder des autorisations pour des solutions d'assainissement individuel comme l'a décidé Gazay pour le PLU d'Aubagne alors que l'Agence Régionale de Santé a émis un avis défavorable.

Sans doute cela pourrait éviter ou réduire considérablement, les constructions et le bétonnage des zones naturelles.

Dans tous les cas, si on peut faire quelques "cadeaux" de raccordement d'eau à quelques propriétaires, on doit pouvoir trouver les moyens de baisser considérablement le prix du mètre cube d'eau pour tous.

Voire le rendre gratuit pour les premiers 20 ou 30 mètres cubes.

Bob Acad

 

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Zac des Guargues : le retour? +

    Le magazine "businews" (voir nos articles) de février consacre deux pages à la Zac des Gargues. Après le rejet de l'aménagement de cette zone par le maire d'Aubagne, on pensait le dossier définitivement enterré. Il semble que non. Lire la suite
  • Lettres ouvertes des habitants de La Tourtelle +

    Un collectif de citoyens de La Tourtelle s'est réuni le mardi 20 février à l'initiative de l'Association des Insoumis d'Ici et d'Ailleurs. Il a décidé d'envoyer des courriers au maire d'Aubagne, à l'Agence Régionale de Santé et au Préfet. Nous vous donnons connaissance de ces diverses lettres publiées sous forme Lire la suite
  • Le retour du héros +

    Un film d’aventures, en costumes, au 19e siècle, à la française, on ne s’y était plus essayé depuis longtemps. Une bonne bande-annonce nous situe le film : Le capitaine Neuville (Jean Dujardin) est un lâche, la sœur de la promise (Mélanie Laurent) est une belle intrigante et à eux deux, ils Lire la suite
  • Info Rousset : le Val'tram à Aubagne en 2018 +

      Dans le numéro de "Businews" de février 2018, consacré à la mobilité à Aubagne, un article annonce l'arrivée du Val'Tram dès cet année. Le magazine "Businews" s'est déjà distingué par une interview de Gazay qui pour illustrer la "nouvelle" activité du centre ville a choisi une photo du cours Foch Lire la suite
  • Pour parler de son bilan, Gazay montre celui de Fontaine +

    Le maire d'Aubagne vient d'accorder une interview à un magazine confidentiel de la région "businews.fr". Rien là de bien important. Mais la photo (en haut à droite) qui illustre l'article donne la dimension de son bilan. L'interview nous explique que le projet de Gazay depuis 2014 c'est de "refaire vivre Lire la suite
  • Rencontre débat à La Ciotat sur l'évasion fiscale +

    Chaque année, c'est entre 100 et 140 milliards d'euros qui échappent au budget de l'Etat grâce à la fraude et à l'évasion fiscale, soit 1/3 du budget de la France. C'est plus de 1000 milliards pour la seule évasion fiscale pour les pays européens. Pourquoi ? Comment ? Peut-on l'empêcher ? Lire la suite
  • Barthélémy mieux que Gazay? +

    Depuis quelques mois (années ?), l'entourage de Sylvia Barthélémy laisse tourner une petite musique qui reprend un refrain en boucle "avec Barthélémy, à l'agglo, c'est mieux" (sous entendu que Gazay à la ville). L'actualité du Val'Tram est l'occasion d'examiner ce qu'il en est. Lire la suite
  • 1