Nouveau licenciement en mairie !


licenciementt

Les organisations syndicales de la mairie viennent d'être saisies d'un licenciement programmé pour le 31 janvier 2018. C'est comme ça que Gazay souhaite une bonne et heureuse année aux jeunes salarié.e.s de sa commune.

En effet, en décembre 2017, après avoir subi pendant des mois des pressions permanentes, une animatrice multimédia qui avait été embauchée en 2013 dans le cadre des "emplois d'avenir", vient d'apprendre que son contrat ne serait pas renouvelé et qu'elle se retrouverait au chômage dès le 1er février.

Après 5 ans au service d'Aubagne, des Aubagnaises et des Aubagnais, "on" vient lui reprocher des faits qui semblent pour le moins infondés.

La raison qui semble être la vraie motivation : les fameuses "économies budgétaires" à faire sur le "petit personnel", surtout s'il est aubagnais.

Encore un emploi d'avenir qu'on ne titularise pas malgré les promesses du maire. Gazay, une nouvelle fois, renie sa propre parole. Encore un engagement non tenu ! 

Le mensonge et les promesses bafouées caractérisent sa politique depuis 46 mois à la tête de la municipalité.

Les syndicats n'ont pas l'intention d'en rester là. On peut parier qu'en 2020, Aubagne s'en souviendra.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Gazay rate sa cérémonie de voeux +

    Le vendredi 19 janvier, à l'Espace des Libertés, le maire d'Aubagne avait invité la population aubagnaise à le rejoindre à l'occasion de "sa" cérémonie des vœux. Lire la suite
  • Imposture : CSG et Taxe d'Habitation +

    Macron ,Castaner et consorts, nos Pinocchios nationaux, répondent sans vergogne aux médias que notre pouvoir d’achat sera augmenté en 2018 pour des millions de personnes. Le cas de notre foyer après simulation sur le "site d’impots.gouv" démontre l’inverse : taxe d’habitation 2017, 2327 € , nous attendons toujours la baisse de 15% promise par Gazay. Revenu imposable Lire la suite
  • Cuges: les élus de la majorité penchent sérieusement vers la droite extrême +

      Lors du conseil municipal du 18 décembre, perdue dans une délibération concernant le règlement de la cantine scolaire, une phrase en apparence anodine prévoit « la fin des repas spéciaux ». Lire la suite
  • Les Alters font leurs vœux +

    Mercredi 17 janvier avait lieu la conférence de presse pour annoncer les vœux du groupe d'opposition Aubagne Alternative Citoyenne et Ecologiste et de l’association Aubagne à venir. Lire la suite
  • La colère de M. Bacchio, restaurant le 3 Farfalle +

    M. Bacchio, l'un des propriétaires du restaurant "Le 3 Farfalle", place Joseph Rau, ne décolère pas devant le refus persistant de la mairie de lui accorder l'autorisation d'une terrasse couverte. Lire la suite
  • De l'eau pour tous +

    Le 8 janvier, le quotidien La Provence faisait connaître à ses lecteurs l'existence d'un Aubagnais qui habitait au croisement des Arnauds et de Longuelance et qui ne bénéficiait pas de la distribution de l'eau potable. Lire la suite
  • La Font de mai saccagée en 2018 ? +

    Souvenons-nous que la création de ce domaine public de 97 hectares inauguré en 2007 avait fait l'objet de nombreuses réunions de concertation et se donnait comme objectifs la protection de la colline, l'accès à tou-te-s les habitant-e-s pour y randonner, découvrir la faune, la flore et le patrimoine... Qu'en est-t-il Lire la suite
  • 1