"Propreté : c'est ma priorité" qu'il disait


marre jeanmoulin

Depuis que nous avons publié la photo d'un rat mort sur un trottoir, nous recevons de très nombreux témoignages et photos de lecteurs de quasiment tous les quartiers qui illustrent une dégradation de l'état de propreté d'Aubagne. Dans le même temps, Gazay flanqué de son Hannibal Rousset défile dans les réunions de quartier pour affirmer : "Ma priorité, c'est la propreté".

Le maire pense qu'il suffit de le dire pour le faire... croire. Sa propre propagande a peut-être même fini par le convaincre. Mais les faits sont têtus. Il suffit de se promener dans la ville. De nombreuses rues sont délaissées, des canettes, des papiers, des crottes de chien jonchent le sol pendant plusieurs jours, voire pour certains endroits comme à La Tourtelle pendant plusieurs mois.

Les terrains sportifs et les parcours "santé" sont envahis de papier gras, de graffitis, de rats morts... Les rats d'ailleurs se retrouvent partout, bien au-delà de l'Huveaune qui était leur lieu de prédilection. Dans la plupart des parcs et des jardins, les poubelles sont débordantes et les détritus sont posés à même le sol faute de place et d'entretien quotidien.

Un lieu est caractéristique de tout cela : le bassin du parc Jean Moulin. La puanteur vous prend à la gorge quand vous le longez : algues envahissantes, branches cassées, papiers, feuilles mortes à la pelle, animaux morts...

La fameuse FRAP (Force Rapide Action Propreté) n'est qu'un leurre. Ce n'est pas un service dédié, ce sont des agents affectés qui abandonnent leur travail pour intervenir. Tout le monde peut comprendre ce qu'il se passe en terme d'efficacité.

Les motos-crottes sont d'une inefficacité redoutable. Marseille et les fournisseurs ont d'ailleurs abandonné. Mais les "penseurs aubagnais" continuent à se dire : "Ce n'est pas grave, l'essentiel c'est qu'on les voit et qu'on puisse communiquer".

Une réorganisation suit une autre réorganisation, cela doit faire la cinquième en trois ans. Les agents ne sont jamais consultés, alors que ce sont eux qui ont les vraies réponses. Les ordres et les contre ordres arrivent de toute part, de l'armée mexicaine de cadres marseillais, des élus qui défendent leurs périmètres, du maire en personne, du directeur général des services et même des présidents de CIQ. Comment voulez vous que des cadres qui ont Marseille comme modèle rendent Aubagne propre ? C'est un non sens.

Le matériel neuf nous est annoncé à grand renfort de conférences de presse et de pages dans l'AGG, mais ce n'est rien d'autre que le renouvellement des contrats qui arrivent à échéance tous les trois ans. De toute façon, là comme ailleurs, comment pourrait-il en être autrement avec un budget à la baisse ?

La communication-propagande permanente devient donc la seule arme du maire pour se faire croire à lui-même que "nous sommes sur la bonne voie".

Antoine Monticellu

 

 marre jeanmoulin2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles récents

  • Cuges: Guignol est de retour +

    S’il existait une rubrique théâtre dans Mèfi !, les séances du conseil municipal de Cuges les Pins tiendraient le haut de l’affiche. Et ceux qui ont assisté à la représentation de lundi  soir n’ont pas été déçus. Lire la suite
  • Réenchanter la ville ! +

    Un voeu pour 2017 ? Réenchanter la ville ! Voilà l'une des petites phrases écrites ce 15 janvier au Cercle de l'Harmonie à l'occasion des alter-voeux organisés conjointement par l'association Aubagne à venir et par les élus d'opposition. Lire la suite
  • Rencontre débat sur le thème de la mobilité métropolitaine +

    L'Agenda de la mobilité métropolitaine a été présenté mi-décembre 2016. Il balaye une longue période à venir où nombre de projets sont proposés et programmés. Rencontre débat le 21 janvier à 14h à La Penne sur Huveaune. Certes beaucoup de ces projets sont intéressants pour ne pas dire indispensables. Nous pensons, en Lire la suite
  • Manchester by the sea +

    Manchester by the sea Manchester by the sea c’est l’histoire de la famille Chandler. Elle habite Manchester, une petite ville côtière de l’est des Etats Unis. Lee (Casey Affleck) est technicien polyvalent dans l’entretien d’immeubles ; replié sur lui-même, irascible, il porte un lourd secret. A la mort de son frère, il devient tuteur de Lire la suite
  • Gazay / Barthélémy : la rupture ! +

    Tout le monde sait depuis les élections municipales de 2008 que Gazay et Barthélémy se haïssent. En 2014, leur alliance de circonstances n'avait pour but que de battre l'équipe de Daniel Fontaine pour se partager les postes et les indemnités qui vont avec. La mairie pour Gazay, l'Agglo pour Barthélémy. Lire la suite
  • De bons résultats pour nos équipes ce week-end +

    L'AFC n'a pas pu participer à la fête, mais tous les résultats de ce week-end sont bons et porteurs de perspectives encourageantes. Lire la suite
  • Pépinières d'Artistes : FuzzyLogic lauréat 2017 +

    La Pépinières d'Artistes est une spécificité aubagnaise créée à une époque où il était de bon ton d'aider les jeunes créateurs. Ce "dinausore" a survécu aux diverses coupes sombres qu'a subies la culture ces dernière année et c'est une très bonne chose. En 2017, elle récompense FuzzyLogic, un artiste électro Lire la suite
  • 1