Nicolas et Pimprenelle : mais une ville… c’est comme une entreprise ?


nicolasetpimprenelle

Les collectivités locales agissent en faveur de l’intérêt général et non pas pour doper un chiffre d’affaires, ni satisfaire des actionnaires et pourtant... 

- Bonsoir Nicolas !

- Bonsoir, Pimprenelle !

- Dis Nicolas, tu aurais voté pour Gazay si on t’avait dit à l’avance ce qu’il ferait ?

- Tu veux dire pendant la campagne électorale ?

- Tu l’as entendu promettre de mettre ses copains marseillais aux postes clefs et de se défaire des services qui ne rapportaient pas assez ?

- Ben non. Je suis sûr qu’il ne l’a pas promis…

- Tu l’aurais cru qu’il vendrait au privé la cuisine centrale, pour faire des affaires et en pensant qu’il allait pouvoir économiser 30 salaires ?

- Ben non, Pimprenelle. Et Nounours non plus…

- En vrai, il a toujours été si fier de son parcours professionnel qu’il était certain de pouvoir gérer la ville comme une entreprise internationale…

- Mais il dirigeait ces entreprises ? Sûrement pas, tu peux être sûre qu’il les aurait coulées en deux deux.

- Son truc, c’est de faire des économies sur le dos du service public et des habitants qui en ont besoin.

- En fait, à part de jolis avantages pour certains, tout se casse la figure : les plans financiers, les projets pour la ville, les déménagements des services, les réorganisations pour une meilleure cohérence, les équipes, le moral…

- Mais tu crois qu’il le fait exprès, Nicolas ?

- Je ne suis pas sûr… Mais il faut se rendre à l’évidence, il ne sait pas faire vivre une ville.

- Ne pas savoir faire, c’est prévoir des trucs et ne pas les tenir ? Gérer à flux tendu et être toujours en retard, toujours plus cher, toujours plus dur pour les agents ?

- En même temps, plus tu démotives les gens, plus ils prennent de la distance, plus c’est facile de se débarrasser des missions comme l’entretien des écoles, l’aide aux seniors, l’information des jeunes, les actions culturelles…

- En plus, il réinvente les définitions… La concertation, maintenant ça veut dire « écouter très bien son chef, sans l’interrompre par des questions idiotes, ni des remarques pénibles et certainement de parti pris… »

- Oui ! Oui ! Et efficience c’est devenu « suivre des circuits de validation pour la moindre chose, attendre, corriger et recommencer. »

 Bonne nuit les amis !!

Nicolas et Pimprenelle

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Caméras : deux platanes de plus abattus sur Foch ? +

    Pour obtenir une visibilité suffisante pour les caméras de vidéosurveillance, un platane, en parfait état, a été abattu sur le cours Foch. Les services municipaux tentent d'en effacer toutes les traces restantes. Il semble que ce ne soit pas fini. Gazay a demandé d'aller plus loin et de faire "place Lire la suite
  • Des élus de gauche à l'offensive +

      Au lendemain du premier tour de la présidentielle 2017, les élus communistes ont tenu à faire entendre leur voix. Magali Giovannangeli, Hélène Lunetta et Daniel Fontaine se félicitent du résultat, même si leur candidat, Jean-Luc Mélenchon n'a pas été qualifié pour le second tour. Lire la suite
  • Des chiffres pour un maire arrogant et clanique +

    Le 1er tour des élections présidentielles a eu lieu dimanche 23 avril. C'est l'occasion d'examiner, avec prudence, quelques résultats sur Aubagne depuis 2014 et le changement de majorité municipale. Lire la suite
  • Dans tous les cas, il faudra des députés Mélenchon +

    Une députée France Insoumise pour représenter Aubagne-La Ciotat dans la prochaine Assemblée Nationale ? Une candidature commune à tous les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et au-delà ? Il y a six mois à peine, la chose paraissait impossible, tant le député LR Deflesselles semblait assuré d'une victoire facile, comme son candidat Fillon. Lire la suite
  • Les Chroniques du Règne de François II +

    Le Roi est mort ! Vive le Roi ! Enfin, presque. L'image circule depuis quelques heures. François Hollande, les mains dans le dos, admire son œuvre. A la télévision, deux visages illuminent péniblement la pénombre de la pièce lugubre, dans des tons de crépuscule qui ne sont pas sans rappeler le tableau Lire la suite
  • On va regretter Caroline +

    Depuis le 1er janvier, la ville d'Aubagne a une nouvelle directrice des ressources humaines (DRH). Bien sûr elle vient de Marseille, avec un gros salaire, comme tous les cadres que recrute Gazay depuis 3 ans. Lire la suite
  • Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! +

    Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! Un rappel mythique de la grande route américaine, pour ce restaurant niché dans les tendres vallonnements du Parc Jean Moulin. Un décor idyllique. Des enfants qui jouent au loin, des amateurs de Taï chi qui font tout ce qu’ils peuvent pour réunir le ciel et la terre dans un écrin Lire la suite
  • 1