Nicolas et Pimprenelle en 1905


nicoal pimprenelle 1905

Le 9 décembre 1905, le député socialiste Aristide Briand  fait voter la loi concernant la séparation des Églises et de l’État.

 

- Bonjour Nicolas,

- Bonjour Pimprenelle,

- Tu sais de quoi parle la loi de 1905 ?

- Oui, oui, des associations...

- Non, ça c'est la loi de 1901. Celle de 1905 définit la séparation des églises et de l'état. Pour une société laïque, en garantissant la liberté de conscience de chacun.

- Oh, c'est une belle idée, ça !

- A l'époque, on voulait surtout laïciser l'enseignement dans lequel la religion était très présente. Et du coup, on affirmait la neutralité de l'état.

- Attends Pimprenelle, je cherche des infos sur Internet… Ah, je vois que le deuxième article de la loi de 1905 dit : « La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte. »

- Quoi ? Mais alors Gazay est un hors-la loi ?

- Pourquoi tu dis ça ?

- Parce que, depuis qu'il est au pouvoir avec ses amis, il ne perd pas une occasion de nous mettre un curé avec son eau bénite en première ligne !

- Mais c'est pas pour la religion, c'est pour la tradition ! Gazay, il adore la tradition, alors il fait tout bénir : la cavalcade, les ânes, le feu de la Saint Jean… j'ai même vu bénir les cartables des écoliers !

- Non, Nicolas, c'est plus grave que ça. C'est un acte religieux qui peut exclure ceux qui ne croient pas en Dieu.

- Oui, tu as raison. Ça enlève la neutralité aux événements publics, qui devraient être accueillants pour tous, sans division, sans exclusion.

- En parlant d'exclusion, j'ai remarqué un truc bizarre en allant traîner du côté des stands des céramistes et santonniers.

- Ben dis donc, tu y es déjà allé ? T'as pas perdu de temps cette année !

- Ouais, on m'a dit que le lendemain de Noël, ils vont tout enlever, alors il faut se dépêcher. Moi, j'y suis carrérment allé au moment de l'inauguration par Gazay et ses amis.

- Bon, et donc, qu'est-ce que tu as remarqué ?

- Il y avait un curé qui bénissait les stands. Mais pas tous...

- Peut-être qui y a des céramistes qui ne croient pas en Dieu ?

- Peut-être surtout qu'il y a des céramistes qui se disent qu'il ne faut pas tout mélanger. Et qu'on n'a pas à bénir un événement public, sur l'espace public.

- Ils ont bien raison, ceux-là.

- Eh ben tu sais quoi ? les élus et leur cour ne sont pas passés dans les stands qui n'avaient pas été bénis par le curé…

- Ceux là ne seront pas des béni-oui-oui !!

 

 - Bonne nuit les amis ...

 

Pimprenelle et Nicolas

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Même Muselier se moque du Val'Tram +

    Vendredi 16 février, Muselier, président du Conseil régional, organisait une grande cérémonie devant la presse en présence du maire de Marseille et des 6 président.e.s des territoires de la métropole Aix-Marseille-Provence. C'était l'occasion de faire connaître les subventions "offertes" par la Région à la Métropole. Nous y étions. Parmi de Lire la suite
  • Le conseil départemental réduit son aide à l'épicerie sociale +

    Dans sa séance du 9 février 2018, la commission permanente du Conseil Départemental a décidé de réduire d'un tiers la subvention pour l'épicerie sociale d'Aubagne (12 000€ en 2017; 8 000€ en 2018). Cette "épicerie sociale", dénommée à sa naissance "L'atelier de Mai", a été ouverte le 14 octobre 2010. Lire la suite
  • Jo Bonnel : un grand monsieur +

    C'est avec une grande peine que nous venons d'apprendre la disparition de Jo Bonnel, lui qui a marqué le sport national et le sport aubagnais. Joseph Bonnel est né le 4 janvier 1939 à Florensac dans le département de l’Hérault. Il débute comme footballeur amateur dans ce club, mais très Lire la suite
  • Conseil de Territoire : le bal des faux culs +

    Ainsi, on allait voir ce qu’on allait voir… On se souvient que lors du comité de pilotage du lundi 29 janvier, le vice président de la Métropole Jean-Pierre Serrus, à la grande joie de Gérard Gazay, maire d’Aubagne, avait rejeté le plan de financement du Valtram proposé par Façonéo. Lire la suite
  • Ville d'Aubagne : discrétion sur le numérique +

    Le 8 février dernier, "Ville Internet" a dévoilé le nouveau palmarès 2018 des territoires labellisés Villes et Villages Internet. Lire la suite
  • L'insulte +

    Un film remarquable ! L’action se passe au Liban : Toni est garagiste, honnête, intègre, Yasser est chef de chantier, efficace et respecté. Un incident de la vie quotidienne les oppose, une insulte est proférée et l’engrenage de la violence se met en route. L’un est chrétien, l’autre est palestinien et la Lire la suite
  • Mèfi en direct du Tour de La Provence +

    En Ligue 1, l'équipe du Quatar fait le minimum, bat Toulouse 1 à 0 (but de Neymar) et se retrouve avec 12 points d'avance sur le second à 13 journées de la fin. De son côté, Monaco donne la leçon à Angers (0 à 4) et récupère la deuxième place Lire la suite
  • 1