Façonéo fait fondre la glace

rotonde glacier

Depuis plus d'un an, sur commande du maire d'Aubagne, Façonéo a acquis "La Rotonde", le bar au carrefour de l'Horloge. Depuis un an, un autocollant est posé sur la façade de cet établissement : "Prochainement, un glacier va s'installer sur cet emplacement".

Depuis quelques semaines, Façonéo a, enfin, commencé les travaux. Mais tout vient de s'arrêter. La propriété de l'établissement et la destination des locaux loués posent de très importants problèmes administratifs. Un nouveau retard est donc à programmer. Le glacier pourra peut être s'ouvrir cet hiver.

L'incompétence des élus, de leur direction administrative et de leur S.P.L. est à faire peur. Au secours : Aubagne est en danger.

Antoine Monticellu

L'actualité du site internet de la ville

siteinternet aubagne

Le 22 août 2016, à la une, dans la rubrique "Actualité" du site internet de la ville d'Aubagne, on trouve l'annonce suivante : "Jeudi 10 décembre était célébré le 15ème anniversaire de la Pépinière d'artistes de la MJC. Une soirée au cours de laquelle a été révélé le nom du lauréat 2015".

La présence de trois personnes, au lieu d'une antérieurement, à ce qu'on appelle maintenant le "pôle numérique" du service communication n'a pas amélioré la qualité de ce site internet. Dans le domaine des technologies de la communication, Aubagne est dans le peloton de tête des villes du... 19ème siècle.

En 2015, Elyes Ferchichi, élu chargé du numérique, affirmait : "Aubagne va rentrer pleinement dans le monde du numérique". C'était sa meilleure blague de l'année ou un nouveau mensonge d'un membre de l'équipe des Pinocchio de Gazay.

Antoine Monticellu

Gazay sanctionne Beaudinard

beaudinard aubagnenon

Suite à notre article informant de la vente du restaurant / tabac de Beaudinard, Gérard Gazay est rentré dans une colère "noire". Peut-être n'avait-il pas été informé du projet de vente ?

Dans tous les cas, la sanction n'a pas tardé. Il a exclu, immédiatement, Beaudinard de la commune d'Aubagne. C'est ainsi que l'on peut lire sur sa page facebook au sujet de la cavalcade du 21 août : "les plus beaux chars d'Aubagne, de Beaudinard, de Cuges, de Roquevaire ...".

Les habitants de Beaudinard s'interrogent pour savoir s'ils vont faire appel de cette sanction devant le conseil d'état.

Antoine Monticellu

Les quartiers Nord à Beaudinard

beaudinard restau

Le Hameau de Beaudinard est connu à Aubagne et ailleurs pour ses fraises, mais aussi pour les fêtes de Notre-Dame-des-Neiges début août, sans doute un peu moins pour son concours de labours et encore un peu moins pour celui du lancer de téléphones portables.

C'est un quartier où l'on aime bien les traditions et où le "patrimoine aubagnais" est considéré comme un bien très précieux. On peut devenir aubagnais, mais être un aubagnais "de souche" est un  atout supplémentaire.

Petite surprise donc, le restaurant / bar / tabac de ce quartier vient d'être vendu à des marseillais... des quartiers Nord. Les cités H.L.M. vont-elles suivre ? La vente se serait faite pour un montant d'un million d'euros.

Tout se perd ! Il n'y a, vraiment, plus de repère.

Antoine Monticellu

La phrase du jour : quand l’actualité fait le mur

nidieunimaitre

"Ni Dieu, ni Maître... même nageur !"

Les murs de nos villes livrent parfois quelques perles philosophiques, d’humour ou de bon sens.

La phrase du jour revient d’une période de vacances pas encore achevée pour beaucoup d’entre nous, un mois après les tristes évènements de Nice, en pleine période des Jeux Olympiques de Rio 2016.

Ni Dieu, surtout pas pour ceux qui proclament les pires atrocités en son nom et qui insultent notre part d’Humanité à tous !

Ni Maître, comme un message de rappel aux magistrats qui en laissant Jacqueline Sauvage en prison, légitiment la prédominance de l’homme sur la femme aux pays des Droits de l’Homme !

Quant au nageur, parce qu’au final la médaille d’argent de Florent Manaudou n’est pas si pire pour ce qui ne sont – comme leur nom l’indique – que des jeux !

Parce que les croyances sont possibles, même indispensables, mais qu’elles ne prennent toute leur force que lorsqu’elles respectent une valeur fondamentale : la Liberté.

José Da Silva

Gaudin invite les aubagnais cours Foch

gausin foire ceramique 2016

Le 15 juillet, comme sans doute l'ensemble des médias régionaux, la rédaction de Mèfi a reçu une invitation pour l'inauguration du marché à la céramique et au santon sur le cours Foch, le 23 juillet à 11 heures.

Il n'y a rien là d'exceptionnel sauf que cette inauguration a lieu depuis plusieurs décennies au début du mois de juillet. La nouveauté ? c'est que le premier invitant n'est autre que Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille. C'est là que l'on mesure que la Métropole et le maire de Marseille ont pris le pouvoir de tout le territoire. Sans avoir à nous rendre des comptes. Depuis février, la monstropole a la compétence de l'économie, de l'emploi, des transports, de l'aménagement du territoire, du ramassage des déchets ménagers... et de la filière argile.

