Madame la Présidente !


Qui aurait pu croire q'un jour une femme deviendrait présidente du Cercle de l'Harmonie ? Quand on sait que dans le passé il était même interdit aux femmes de fréquenter cet établissement. Depuis janvier 2017 c'est Mireille Mavrides qui est à la tête de la grande maison du cours Beaumond.  Cette situation originale méritait une rencontre.

Mèfi!: On sait que vous êtes une femme engagée, militante du PCF, de la CGT, responsable départementale de "Femmes Solidaires",  pourquoi un tel investissement au Cercle de l'Harmonie ?

Mireille Mavridès : C'est venu tout naturellement. Dans la ville, le Cercle m'est apparu comme un lieu de tous les possibles avec le mariage d'une riche histoire et d'un avenir à construire avec toutes les forces de progrès que compte Aubagne. Mais aussi parce que c’est un espace qui permet de réagir efficacement aux attaques du maire et de ses élus dont le but est de détruire tous les lieux de réflexion qui ne correspondent pas à leurs idées.

C'est une responsabilité importante. Quels sont vos atouts ?

Quand j'ai accepté d'être au Conseil d'administration ce qui m'a tout de suite enthousiasmé a été la découverte de femmes et d'hommes compétents et dévoués avec lesquels j'avais plaisir à travailler. J’ai tenu la trésorerie pendant deux ans ce qui m'a permis de connaître tous les rouages du fonctionnement et de découvrir tout ce qui était possible dans le respect de l'existant.

Le Conseil d'administration a été renouvelé de façon importante !

En effet comme chaque année il y a eu des départs et des arrivées au CA. C'est tout à fait normal mais la particularité de cette année 2017 c'est l'investissement de jeunes qui viennent nous apporter leur fraîcheur, leur dynamisme avec des idées nouvelles et l'organisation de manifestations qui ont un grand succès. Des jeunes qui font preuve d’une grande maturité et un grand sens des responsabilités. C'est l'avenir !

L'avenir parlons en ?

Nous avons gagné une première manche face à la municipalité qui a été condamnée à nous régler les loyers qu'elle nous devait pour l'hébergement de la Bourse du Travail, depuis juillet 2016. Aujourd'hui nous sommes aux côtés des syndicats pour que le Maire tienne ses engagements et pour qu'ils obtiennent ou conservent des locaux à la hauteur de leur rôle dans la ville.

D'autres part  nous avons 22 associations, dont les jeunes de l’Université, qui ont leur siège dans les locaux du Cercle ce qui crée des animations permanentes : Soirées-débats, moments festifs, expositions, films, concours de boules... Nous allons intensifier les initiatives dans un sens toujours plus positif afin de satisfaire tous nos adhérents… toutes nos adhérentes.

Propos recueillis par Victor Lavou

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Hôpital : mobilisation générale le 5 août ! +

    L'Agence Régionale de Santé (ARS), après avoir renouvelé pour 5 ans, le 16 décembre 2016, l'autorisation d'activité du service réanimation de l'hôpital d'Aubagne, a fait savoir sa décision de transférer ce service à la clinique privée La Casamance. Depuis, les organisations syndicales, regroupées au sein d'une intersyndicale, des citoyens, des Lire la suite
  • Le quotidien La Provence ne se vend plus +

    D'après des indiscrétions du secteur commercial la diffusion de La Provence sur Aubagne serait en chute libre. On parle d'environ 300 journaux quotidiens diffusés pour environ 20 000 familles. Lire la suite
  • Accessibilité encore +

    Beaucoup d'articles dans la presse quotidienne sur l'accessibilité et la mobilité des personnes à mobilité réduite. Il nous semble, au travers de ces articles, qu'il y a un décalage entre les paroles et les actes affichés par la municipalité. Volontarisme de façade contredit par les réalisations concrètes, et à ce propos, Lire la suite
  • Plus de nettoyage à la médiathèque ? +

    Le 21 avril, Gazay avait convoqué un Comité Technique pour proposer une réorganisation du service nettoiement des bâtiments communaux pour "économiser" 287 000€. Lire la suite
  • Ramassage des déchets : des problèmes d'effectif +

    Depuis plusieurs mois maintenant, dans tous les quartiers de la ville, le nombre de celles et ceux qui se plaignent du manque de propreté ne cesse d'augmenter. Il en est de même pour l'entretien de la voirie, des espaces verts et des équipements de proximité.  Lire la suite
  • Le miroir aux alouettes +

    Une remarque faite lors d'une discussion à bâtons rompus au sujet de l'article « Aubagne balle au pied » paru dans l'AJJ de juillet : "La personne qui l'a écrit n'est pas d'Aubagne et en plus il n'a qu'un pied celui là, il ne doit pas être très bon au foot". Lire la suite
  • Quid du Plan Propreté du candidat Gazay ? +

    Il y a les mots, les palabres, les grands discours que l'on assène devant une assemblée acquise. Et puis il y a les faits qui démontrent, démontent et enterrent. En 2014, le candidat Gazay revêtait ses plus beaux tissus pour se muer en Monsieur Propre. En 2017, la ville est Lire la suite
  • 1