Epicerie sociale : la mort programmée


epicerie sociale

L'épicerie sociale d'Aubagne a été inaugurée le 14 octobre 2010. Elle est destinée aux personnes les plus démunies et n'ayant pas les ressources suffisantes pour faire face aux dépenses alimentaires dans le circuit commercial traditionnel. Elle est libre et solidaire, elle s'appuie sur l'agriculture locale et respecte l'éthique du commerce équitable. Son nom : "L'atelier de mai".

"Démuni, ressource insuffisante, solidaire, éthique..." autant de mots que Gazay ne supporte pas. Il a donc décidé de supprimer cette structure. Dans un premier temps, il a imposé un déménagement dans des locaux deux fois plus petits. Puis il a divisé par deux le personnel mis à disposition par la ville.

Cette année, en 2016, la structure tourne avec 100 000 € de moins qu'à ses débuts (-35% du budget). En ce mois de décembre, le mois de Noël, faute de financement, il n'y aura plus qu'une vingtaine de personnes qui pourront y avoir accès, au lieu des 50 servies antérieurement. Pour cette année, plus aucun dossier nouveau ne sera ouvert.

Il n'y a pas de doute, au nom de la charité chrétienne si "chère" au maire, cet espace va disparaître, si ce n'est l'an prochain, ce sera l'année suivante, par asphyxie financière. D'ailleurs, les communicants ont pris les devants en effaçant sur le site de la ville quasiment toutes les références et tous les commentaires qui concernaient l'épicerie sociale.

Pour le prochain vote du budget du CCAS, Jean-Marie Orihuel (Groupe socialistes, démocrates et apparentés) ne devra pas oublier de donner sa procuration à un élu de la majorité municipale.

Antoine Monticellu

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Résolument gourmand, l’Atelier de Pauline +

    Boulangerie, pâtisserie, rôtisserie, traiteur et restauration !!! Lire la suite
  • Conseil municipal : plus de Bourse du Travail mais des indemnités pour le maire +

      Le 29 mars aura lieu la prochaine réunion du conseil municipal d'Aubagne. La foule risque d'être au rendez vous pour demander au maire de tenir ses engagements antérieurs et de faire une proposition pour maintenir la Bourse du Travail. Lire la suite
  • Vendredi 31 mars ça boulègue au Cercle +

      Le Cercle de l’Harmonie organise vendredi 31 mars à partir de 20 h, une grande soirée concert. Au programme trois formations musicales sous influence féminine. Prévente sur place au prix de 5 Euros + 1 Euros d’adhésion. Lire la suite
  • L'AFC fait du yoyo +

    L'équipe de France de foot, en battant, sans briller, le Luxembourg 3 buts à 1, continue son chemin vers la qualification pour les phases finales de la coupe de monde. La victoire de Sebastian Vettel (All/Ferrari) relance l'intérêt du championnat de Formule 1. Mercedes et Hamilton pourraient être battus ? Ferrari Lire la suite
  • Quatre FIFA par an ? +

    Le Festival International du Film d'Aubagne a débuté ce lundi 2O mars, jour du printemps. La soirée d'ouverture a été une immense réussite. Lire la suite
  • 29 mars : panique au conseil municipal +

    A l'occasion d'une entrevue avec les associations et organisations syndicales qui siègent à la Bourse du travail, Gazay a affirmé "qu'il ne voulait plus entendre parler de la Bourse du travail à Aubagne et qu'il allait engager une procédure pour obtenir l'expulsion des occupants". Lire la suite
  • Six rendez-vous avec la France Insoumise +

      Ce dimanche 18 mars, la campagne des élections présidentielles a connu son rassemblement le plus important (130.000 personnes) avec la marche organisée à Paris, pour une 6ème République, à l'initiative du mouvement France Insoumise et de Jean-Luc Mélenchon.  Lire la suite
  • 1