C'est donc Gaudin qui invite les Aubagnais à venir chez eux. Nous vous le disions, le maire de Marseille est, en fait, aussi le maire d'Aubagne... en Provence. Il y a du soucis à se faire pour l'avenir du marché à la céramique et au santon, la biennale de l'art santonnier, Argilla face à la "concurrence" des professionnels de l'argile de Marseille.

Comme pour tout le reste ! Pour la gratuité des transports, la décision a déjà été prise de la faire payer non pas par le versement transport des entreprises comme c'est le cas actuellement, mais par les aubagnais. Une vrai-fausse gratuité. Le versement transport des entreprises d'ici sera encaissé par la métropole de Gaudin, et la gratuité sera payée par les impôts locaux du Pays d'Aubagne ou en déduction d'autres projets prévus ici.

Il est vrai que Gazay continuera d'encaisser ses indemnités de vice-président de la Métropole et qu'il gardera la compétence "inauguration des chrysanthèmes", mais uniquement à Aubagne en Provence.

Antoine Monticellu

Liberté, égalité, gratuité pour tous les commerçants

stationnement nonsedentaire

Nous avons constaté depuis quelques semaines que, les jours de marché, les commerçants non sédentaires posent un badge sur leur pare brise (voir photo jointe) qui les dispense de payer le stationnement.

C'est, une fois n'est pas coutume, une excellente initiative municipale ! Ce qui n'est pas compréhensible, c'est que les autres commerçants du centre, tous les autres (peut-être pas les élus commerçants ?), reçoivent, eux, des PV des fameux agents verbalisateurs de la ville.

Pourquoi cette inégalité de traitements ? Sans doute pour accélérer encore le départ des magasins du cœur de ville !

Antoine Monticellu

Nouveau mobiler à l'école Mermoz

mobilier scolaire

Jeudi 9 juin au matin, le responsable de l'école Mermoz est heureux de constater que la ville a livré du nouveau mobilier qu'il réclame depuis des mois. Mais, en regardant de plus près, il peut constater aisément que les bureaux ne sont pas neufs.

Il se renseigne auprès des élus de la ville et il apprend qu'il s'agit de matériel de récupération. La poste des Coquières, en travaux actuellement, se débarrasse de ses anciens équipements et la ville les a récupérés pour les écoles.

On vous le disait, dans peu de temps nous aurons droit à un vide grenier administratif : "Echange stylo usagé contre feuille de papier pas encore totalement utilisée".

Et avec tout ça, Gazay augmente la dette de la ville de 17 millions d'euros.

Antoine Monticellu

Articles RSS

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Gazay veut augmenter les impôts locaux de 10% +

      On se souvient des promesses de campagne de Gazay concernant les impôts locaux : il annonçait une baisse de 15% avec une réduction chaque année. Lire la suite
  • Bilan de Gazay : dernière partie +

    Pour la troisième semaine, nous examinons les promesses de campagne faites par Gazay et son équipe lors des élections municipales de mars 2014. Après 4 exercices budgétaires, les comparaisons entre les engagements et la réalité sont édifiantes. Lire la suite
  • Droit de réponse de l'Inspecteur de l'Éducation Nationale +

    A la lecture de l’article intitulé «  Réunion de rentrée scolaire : Gazay appelle au secours », l’inspecteur de l’éducation nationale tient à exercer le droit de réponse suivant : "La photo, présentée en une, date d’il y a trois ans : il s’agit d’une rencontre IEN- Mairie d’Aubagne effectuée en septembre 2014 à Lire la suite
  • Pierre Reynaud dédicace Farandole pour l’échafaud chez Créations du Sud +

    Jeudi 21 septembre à 16h, Pierre A. Reynaud sera présent dans la boutique Création du Sud à Aubagne pour dédicacer son dernier livre "Farandole pour l'échafaud". Lire la suite
  • Petit Paysan +

    Petit paysan, un film d'Hubert Charuel Petit paysan, un film qui parle du monde rural, peu représenté au cinéma. Hubert Charuel, dont c’est le premier film (!), va nous faire vivre la vie de Pierre, jeune trentenaire, éleveur de vaches. C’est le drame de l’éleveur dont les animaux sont victimes d’une épidémie. Charuel filme le quotidien de Lire la suite
  • Mensonge politique : le ministre du logement écrase Gazay ! +

    Depuis plusieurs semaines, on nous annonce, avec de nombreux couacs gouvernementaux, une réforme en profondeur des Aides Personnalisées au Logement (APL). Lire la suite
  • Gratuité des bus... jusqu'en 2021 +

    Doucement mais sûrement, Sylvia Barthélémy, présidente d'un conseil de territoire sans pouvoir, continue à utiliser les divers outils qui lui restent (et en particulier les SEM) pour communiquer, un peu plus de deux ans avant les municipales, ses "bonnes intentions" pour les Aubagnaises et les Aubagnais. Jeudi 14 septembre, c'était Lire la suite
  • 1