Métropole : grève reconductible à compter du 5 décembre


L'intersyndicale (hors FO) du personnel de la métropole Aix-Marseille-Provence a déposé un préavis de grève, reconductible, pour ce mardi 5 décembre à compter de 0 heure.

Les organisations syndicales, FSU, CGT, UNSA, CFE-CGC, FNACT-CFTC, Fédération Autonome, CFDT, dénoncent un "dialogue social ayant tourné au dialogue de sourd".

Depuis deux ans et la création de la métropole les 7400 agents concernés travaillent avec une grande constance et une belle efficacité pour dispenser les services attendus par la population de tous les territoires. 

Dans le même temps, l'administration centrale ne cesse d'en demander toujours plus avec des consignes souvent contradictoires et avec des élus qui n'ont plus aucun pouvoir de décision face au maire de Marseille et ses collaborateurs.

Dans les instances paritaires, les décisions sont prises au pas de charge sans tenir compte des observations et propositions du personnel et de leurs représentants.

Devant une situation bloquée, l'absence de perspectives positives, le refus des élus et du président d'engager un vrai dialogue social, l'intersyndicale (sans FO) a décidé d'engager une action importante et d'appeler à la grève à compter du 5 décembre, jour de la réunion du Comité Technique. Des rassemblements et manifestations accompagneront cette journée. Sans réponse, la grève pourrait être reconduite les jours suivants.

L'intersyndicale n'accepte pas un Comité Technique où sont prévus 29 points à l'ordre du jour (dossier de 200 pages, reçu par les élus du personnel 8 jours avant) à traiter en 2h30 !

Elle revendique une réduction du temps de travail, alors qu'il est proposé "une augmentation considérable des rythmes et des cadences de travail, l'augmentation du temps de travail et la perte de jours de congés".

Elle refuse l'extension du Comité d'Actions Sociales de Marseille et exige la création d'une nouvelle structure métropolitaine avec des représentants élus par le personnel.

Elle demande que "deux agents ayant le même cadre d'emploi, la même fonction et travaillant côte à côte aient le même salaire", alors qu'il est proposé d'installer des différences de traitements suivant le parcours des agents.

Elle souhaite, ce qui se fait dans toutes les institutions publiques, être associée, avec toutes les organisations syndicales, et pas seulement FO, à l'élaboration des choix pour les critères d'avancement de la Commission Administrative Paritaire.

Elle fait observer que le manque crucial de médecins du travail engendre des situations dramatiques. Certains agents reprennent le travail sans visite médicale de reprise pour ne pas voir leur traitement amputé.

En résumé, l'intersyndicale demande que le personnel soit associé aux propositions et à leur mise en oeuvre.

Souhaitons toutes et tous que les organisations syndicales soient entendues et écoutées avant que nos poubelles débordent et que les services publics de l'ensemble de la métropole ne soient plus assurés.

Bob Acad

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Aubagne : maternité et accouchement +

    Suite à l'article paru dans La Provence le vendredi 15 décembre écrit sur la base d'un communiqué de l'Agence Régionale de Santé PACA qui annonce le regroupement des maternités de l'Hôpital et de La Casamance vers l'établissement public dès le mois de mars 2018, nous avons reçu le communiqué suivant Lire la suite
  • Aubagne dans un trou noir ! +

      Après un hommage rendu à Jacques Athias, ancien conseiller municipal d’Aubagne décédé la veille, le conseil municipal de mercredi 13 décembre a examiné l’ordre du jour essentiellement constitué de délibérations budgétaires. Lire la suite
  • Quartiers d'Aubagne #7 - Espillières : noir c'est noir, gris c'est gris +

    Non, ce n'est pas un hommage de plus à Johnny Hallyday (qui les mérite tous), ni même de la Météo mais bien du quartier des Espillières dans lequel je vis. Autrefois animé par un CIQ que ses habitants ont délaissé, est-ce encore aujourd'hui un quartier ? Lire la suite
  • Barthélémy vote contre Gaudin +

      Jeudi 14 décembre, en marge du vote du budget 2018, le conseil métropolitain devait se prononcer sur une délibération concernant les conditions de travail des 7400 agents de la métropole Aix-Marseille Provence. Lire la suite
  • Budget 2018 en déficit ? +

    Le conseil municipal du 13 décembre a débattu du budget 2018. Les élus de l'équipe Gazay l'ont voté. Nous avons relevé quelques points qui pourraient soulever la question de l'équilibre de ce budget. Lire la suite
  • Budget 2018 : pire qu'en 2017 +

    Au conseil municipal du mercredi 13 décembre (ouf, ce n'était pas un vendredi !), les élu.e.s de l'équipe à Gazay ont voté le budget de l'année 2018 de la commune d'Aubagne. Le document budgétaire présenté aux élu.e.s comprend quelques "perles" que Mèfi vous fait découvrir. Lire la suite
  • Le naufrage de Barthélémy +

    Le Conseil de territoire fut bref mais instructif ce lundi soir au centre de congrès Agora. Des salariés de Gemalto et des agents territoriaux venus se faire entendre (en vain ?), les élus de la majorité majoritairement absents… La déconfiture de la politique de Barthélémy/Gazay a éclaté au grand jour. Lire la suite
  • 1