Nicolas et Pimprenelle : mais une ville… c’est comme une entreprise ?


nicolasetpimprenelle

Les collectivités locales agissent en faveur de l’intérêt général et non pas pour doper un chiffre d’affaires, ni satisfaire des actionnaires et pourtant... 

- Bonsoir Nicolas !

- Bonsoir, Pimprenelle !

- Dis Nicolas, tu aurais voté pour Gazay si on t’avait dit à l’avance ce qu’il ferait ?

- Tu veux dire pendant la campagne électorale ?

- Tu l’as entendu promettre de mettre ses copains marseillais aux postes clefs et de se défaire des services qui ne rapportaient pas assez ?

- Ben non. Je suis sûr qu’il ne l’a pas promis…

- Tu l’aurais cru qu’il vendrait au privé la cuisine centrale, pour faire des affaires et en pensant qu’il allait pouvoir économiser 30 salaires ?

- Ben non, Pimprenelle. Et Nounours non plus…

- En vrai, il a toujours été si fier de son parcours professionnel qu’il était certain de pouvoir gérer la ville comme une entreprise internationale…

- Mais il dirigeait ces entreprises ? Sûrement pas, tu peux être sûre qu’il les aurait coulées en deux deux.

- Son truc, c’est de faire des économies sur le dos du service public et des habitants qui en ont besoin.

- En fait, à part de jolis avantages pour certains, tout se casse la figure : les plans financiers, les projets pour la ville, les déménagements des services, les réorganisations pour une meilleure cohérence, les équipes, le moral…

- Mais tu crois qu’il le fait exprès, Nicolas ?

- Je ne suis pas sûr… Mais il faut se rendre à l’évidence, il ne sait pas faire vivre une ville.

- Ne pas savoir faire, c’est prévoir des trucs et ne pas les tenir ? Gérer à flux tendu et être toujours en retard, toujours plus cher, toujours plus dur pour les agents ?

- En même temps, plus tu démotives les gens, plus ils prennent de la distance, plus c’est facile de se débarrasser des missions comme l’entretien des écoles, l’aide aux seniors, l’information des jeunes, les actions culturelles…

- En plus, il réinvente les définitions… La concertation, maintenant ça veut dire « écouter très bien son chef, sans l’interrompre par des questions idiotes, ni des remarques pénibles et certainement de parti pris… »

- Oui ! Oui ! Et efficience c’est devenu « suivre des circuits de validation pour la moindre chose, attendre, corriger et recommencer. »

 Bonne nuit les amis !!

Nicolas et Pimprenelle

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Même Muselier se moque du Val'Tram +

    Vendredi 16 février, Muselier, président du Conseil régional, organisait une grande cérémonie devant la presse en présence du maire de Marseille et des 6 président.e.s des territoires de la métropole Aix-Marseille-Provence. C'était l'occasion de faire connaître les subventions "offertes" par la Région à la Métropole. Nous y étions. Parmi de Lire la suite
  • Le conseil départemental réduit son aide à l'épicerie sociale +

    Dans sa séance du 9 février 2018, la commission permanente du Conseil Départemental a décidé de réduire d'un tiers la subvention pour l'épicerie sociale d'Aubagne (12 000€ en 2017; 8 000€ en 2018). Cette "épicerie sociale", dénommée à sa naissance "L'atelier de Mai", a été ouverte le 14 octobre 2010. Lire la suite
  • Jo Bonnel : un grand monsieur +

    C'est avec une grande peine que nous venons d'apprendre la disparition de Jo Bonnel, lui qui a marqué le sport national et le sport aubagnais. Joseph Bonnel est né le 4 janvier 1939 à Florensac dans le département de l’Hérault. Il débute comme footballeur amateur dans ce club, mais très Lire la suite
  • Conseil de Territoire : le bal des faux culs +

    Ainsi, on allait voir ce qu’on allait voir… On se souvient que lors du comité de pilotage du lundi 29 janvier, le vice président de la Métropole Jean-Pierre Serrus, à la grande joie de Gérard Gazay, maire d’Aubagne, avait rejeté le plan de financement du Valtram proposé par Façonéo. Lire la suite
  • Ville d'Aubagne : discrétion sur le numérique +

    Le 8 février dernier, "Ville Internet" a dévoilé le nouveau palmarès 2018 des territoires labellisés Villes et Villages Internet. Lire la suite
  • L'insulte +

    Un film remarquable ! L’action se passe au Liban : Toni est garagiste, honnête, intègre, Yasser est chef de chantier, efficace et respecté. Un incident de la vie quotidienne les oppose, une insulte est proférée et l’engrenage de la violence se met en route. L’un est chrétien, l’autre est palestinien et la Lire la suite
  • Mèfi en direct du Tour de La Provence +

    En Ligue 1, l'équipe du Quatar fait le minimum, bat Toulouse 1 à 0 (but de Neymar) et se retrouve avec 12 points d'avance sur le second à 13 journées de la fin. De son côté, Monaco donne la leçon à Angers (0 à 4) et récupère la deuxième place Lire la suite
  • 1