Gratuité des bus... jusqu'en 2021


bus gratuit2

Doucement mais sûrement, Sylvia Barthélémy, présidente d'un conseil de territoire sans pouvoir, continue à utiliser les divers outils qui lui restent (et en particulier les SEM) pour communiquer, un peu plus de deux ans avant les municipales, ses "bonnes intentions" pour les Aubagnaises et les Aubagnais. Jeudi 14 septembre, c'était sur les transports.

Au centre des informations, l'arrivée de la Régie des Transports Métropolitains (RTM avec un M qui très opportunément s'est transformé en Métropolitain au lieu de Marseille) sur le territoire aubagnais.

Après nous avoir expliqué depuis le conseil d'agglomération de novembre 2015 que la Délégation de Service Public des transports devait être récupérée par la SPL locale "Façonéo", il fallait prendre un nouveau virage pour justifier l'arrivée de la RTM.

En effet la métropole du maire de Marseille a imposé que la gestion du tramway (personnel, exploitation, maintenance...) soit totalement assurée par la RTM. Pour être plus juste, par la société des Transports du Pays d'Aubagne et de l'Etoile, créée par la RTM pour donner un petit vernis d'ici à la chose.

Pour les bus, Façonéo travaillera en coopération avec sa grande voisine. On nous explique que ce sera "main dans la main" : la petite menotte de la SPL Façonéo dans la grosse main du géant des transports marseillais. En précisant que la métropole Aix-Marseille est déjà l'un des principaux actionnaires de la SPL.

Puis nous avons eu droit à une tirade de la présidente sur les bienfaits de la gratuité des transports. Elle oublie de préciser que la gratuité qui existe depuis le 15 mai 2009 avait été décidée par une réunion du conseil de l'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile. Ce jour là, quand Alain Belviso et les élus d'Aubagne ont fait cette proposition, elle et son groupe ne l'avaient pas votée.

Bien sûr, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et elle a sans doute oublié de l'être... surtout en pré-période électorale.

Mais le directeur de la RTM nous ramène les pieds sur terre. Il rajoute en effet : "Elle (NDLR : en parlant de la gratuité) reste l'affaire de l'autorité organisatrice", c'est à dire la Métropole. Après avoir précisé que : "la gratuité a parfois suscité une certaine hostilité au sein de la Métropole".

La conclusion est encore plus éclairante : "La gratuité est pérennisée - en français : action de faire continuer dans le temps - ... jusqu'en 2021". C'est à dire juste après les municipales. Encore faudra-t-il pour aller jusque-là que la croissance de la fréquentation soit au moins de 2,4 % par an. Tout est dit.

Joseph Lèsperd

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Imposture : CSG et Taxe d'Habitation +

    Macron ,Castaner et consorts, nos Pinocchios nationaux, répondent sans vergogne aux médias que notre pouvoir d’achat sera augmenté en 2018 pour des millions de personnes. Le cas de notre foyer après simulation sur le "site d’impots.gouv" démontre l’inverse : taxe d’habitation 2017, 2327 € , nous attendons toujours la baisse de 15% promise par Gazay. Revenu imposable Lire la suite
  • Les Alters font leurs vœux +

    Mercredi 17 janvier avait lieu la conférence de presse pour annoncer les vœux du groupe d'opposition Aubagne Alternative Citoyenne et Ecologiste et de l’association Aubagne à venir. Lire la suite
  • La colère de M. Bacchio, restaurant le 3 Farfalle +

    M. Bacchio, l'un des propriétaires du restaurant "Le 3 Farfalle", place Joseph Rau, ne décolère pas devant le refus persistant de la mairie de lui accorder l'autorisation d'une terrasse couverte. Lire la suite
  • De l'eau pour tous +

    Le 8 janvier, le quotidien La Provence faisait connaître à ses lecteurs l'existence d'un Aubagnais qui habitait au croisement des Arnauds et de Longuelance et qui ne bénéficiait pas de la distribution de l'eau potable. Lire la suite
  • La Font de mai saccagée en 2018 ? +

    Souvenons-nous que la création de ce domaine public de 97 hectares inauguré en 2007 avait fait l'objet de nombreuses réunions de concertation et se donnait comme objectifs la protection de la colline, l'accès à tou-te-s les habitant-e-s pour y randonner, découvrir la faune, la flore et le patrimoine... Qu'en est-t-il Lire la suite
  • L'art de distiller du poison +

    A la lecture d'un journal local le Samedi 6 Janvier 2018, un article signé du correspondant Aubagnais m'a mis mal à l'aise. Lire la suite
  • Une bonne reprise pour les équipes aubagnaises +

    En cyclisme, Peter Sagan lance sa saison par un succès dans la première course de l'année, la People's Choice Classic à Adélaïde en Australie. En Ligue 1, l'OM prend sa revanche du match aller en allant vaincre Rennes sur le score sans appel de 0 à 3. Monaco n'a pas Lire la suite
  • 1